Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Eyefinity

AMD Radeon HD 5870 : redoutablement efficace !
Par

Lorsque l’on jette un œil à la liste des caractéristiques d’une nouvelle carte graphique, la présence des deux traditionnels sorties DVI n’est plus exactement le facteur déclenchant la mise sur le tapis de 300 € ou plus. A fortiori si vous n’utilisez qu’un seul moniteur. En revanche certains d’entre nous ont pendant plusieurs années utilisé 4 moniteurs pour travailler, avec toujours au moins une fenêtre ouverte dans chacun d’eux. Nous nous sommes depuis limités à 3 écrans, mais à l’instant même où nous écrivons ces lignes, nous avons 10 fenêtres Firefox, cet article sous Word, Outlook, deux emails, Excel, Adobe Acrobat, Irfanview et Trillian d’ouverts (et qui ne tiennent pas tous sur ces 3 écrans). Pour ce faire nous disposons d’une configuration assez bâtarde intégrant une Radeon HD 4850 et une X1650 (ayant besoin des autres cartes pour les tests).

Représentant le premier niveau d’implémentation de l’Eyefinity (déjà dévoilé dans cette actualité sur laquelle nous ne reviendrons pas), la Radeon HD 5870 gère 3 sorties indépendantes réparties via 4 connecteurs : deux DVI dual-link, un HDMI et un Displayport. C’est l'existence de ce dernier qui rend possible Eyefinity. Contrairement au DVI et au HDMI, le DisplayPort ne dispose pas de circuit LVDS (Low Voltage Differential Signaling), requis par les moniteurs non DisplayPort pour interpréter et utiliser correctement le signal de la carte vidéo. En outre le DisplayPort envoie les données sous forme de paquets et peut donc transférer d’autres types de données (comme celles d’un hub USB par exemple). Toutes les cartes tirées du RV870 disposent donc de la gestion des 6 pipelines d’affichage (+2 DAC pour les écrans analogiques), mais seule la Radeon HD 5870 Eyefinity⁶ en tirera pleinement partie.

Notez qu’en théorie, cette carte ne se limite d’ailleurs pas au 7680*3200 que l’on peut obtenir avec 6 écrans 30", mais peut aller jusqu’au 8192*8192 ! Cette carte sera disponible avant la fin de l’année en même temps que le système Samsung proposant 6 écrans 23" (1920*1200) DisplayPort et doté de bords ultrafins, ainsi que d’autres signés Ergotron.

A l’usage

Nous avons utilisé pour cet article un trio de Dell U2410 (24" en 1920*1200). Voir 3 écrans en démonstration lors d’une conférence de presse est une chose, mais en disposer ensuite pour réellement pouvoir les tester dans les jeux en est une toute autre !

Configurer les trois écrans pour qu’ils soient considérés comme un seul par le système d’exploitation se fait de façon intuitive sous Windows 7 (et cela fonctionne aussi sous Vista et Linux). Nous avons configuré notre bureau en 5760*1200. L’ensemble fonctionne comme si nous ne disposions que d’un seul écran (le passage en plein écran des applications provoque donc un étalement de celles-ci sur l’ensemble des 3 écrans), ce qui ne correspond pas à la façon dont nous souhaitons utiliser 3 écrans pour travailler : ils doivent alors être gérés indépendamment, ce qui est bien sûr possible, mais au prix d’un retour dans les drivers. ATI affirme qu’il existe des raccourcis clavier pour basculer d’un mode vers l’autre (c'est-à-dire du mode « travail » avec 3 écrans indépendants au mode « jeu » avec un seul écran extra-large) mais nous ne les avons pas trouvés. Or cette transition doit pouvoir se faire de façon plus simple.

Conscience professionnelle oblige, notre première priorité après avoir configuré les écrans fut de lancer HAWX.

Malgré la résolution de 5760*1200 et les détails élevé, sans antialiasing nous obtenons 44 images/secondes en moyenne. Voici les scores obtenus avec d’autres jeux :

Performances avec une seule Radeon HD 5870 @ 5760x1200 (sans filtres), en images/seconde
H.A.W.X.
44
Far Cry 2
54.12
Left 4 Dead
81.04
S.T.A.L.K.E.R.: Clear Sky
28.8
World in Conflict
Crash
Resident Evil 5
Non compatible
Grand Theft Auto IV
29.61

Bonne surprise, trois jeux restent parfaitement fluides (HAWX, Far Cry 2 et Left 4 Dead) avec une seule 5870. Un résultat plus convaincant que la Parhelia en son temps donc (qui offrait elle aussi pour rappel la possibilité de jouer sur 3 écrans… mais sans la puissance graphique nécessaire). Ce n’est pas le cas de STALKER et de GTA IV. Evidemment, à ce stade nous nous sommes dis que nous venions enfin de trouver une situation où le Crossfire de HD 5870 pourrait avoir une utilité dès aujourd’hui. Malheureusement, les pilotes actuels ne permettent pas d’activer le Crossfire dans ce mode. ATI nous le promet pour bientôt, mais sans annoncer de date malgré notre insistance.

A noter enfin que si les 2,5 cm constituant la bordure de l’écran ne sont pas gênants en 2D, ils le sont plus en 3D. D’où l’intérêt de l’ensemble Samsung composé d’écrans avec un encadrement de moins d’un centimètre.