Le marché des cartes graphiques va souffrir

Selon Jon Peddie Research, le marché des cartes graphiques dédiées est une peau de chagrin qui devrait être divisée par deux d’ici 2014.

De 30 % à 15 %

C’est une étude qui est intéressante, car elle est une des premières à tenter de saisir l’impact des APU (processeurs combinant CPU et GPU) sur le marché des cartes graphiques. Il est important de prendre du recul par rapport à ces conclusions. Jouer à madame Irma n’apportera rien. Par contre, se pencher sur l'orientation du marché permet d'anticiper les nouvelles tendances et les possibles répercussions.

Selon l’étude, les APU seront très intéressants pour les machines d’entrée de gamme et les plateformes mobiles, ce qui aura pour effet de cannibaliser les ventes de cartes graphiques qui passeraient de 30,3 % du marché des GPU en 2010 à 14,1 % en 2014.

NVIDIA le grand perdant ?

Les IGP représentent aujourd’hui la grande majorité des circuits graphiques avec près de 70 % de parts de marché (contrairement à l’étude de Jon Peddie Research et par souci de clarification, nous ne ferons pas de distinction entre les IGP (GPU dans un chipset), les EGP (die GPU combiné à un die CPU sur un même package) et les HPU (GPU et CPU sur un même die), car au final, ils représentent selon nous diverses mutations d’une même bête, un circuit graphique embarqué qui s’oppose à la carte graphique dédiée). Néanmoins, les performances de ces IGP devraient principalement fragiliser le marché des cartes graphiques, car ils prennent de plus en plus de fonctionnalités en charge, la dernière en date étant la lecture de Blu-ray 3D (cf. « Les Sandy Bridge décoderont le Blu-ray 3D »).

Il n’est pas question ici de parler de la mort des cartes graphiques qui seront toujours privilégiées par les assembleurs de configurations pour joueurs et qui resteront encore longtemps un argument marketing attirant les plus crédules vers des machines mal conçues. Néanmoins, cette étude semble confirmer les transformations que nous rapportions récemment dans notre actualité « 4 portables sur 5 utiliseront un APU en 2014 ». NVIDIA est dans une position difficile, car il ne fabrique plus de chipsets et il ne dispose pas des licences et du savoir-faire nécessaires pour fabriquer un processeur venant concurrencer AMD ou Intel. Elle devrait donc souffrir le plus de la réduction des parts de marché des cartes graphiques et elle le sait, ce qui explique que le Caméléon cherche à conquérir de nouveaux territoires, comme celui de la production cinématographique et la diffusion de contenus télévisés ou les applications GPGPU.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
41 commentaires
    Votre commentaire
  • Anonyme
    Certes, cela est vrai pour les gens qui utilisent leurs pcS pour des applications de bureautique ou seulement pour regarder leurs films.
    Pour les gamers pc cela ne changera rien car il faudra impérativement avoir une carte graphique dédiée puissante pour pouvoir profiter des derniers jeux avec de bons détails et en HD.
    De plus, cela dépendra aussi de l'évolution du marché du jeux video dans les années à venir: la baisse du marché des cartes graphiques dédiées dûe aux apu, igp etc... peut être compensée par une croissance du marché du jeux video sur pc et où il y aura de plus en plus de gamers qui au lieu de s'orienter vers une ps4 ou machin bidule monteront leur propre pc.

    C'est ce que je pense en tout cas. Wait and see :p
    0
  • Serious Gilles
    NVIDIA est à mon avis assez malin pour avoir travaillé sur son propre APU combinant cores x86 et stream processors.

    Chacun se souviendra de l'époque ou NVIDIA disait ne pas aller vers une architecture à shaders unifiés, et NVIDIA a supris tout le monde avec le G80.
    :p
    -1
  • deg-tcd
    NV de toutes façons ce sont des escrocs, ils ont niqué 3dfx et leurs acheteurs, ils ont niqué les gros assembleurs et ont vendu plusieurs générations de chipset foireux et encore plus niqué les consommateurs...

    Ils méritent de bouffer de la merde... de disparaitre rachetés et dépecés par Intel, comme ça ne devrait plus tarder d'arriver...
    -14