Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Une plateforme pour des serveurs 100 % AMD

Par - Source: Tom's Hardware FR | B 1 commentaire

AMD a introduit aujourd'hui une nouvelle plateforme pour serveurs, qui a la particularité d'être 100 % AMD. Cette plateforme, connue précédemment sous le nom de Fiorano, est ainsi composée de processeurs AMD, de chipsets AMD et est prévue bien sûr pour accueillir des cartes graphiques AMD.

Au niveau des processeurs, ce sont les Opteron série 6000 (c'est-à-dire les hexacoeurs Istanbul) et série 4000 (les quadricoeurs Shanghai). Du côté des chipsets, ce sont trois nouvelles puces, des puces soeurs qui voient le jour : les AMD SR5650, SR5670 et SR5690. Tous sont basés sur une base commune, apportant la gestion du bus PCI-Express 2.0, et du bus HyperTransport 3.0. Les différences entre les trois modèles se situent au niveau du nombre de lignes PCI-Express gérées, mais aussi du prix et du TDP. Par exemple, le SR5650 fera merveille avec les Opteron HE et EE à faible consommation, alors que le SR5690 prendra place dans les configurations les plus puissantes embarquant des processeurs graphiques (et HPC).

Les chipsets, qui sont la vraie nouveauté de cette plateforme, ajoutent en outre une fonctionnalité qui faisait défaut à l'offre d'AMD : la virtualisation des périphériques, aussi appelée IOMMU. Cette fonctionnalité (Intel la baptise Intel VT-d) permet aux différentes machines virtuelles d'accéder réellement aux périphériques présents dans la machine (carte graphique, interface réseau, etc.). Elle élimine la nécessité de créer des périphériques "virtuels" toujours bridés au niveau de leurs fonctions et performances. Un exemple des bénéfices de cette technologie est fourni par Nvidia, Intel et Parallels sous la forme du SLI Multi-OS, qui rend possible l'utilisation de deux cartes Quadro en SLI dans des machines virtuelles. AMD a fait des démonstrations similaires lors du dernier salon VMWorld. La compatibilité logicielle est malheureusement encore restreinte, et seul VMware ESX 4.0 offre un support "expérimental".

Commentaires
Afficher 1 commentaire.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • -1 Masquer
    3ric , 21 septembre 2009 19:52
    IDC Virtualization Forum, New York -- February 7, 2006

    AMD Announces Broad Availability Of Its I/O Virtualization Technology Specification

    AMD is making this technology available through royalty-free licenses that are designed to encourage its widespread adoption by hardware and software developers.

    AMD’s I/O virtualization technology is expected to be supported by all AMD processors in mid-2006, and is also anticipated to be implemented in chipsets and core logic designed for AMD64-based platforms in 2006.

    http://www.amd.com/us-en/Corporate/VirtualPressRoom/0,,51_104_543~104860,00.html




    I/O Virtualization and AMD's IOMMU

    AMD64's virtualization extensions provide hardware support for VMM CPU virtualization, but that's only half the picture. I/O virtualization is the other half, and it's critical, because without hardware, I/O virtualization requires the high overhead of device emulation.
    Steve Apiki
    Août 2006

    [...]
    The second pillar will be hardware support for virtual I/O. In February, AMD published an I/O virtualization specification that outlines a design for a device called an IOMMU (I/O Memory Management Unit). Implementations of this design will be fielded as part of support chipsets, expected in 2007.
    [...]
    It's clear that AMD's IOMMU will make a big difference in virtualization overhead for I/O devices, by removing device emulation, by removing layers of translations, and by allowing native drivers to work with devices directly. It will be exciting to see what kind of performance results when this technology gets in the hands of VMM programmers.

    http://developer.amd.com/documentation/articles/pages/892006101.aspx


    Février 2006 -> (2007) -> Septembre 2009...

    3 ans... ou comment AMD se laissa rattraper par la concurrence...