Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Le CPU Apple A5 fabriqué par TSMC

Par - Source: EETimes | B 3 commentaires

L’A5 que l’on trouve dans l’iPad 2 serait gravé par TSMC au lieu de Samsung qui fabrique l’A4, en raison de l’utilisation d’un processus de fabrication plus fin (40 nm pour le nouveau processeur contre 45 nm pour l’ancien).

TSMC : la sortie de secours

En plus de la finesse de gravure, la décision d’Apple de changer de camp serait motivée par les meilleurs rendements obtenus chez le Taïwanais et le fait que Samsung est un concurrent direct d’Apple sur les produits qui embarquent les processeurs ARM de la firme, à savoir les téléphones et les tablettes.

Il est important d’élaborer ce dernier point. Il est courant que des compétiteurs s’allient pour profiter l’un de l’autre. On le voit dans de nombreux consortiums développant des standards et technologies ou dans les accords de sous-traitance. Le fait que Samsung produise les puces d’Apple n’est donc pas un problème en soi, ni quelque chose exceptionnel. Les ennuis commencent lorsque les usines commencent à tourner à plein régime et qu’il y a un conflit d’intérêts entre les commandes que l’on prend de son concurrent et la production des puces qui est nécessaire pour satisfaire la demande de ses propres consommateurs.

Or, Apple commande déjà de la mémoire NAND en grande quantité chez le Coréen et la sortie des nouveaux produits Galaxy peut créer une situation délicate. On ne sait pas si Apple a pris les devants ou si Samsung était incapable de produire un nombre de puces satisfaisantes, mais on imagine que dans tous les cas, la position de Samsung sur le marché mobile n’a fait qu’accentuer les avantages liés au rendement et à une plus grande finesse de gravure.

Le début d’une longue collaboration  ?

Si l’accord entre Apple et TSMC, rapporté par EETimes, est confirmé, il aura un double impact. Non seulement cela se traduira par une baisse des revenus pour Samsung qui perd un gros contrat, mais cela voudrait aussi dire qu’Apple et TSMC pourraient entamer le début d’un long partenariat. En effet, nos confrères affirment que plusieurs sources parlent d’un partenariat liant les deux compagnies pour le développement de puces en 28 nm.

La question est de savoir si TSMC peut suivre le rythme d’Apple qui a l’habitude de passer de très grosses commandes d’un seul coup afin de profiter de prix bas. On peut aussi se demander si les commandes de Cupertino auront un impact sur la fabrication par le fondeur de puces destinées aux concurrents de l’iPhone et l’iPad.

Afficher 3 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • extherion , 9 mars 2011 07:52
    TSMC des meilleurs rendements que Samsung en 40 nm? Samsung est vraiment dans la merde alors
  • vince_jazzy , 9 mars 2011 09:17
    C'est vrai. Parceque TSMC depuis la 45nm ils ont des rendements très mauvais et avec la 32 ça ne s'arrange pas du tout... Alors j'imagine pas la 28.
  • shooby , 9 mars 2011 09:40
    ben c'est sur que si apple délaisse samsung pour un concurrent ils ont de quoi être dans la m**** ;)