Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Le marché des cartes graphiques va souffrir

Par - Source: Jon Peddie Research | B 41 commentaires

Selon Jon Peddie Research, le marché des cartes graphiques dédiées est une peau de chagrin qui devrait être divisée par deux d’ici 2014.

De 30 % à 15 %

C’est une étude qui est intéressante, car elle est une des premières à tenter de saisir l’impact des APU (processeurs combinant CPU et GPU) sur le marché des cartes graphiques. Il est important de prendre du recul par rapport à ces conclusions. Jouer à madame Irma n’apportera rien. Par contre, se pencher sur l'orientation du marché permet d'anticiper les nouvelles tendances et les possibles répercussions.

Selon l’étude, les APU seront très intéressants pour les machines d’entrée de gamme et les plateformes mobiles, ce qui aura pour effet de cannibaliser les ventes de cartes graphiques qui passeraient de 30,3 % du marché des GPU en 2010 à 14,1 % en 2014.

NVIDIA le grand perdant ?

Les IGP représentent aujourd’hui la grande majorité des circuits graphiques avec près de 70 % de parts de marché (contrairement à l’étude de Jon Peddie Research et par souci de clarification, nous ne ferons pas de distinction entre les IGP (GPU dans un chipset), les EGP (die GPU combiné à un die CPU sur un même package) et les HPU (GPU et CPU sur un même die), car au final, ils représentent selon nous diverses mutations d’une même bête, un circuit graphique embarqué qui s’oppose à la carte graphique dédiée). Néanmoins, les performances de ces IGP devraient principalement fragiliser le marché des cartes graphiques, car ils prennent de plus en plus de fonctionnalités en charge, la dernière en date étant la lecture de Blu-ray 3D (cf. « Les Sandy Bridge décoderont le Blu-ray 3D »).

Il n’est pas question ici de parler de la mort des cartes graphiques qui seront toujours privilégiées par les assembleurs de configurations pour joueurs et qui resteront encore longtemps un argument marketing attirant les plus crédules vers des machines mal conçues. Néanmoins, cette étude semble confirmer les transformations que nous rapportions récemment dans notre actualité « 4 portables sur 5 utiliseront un APU en 2014 ». NVIDIA est dans une position difficile, car il ne fabrique plus de chipsets et il ne dispose pas des licences et du savoir-faire nécessaires pour fabriquer un processeur venant concurrencer AMD ou Intel. Elle devrait donc souffrir le plus de la réduction des parts de marché des cartes graphiques et elle le sait, ce qui explique que le Caméléon cherche à conquérir de nouveaux territoires, comme celui de la production cinématographique et la diffusion de contenus télévisés ou les applications GPGPU.

Afficher 41 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • Anonyme , 14 septembre 2010 00:31
    Certes, cela est vrai pour les gens qui utilisent leurs pcS pour des applications de bureautique ou seulement pour regarder leurs films.
    Pour les gamers pc cela ne changera rien car il faudra impérativement avoir une carte graphique dédiée puissante pour pouvoir profiter des derniers jeux avec de bons détails et en HD.
    De plus, cela dépendra aussi de l'évolution du marché du jeux video dans les années à venir: la baisse du marché des cartes graphiques dédiées dûe aux apu, igp etc... peut être compensée par une croissance du marché du jeux video sur pc et où il y aura de plus en plus de gamers qui au lieu de s'orienter vers une ps4 ou machin bidule monteront leur propre pc.

    C'est ce que je pense en tout cas. Wait and see :p 
  • -1 Masquer
    Serious Gilles , 14 septembre 2010 02:31
    NVIDIA est à mon avis assez malin pour avoir travaillé sur son propre APU combinant cores x86 et stream processors.

    Chacun se souviendra de l'époque ou NVIDIA disait ne pas aller vers une architecture à shaders unifiés, et NVIDIA a supris tout le monde avec le G80.
    :p 
  • David Civera , 14 septembre 2010 06:51
    Je doute qu'Intel les rachète. Il est déjà leader sur le marché des circuits graphiques. Les autorités antitrust ne laisserait jamais passer un tel rachat.
  • -3 Masquer
    job31 , 14 septembre 2010 07:38
    Citation :
    ont vendu plusieurs générations de chipset foireux et encore plus niqué les consommateurs...


    :pt1cable:  et la marmotte elle met le chocolat dans le papier alu...
  • fdocteur , 14 septembre 2010 08:55
    Les choses pourraient être même plus complexes que ça: un apu pourrait permettre de s'affranchir en partie des problèmes induits par du gpgpu sur une carte dédiée. Il n'y aurait possiblement plus les mêmes latences host-device ni même les contraintes inhérentes à la présence de deux espaces mémoires distincts puisque le gpu de l'apu aurait accès à la mémoire système...
    Tout ça pour dire que Nvidia pourrait là encore le sentir passer...
  • zorro3364 , 14 septembre 2010 12:02
    @Serious Gilles: nvidia n'a pas de licence x86, comment veux-tu qu'il en fabrique?????
    @fdocteur: ouais, sauf que faire du gpgpu sur une apu est totalement stupide. ou est l'intérêt du gpgpu sur un gpu moins puissant que le cpu?

    le seul et unique interet des cartes graphiques dédiées est leur puissance de calcul. donc leur seul utilité réelle se trouve dans les jeux et le gpgpu. et ça y change quoi l'arrivée des apu? rien, absolument rien.
    c'est un marché qui va clairement empiéter sur les igp, rien d'autre. du moins, tant qu'il y aura des gogos pour acheter une carte graphique (bas de gamme) au lieu d'opter pour un igp....
  • malfretup , 14 septembre 2010 12:29
    Je croyais que NVIDIA avait récupéré une licence x86 en rachetant je ne sais plus quelle société ! Non ?
  • vuzi , 14 septembre 2010 15:03
    ça changera pas grand chose, vu que de toute façon à l'heure actuelles les "vrais" carte graphiques sont de toute façon pour une utilisation gamer. Observer la disparition progressive de ces horribles modèles bas de gamme incapable de faire tourner quoi que ce soit risque pas de me faire pleurer.
  • fdocteur , 14 septembre 2010 16:02
    Citation :
    @Serious Gilles: nvidia n'a pas de licence x86, comment veux-tu qu'il en fabrique?????
    @fdocteur: ouais, sauf que faire du gpgpu sur une apu est totalement stupide. ou est l'intérêt du gpgpu sur un gpu moins puissant que le cpu?

    le seul et unique interet des cartes graphiques dédiées est leur puissance de calcul. donc leur seul utilité réelle se trouve dans les jeux et le gpgpu. et ça y change quoi l'arrivée des apu? rien, absolument rien.
    c'est un marché qui va clairement empiéter sur les igp, rien d'autre. du moins, tant qu'il y aura des gogos pour acheter une carte graphique (bas de gamme) au lieu d'opter pour un igp....

    peut être que oui mais tu n'en sais rien en fait! Comme j'ai dit plus haut, utiliser un apu permet de s'affranchir de certaines contraintes. D'autre part, il ne faut pas oublier que c'est un secteur qui en est à ses balbutiements et que la visibilité à court terme n'est pas claire, c'est encore plus vrai pour le plus long.
  • zozolebo , 14 septembre 2010 17:10
    Il faut quand même penser que OpenCL va permettre dans les années à venir de démultiplier la puissance de calcul des machines pour certaines applications. Et pour cela, il sera très intéressant d'augmenter le nombre de GPU dans une machine. Donc à mon avis les cartes graphiques dédiées ont encore un bel avenir devant elles, mais peut être un peu plus pour des usages professionnels ou davantage techniques.
  • 1815 , 14 septembre 2010 17:24
    Citation :
    Certes, cela est vrai pour les gens qui utilisent leurs pcS pour des applications de bureautique ou seulement pour regarder leurs films.
    Pour les gamers pc cela ne changera rien car il faudra impérativement avoir une carte graphique dédiée puissante pour pouvoir profiter des derniers jeux avec de bons détails et en HD.


    hmm... et les gamerz, ca represente quoi en parts de marche?
    donc oui, ati et nvidia vont souffrir.
  • 1815 , 14 septembre 2010 17:27
    faudra surtout voir de combien de sorties graphiques seront equipees les mobos.
  • maybachfan67@IDN , 14 septembre 2010 19:05
    1815faudra surtout voir de combien de sorties graphiques seront equipees les mobos.


    Le commun des mortels branche un écran, quelquefois un second périphérique (écran, vidéoprojecteur, etc) mais pas plus.
    Hors on trouve déjà un bon nombre de carte mères avec 2/3 sorties vidéos du genre DVI, HDMI et VGA.
  • maybachfan67@IDN , 14 septembre 2010 19:05
    Citation :
    hmm... et les gamerz, ca represente quoi en parts de marche?
    donc oui, ati et nvidia vont souffrir.


    Sauf que ATI c'est AMD et qu'AMD aura des processeurs intégrant le gpu ou en tout cas a l'expérience pour en réaliser. Du coup AMD/ATI ne devrait pas trop souffrir d'autant plus qu'ils pourront toujours essayer de lutter sur les prix comme pour les processeurs. C'est donc probablement bien plus Nvidia qui va en souffrir!
  • 1815 , 14 septembre 2010 19:58
    Citation :
    Le commun des mortels branche un écran, quelquefois un second périphérique (écran, vidéoprojecteur, etc) mais pas plus.
    Hors on trouve déjà un bon nombre de carte mères avec 2/3 sorties vidéos du genre DVI, HDMI et VGA.


    deux écrans + le HDMI pour la télé. ça fait déjà trois.
  • chewbacka55 , 14 septembre 2010 20:12
    David CiveraLes autorités antitrust ne laisserait jamais passer un tel rachat.


    on ne parle pas de trust ici mais de nvidia...:p  (je sort ^^)
  • 1815 , 14 septembre 2010 20:15
    antisocial, tu perds ton sang-froid...

    c'est bon je sors aussi. :o 
  • maybachfan67@IDN , 14 septembre 2010 23:46
    Citation :
    deux écrans + le HDMI pour la télé. ça fait déjà trois.


    Est-ce vraiment le cas de beaucoup de monde qui se contente d'une carte graphique non-dédiée?! :pt1cable: 
  • 1815 , 15 septembre 2010 00:40
    ben en bureautique deux écrans ça se fait couramment, oui. et la télé c'est en bonus.
Afficher plus de commentaires