Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Qualcomm veut des tablettes aux écrans 3D

Par - Source: Tom's Hardware FR | B 4 commentaires

Qualcomm va présenter un design de référence utilisant ses processeurs Snapdragon S4 et des écrans 3D autostéréoscopiques à barrière de parallaxe en provenance de MasterImage 3D, un fabricant coréen. Devant les manques de cette technologie sur la Nintendo 3DS, son utilisation par Qualcomm nous surprend un peu.

La barrière de parallaxe

La barrière de parallaxe est un filtre que l’on place sur les pixels. Très schématiquement, elle va envoyer une image distincte à chaque oeil donnant ainsi un effet de profondeur. Elle a le grand avantage d’être peu chère et de ne pas demander de lunette. Elle fatigue par contre rapidement le sujet, dégrade la qualité de l’image et dispose d’angles de vision limités. Les fabricants placent aujourd’hui cette barrière derrière les pixels et devant le rétroéclairage. Cela permet d’obtenir une image plus claire. Néanmoins, ce système est plus cher à fabriquer, il demande toujours plus de lumière qu’un modèle classique, ce qui accroît la consommation de l’ensemble, et les angles de vision restent toujours limités.

Une technologie inadaptée aux besoins d’aujourd’hui

Un nombre important de consommateurs se plaignent de maux de tête et désagréments causés par la barrière de parallaxe de la Nintendo 3DS (cf. « La 3DS dangereuse pour les enfants »). Les ventes de HTC Evo 3D et LG Optimus 3D ne semblent pas avoir grandement profité à leurs fabricants. De plus, les tablettes se dirigent vers des modèles hautes résolutions. L’iPad 3 aura certainement un écran Retina d’une définition de 2 048 x 1 536 (cf. « Samsung et LG fabriqueraient le Retina Display de l’iPad 3 ») et le prochain Galaxy Tab disposera probablement d’une dalle WQXGA (2 560 x 1 600) (cf. « Résolution WQXGA et ARM A15 pour le prochain Galaxy Tab »). Or, la barrière de parallaxe diminue nécessairement la définition de l’écran. En l’espèce, le support 10,1" de la plateforme de référence utilise une définition de seulement 1 920 x 1 200 et chaque oeil voit moitié moins.

Qualcomm devrait peu souffrir de ce choix technologique. Il ne vend pas de tablette à son nom et ses puces Snapdragon sont populaires. Ses processeurs MSM sont d’ailleurs sont principal facteur de croissance. MasterImage 3D devrait par contre grandement profiter de la publicité. La tablette sera en démonstration durant le MWC qui se tiendra à Barcelone à la fin du mois et elle tournera sur Android 4.0 Ice Cream Sandwich.

Commentaires
Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie Les news : vos réactions du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Cette page n'accepte plus de commentaires
  • St-Jean , 24 février 2012 09:29
    Wow, encore plus fin qu'un iPad! :-)
  • shooby , 24 février 2012 15:51
    Et ça Apple va pas aimer. Conséquences : il va porter plainte lol
  • tnygwek , 28 février 2012 13:48
    " les angles de vision restent toujours limités."
    Il existe des techno permettant de suivre la position de la tête de l’utilisateur grâce à une camera en façade et d'ajuster la barrière de parallaxe en conséquence pour que la 3d soit visible de plusieurs angles.
    C'est déjà présent, il me semble, dans certains portables Toshiba.(même si apparemment les pilotes n'étaient pas super au point à leur sortie).

    "Une technologie inadaptée aux besoins d’aujourd’hui
    ...
    De plus, les tablettes se dirigent vers des modèles hautes résolutions.
    ...
    Or, la barrière de parallaxe diminue nécessairement la définition de l’écran."

    Justement, plus la définition des écrans augmentent et moins la réduction due à la parallaxe sera gênante.
    En quoi les deux seraient ils contradictoires et pas adaptés "aux besoins d’aujourd’hui" ?

    "En l’espèce, le support 10,1" de la plateforme de référence utilise une définition de seulement 1 920 x 1 200 et chaque oeil voit moitié moins."
    Actuellement les TV passives LG sont en HD, soit 1920 x 1080 et cette définition est elle aussi divisée par 2 en mode 3D. Ça reste quand même très agréable à regarder sur des diagonales de plus de 40" alors sur une tablette de 10,1" , ça ne devrait pas poser de problèmes. Même les TV actives obligent à passer à du "seulement" 720p pour de la 3D à plus de 24 images secondes (limitation du HDMI 1.4).

    A voir donc plutôt que d’enterrer un produit même pas encore sorti.

  • Afficher les 4 commentaires.
  • Danielledestroismaison@guest , 2 avril 2012 04:41
    les tablettes 3D autostereoscopique fabriquer par Gadmei avec resolution d'ecran 1280x800 pixels sur 8po donne des resultants fenomenaux en 3D sans lunettes puisqu'elles supportent la lecture en 1080p de tous les media aussi bien en 3D qu'en 2D t on peut passer d'un a l'autre avec un simple touche sur l'ecran ! Elle sont deja en vente depuis 2 mois sur le site usb.brando.com , le prix c'est du jamais vu en commencant a seulement 199$ , au programme HDMi 1080p , MicroSD , ecran LED HD Capacitif 3D sans lunettes , 7.8mm d'eppaisseur , 530 grammes , je vous nomme les modeles : Gadmei T863-3D = 199$ , Gadmei T863-3D v2 = 214$ , Gadmei T883-3D 222$ , Wikipad 3D avec manette de jeux = 250$ , ils font un tabac partout ! ils s'en vendent par camions ! vive la 3D sans lunettes ridicules et lecture des fims en pleine resolution 1080p 3D sur tablette !