42 : la réponse de Xavier Niel aux développeurs en herbe

42, comme tout le monde le sait, est la réponse à « la grande question sur la vie, l'univers et le reste ». C’est également le nom donné à « l’école de programmation » que Xavier Niel - le célèbre fondateur de Free - vient de lancer en collaboration avec Nicolas Sadirac, Kwame Yamgnane et Florian Bucher (trois anciens cadres d’Epitech). Il part du constat que l’économie numérique française est clairement en retard (la France, cinquième puissance économique mondiale, se situe en effet à la vingtième place en terme d’économie numérique) et que les entreprises informatiques ont du mal à trouver des codeurs talentueux.

« Réussir à faire une révolution du système éducatif »

Cette école se veut tout d’abord différente des autres, avec une participation active des étudiants autour d’un projet collectif, et un travail d’imagination et de création basé sur la collaboration. C’est le concept « d’école peer-to-peer ». 42 devrait par ailleurs être totalement gratuite, une révolution pour une école privée.

Ouverte à tous, cette école ne demandera pas aux candidats de montrer leurs diplômes. En revanche, les futurs étudiants devront obligatoirement avoir entre 18 et 30 ans. Cette école privée s’adresse tout particulièrement aux personnes rejetées par le système, qui ne rentrent pas dans les critères classiques de sélection. L’objectif est de former 1000 « génies » par an, ce qui pourrait permettre de créer 10 000 emplois par an.

42 : un endroit différent pour une pédagogie innovante

Les futurs candidats seront choisis en deux étapes : la première s’effectuera en ligne, directement sur le site de l’école, via une série de questions. 3 000 à 4 000 étudiants seront ainsi sélectionnés. Ensuite, il faudra passer l’étape « Piscine » destinée à révéler les talents : une phase d’un mois, à raison de 15 heures de « travail » par jour, pendant la période de vacances afin de permettre aux « rejetés » de continuer le cursus classique. Les 1000 meilleurs rejoindront ensuite l’école, dès le mois de novembre 2013. Ils pourront y suivre un cursus de 3 ans, à l'issue duquel ils ne recevront aucun diplôme.

Le Heart of Code et ses iMac.Le Heart of Code et ses iMac.En pratique, les étudiants se retrouveront dans un bâtiment de 4 200 m², situé à Paris (dans le 17ième arrondissement), le Heart of Code (encore une référence au Guide du Routard Galactique de Douglas Adams). 1 000 iMac 27 pouces seront mis à leur disposition, ce qui signifie que chaque étudiant aura son propre poste de travail. L’ensemble sera relié à Internet grâce à une connexion 10 Gbps. Ouverte 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, « 42.fr » est pensée pour nourrir la créativité, avec des espaces de travail mais également des espaces de détente.

L’école privée sera enfin financée via un organisme à but non lucratif. C’est Xavier Niel lui-même qui apportera le financement dans un premier temps, en espérant que les entreprises qui recruteront les futurs étudiants joueront ensuite à leur tour le jeu et participeront au financement. La mise en place de la structure, avec en particulier l’achat du bâtiment et du matériel, aura coûté 20 millions d’euros. Le budget de fonctionnement des 10 premières années est quant à lui évalué à 50 millions d’euros environ.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
16 commentaires
    Votre commentaire
  • Belle initiative :D
    0
  • Dommage de ne proposer que des Mac alors que le monde de l'entreprise tourne essentiellement sous Windows. Mais peut-être utilisent-ils Boot Camp ;)
    0
  • The_badger_manDommage de ne proposer que des Mac alors que le monde de l'entreprise tourne essentiellement sous Windows. Mais peut-être utilisent-ils Boot Camp

    Ou un système de virtualisation style Parallels Desktop ou VMware Fusion
    1