Se connecter / S'enregistrer

AMD 690 : le 965G pour Athlon ?

AMD 690 : le 965G pour Athlon ?
Par

Il faut remonter assez loin dans le temps, à l’échelle de l’évolution informatique, pour retrouver un chipset conçu et produit par AMD. Plus précisément, à début 2001 avec la variante multiprocesseur de l’AMD 760, lui-même représentant le successeur logique de l’AMD 750/751. Quelques mois auparavant, le constructeur avait révélé que les processeurs Socket A alors en vente (Athlon et Duron) pouvaient fonctionner en multi-processeur, à condition d’utiliser un chipset adéquat bien sûr. Chipset qu’aucun constructeur ne voulait lancer. En effet, il faut avoir en tête que déjà à cette époque, l’américain affirmait ne pas vouloir se lancer sur le marché des chipsets, préférant laisser s’établir une concurrence entre les différents constructeurs indépendants (VIA, SiS et Ali alors). Mais pour assurer l’interim lors du lancement de l’Athlon (slot A), de la mémoire DDR et enfin pour proposer un chipset supportant les Athlon MP, le constructeur fut obligé de commercialiser les chipsets qu’il élabora en interne pour assurer le développement de ses processeurs, et qui se révélèrent d’ailleurs stables et performants pour la plupart, ce qui fut loin d’être le cas de tous les chipsets pour processeurs Slot A / Socket A.

6 ans plus tard, la donne est assez différente. La politique du petit poucet n’a pas variée, mais diverses entreprises sont passées sous son escarcelle, parmi lesquelles une certaine ATI, qui avait pris pour habitude depuis maintenant 3 générations de développer des chipsets supportant les divers Athlon. Certains analystes considèrent d’ailleurs que la première raison de ce rachat réside dans la priorité du constructeur à pouvoir proposer une alternative viable à la plateforme mobile Intel Centrino. Même en se cantonnant au marché des PC "de bureau", le relatif échec des différents chipsets nVidia pour processeurs Intel, malgré leurs qualités incontestables, montre bien que beaucoup d’entre vous restent attachés au concept d’un constructeur unique pour le couple processeur-chipset, à raison le plus souvent. Après tout, qui est mieux placé pour exploiter au mieux un processeur que son géniteur ?

Bien que le rachat d’ATI ait occasionné le renommage de certains de ses chipsets (ATI RS480/Xpress 3200->AMD 480/580), le RS690 est le premier chipset conçu par l’ancien constructeur depuis son rachat. Même si son développement s’est sans doute fait par la même équipe et dans des conditions assez proches de celles du RS580, ce nouveau chipset initialement prévu pour sortir mi-2006 avec le Socket AM2 mérite t’il aujourd’hui l’intérêt de ceux qui veulent passer à cette plateforme ?