Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

[10 ans] Alfred Vericel "je regardais le web avec fascination et beaucoup d’interrogations"

[10 ans] Alfred Vericel "je regardais le web avec fascination et beaucoup d’interrogations"
Par
Alfred Vericel

Alfred est le fondateur et PDG de Bestofmedia Group (éditeur du site Tom’s hardware / Presence-PC).

En 1999, je regardais le web avec fascination et beaucoup d’interrogations ! J’étais un entrepreneur du minitel et j’ai vu arriver cette déferlante pleine d’espoir et d’ouverture avec bonheur. Terminé les pages en noir et blanc franco-françaises et vive le World Wide Web ! Mais j’étais pétrifié à l’idée de trouver un moyen de gagner ma vie ? Au moins sur minitel, les choses étaient simples mais là…. ?

Alors en 1999, je vends ma première entreprise en pleine mutation minitel/web (3617 Reducmicro & Reducmicro.com) avec bonheur compte tenu des belles valorisations de cette époque. Dans la foulée je me lance dans l’aventure Bestofmedia dont le premier site Bestofmicro.com verra le jour en juin 2000 avec l’idée d’en faire un site d’information de référence basé sur un modèle « Clic & Mortar ».

Bilan ? Ce n’est pas le bon modèle. Il faudra survivre pendant 3 ans en attendant Google et les liens sponsorisés qui démocratisent la publicité sur Internet. Dès mi-2003, le web tient enfin ses promesses et devient un vrai business. Fort de ce constat, je commence à penser à mes premières acquisitions pour atteindre la taille critique et une meilleure expertise éditoriale. Presence-PC sera la première d’une dizaine d’acquisitions et l’une des fondations maîtresse de Bestofmedia qui va devenir le 3e acteur mondial des portails high-tech sur Internet avec près de 40 millions de lecteurs chaque mois.

Et aujourd’hui ? Le web a si bien tenu ses promesses que l’engouement et les perspectives donnent encore et toujours plus le vertige des années à venir. Le web abat les frontières, change notre façon de vivre et même notre façon d’être.

Mais 10 ans après, on retrouve le même problème : quel modèle pour le web ? Bien que devenant presque déjà le 2e support de publicité derrière la TV, la publicité sur Internet ne financera pas le web de demain car elle a déjà du mal à financer le web d’aujourd’hui.

Dans 10 ans ? Quel business modèle ? Je parie sur le micro-paiement associé au porte-monnaie électronique qui doit permettre aux internautes de payer en 1 clic pour des services  à valeur ajoutée fournis par des entreprises ou des individus.

Si chaque internaute dépense sur le web l’équivalent de l’achat d’un magazine chaque mois, les revenus en provenance des internautes dépasserons vite ceux de la publicité et donneront alors enfin le nouveau souffle nécessaire au web pour poursuivre sa révolution avec toujours plus de contenus et services à valeur ajoutée via des infrastructures toujours plus adaptées et innovantes.

En 2009, je regarde le web avec fascination et beaucoup d’interrogations !