Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Les Radeon HD 5800

AMD Radeon HD 5870 : redoutablement efficace !
Par

Avec le RV870 AMD a procédé à une mise à jour massive de son précédent GPU en termes de performance brute. C’est bien simple quasiment toutes les unités ont été doublées par rapport au RV770. Là où ce dernier proposait 800 unités de calculs à 750MHz, le nouveau venu en offre 1600 à la fréquence de 850 MHz affichant ainsi fièrement une puissance de calcul théorique de 2,72 TFlops pour la HD5870, le nouveau haut de gamme de la marque. Comparativement à la Radeon HD 4870 et ses 1,2 TFlops, cela correspond donc à une multiplication par 2,26. Un gain que nous avons pu vérifier au centième près sous Fillrate Tester.

Nous avions souvent reproché à AMD dans ses architectures précédentes de trop placer l’accent sur les performances des unités de calcul au détriment des ROP et des unités de texture. Avec le RV770 un premier pas en la matière avait été effectué en proposant 40 unités de textures au lieu des habituelles 16 des GPU haut de gamme de la marque mais le nombre de ROP était pour sa part resté figé à 16. Avec le RV870 AMD répond à nos attentes en doublant le nombre d’unités de texture qui passe donc à 80 mais en doublant également le nombre de ROP qui passe donc (enfin !) à 32 (c’est d’ailleurs ce qui nous permet d’obtenir le grahe précédent). Avec ces deux ajustements la nouvelle architecture d’AMD se place au même niveau que le haut de gamme actuel de NVIDIA en attendant de voir ce que la prochaine génération de GPU de la firme au caméléon nous réserve.

Avec cette augmentation substantielle de puissance brute à tous les niveaux de son GPU, il n’est pas étonnant de voir le nombre de transistors exploser vers de nouveaux records, en l’occurrence 2,15 milliards de transistors pour ce nouveau RV870 ! Les 1.4 milliards du GT200 sont oubliés et même le futur Tukwila, la prochaine génération de processeurs Itanium d’Intel, avec ses 2 milliards de transistors est battu. Pourtant une telle débauche de transistors n’a pas fait oublier à AMD les principes introduits par le RV770 : conserver une surface de die réaliste afin de se positionner de façon pertinente sur le marché en termes de rapport qualité/prix. Grâce à l’utilisation d’un procédé de gravure 40 nm la surface de die n’augmente ainsi dans le même temps que de 27 % par rapport au RV770, passant de 263mm² sur ce dernier à 334mm² pour le RV870.

Si la performance par mm² de die était un des deux axes introduits par AMD avec le RV770 qui a été reconduit avec le RV870, le second était la performance par watt et à ce niveau encore AMD reste fidèle à son architecture précédente. La consommation totale de la carte connaît une augmentation modérée selon les tests menés par les ingénieurs de la marque, passant de 160W sur les 4870 à 188W pour la 5870. Mais c’est surtout au repos que les améliorations d’AMD ont porté leurs fruits : la carte ne consomme ainsi plus que 27W soit moins du tiers de la génération précédente. Evidemment il ne faut pas prendre ces chiffres pour argent comptant et vous verrez les résultats que nous avons obtenus dans la suite de ce test.