Se connecter / S'enregistrer

Fujitsu nous rapproche de l'Internet à 400 Gbit/s

Par - Source: Tom's Hardware FR | B 0 commentaire
Thèmes :

Il est maintenant possible d’envisager des connexions optiques d’un débit de 400 Gbit/s sur une distance de 160 km. Fujitsu a trouvé un moyen économique de le faire.

Avant et après la compensation du signalAvant et après la compensation du signal

Les laboratoires de Fujitsu, en partenariat avec son centre de recherche et développement, ont annoncé avoir conçu une infrastructure optique capable d’atteindre ces débits à cette distance en n’utilisant qu’une seule longueur d’onde. L'architecture est conçue dans un premier temps pour relier des centres de données éparpillés dans une métropole. On peut imaginer à terme que les câbles soient utilisés par les opérateurs pour la 5G, voire les accès Internet aux particuliers.

Une technologie rapide et bon marché

Généralement, les connexions optiques offrent environ 100 Gbit/s sur chaque longueur d’onde. En 2013, le record était de 400 Gbit/s en utilisant huit longueurs d’onde. Plus récemment, le record du monde a atteint 1,125 Tbit/s en utilisant 15 canaux de 75 Gbit/s. Dès que l’on utilise plusieurs longueurs d’onde, il devient impératif d’abaisser le débit de chaque longueur d’onde. Il ne faut donc pas penser que l’on puisse ajouter les 400 Gbit/s de ce papier sur plusieurs longueurs d’onde. L’intérêt des travaux de Fujitsu réside principalement dans leurs coûts. 400 Gbit/s sur une longueur d’onde, sur 160 km, et sans répétiteur, est un résultat impressionnant. Mais ce n'est pas une première. Le problème est que les infrastructures pour arriver à ces performances sont rares et coûteuses.

Compenser les distorsions en utilisant un signal de référence

Fujitsu explique qu'une technologie permet de compenser les distorsions du signal. Le japonais affirme que sa solution est bon marché parce qu’elle utilise des composants relativement simples et courants. Il a simplement ajouté un circuit intégré au récepteur. Ce circuit utilise un signal de référence qui va permettre à un système interne de corriger le signal en simulant les distorsions grâce à l'utilisation du signal de référence comme modèle. La question est maintenant de savoir si ce système peut être facilement déployé.

La nouvelle architecture de Fujitsu en rougeLa nouvelle architecture de Fujitsu en rouge

- Comparatif de routeurs Wi-Fi 802.11ac

Commentaires
Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie Les news : vos réactions du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Cette page n'accepte plus de commentaires
0 commentaire