Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Archos

Les entreprises high-tech qui cartonnent
Par

Archos est la plus petite compagnie de ce tour d’horizon, mais elle a réussi un tour de force que ses plus gros concurrents lui envient. La société a réalisé un chiffre d’affaires de 171,4 millions d’euros en 2011. C’est nettement moins que les milliards accumulés par ses concurrents, mais la société française a le mérite d’avoir connu une croissance exceptionnelle de 106 % sur un marché très concurrentiel et au milieu d’un climat économique tendu. Très peu d’entreprises, tous secteurs confondus et quelle que soit leur taille, peuvent en dire autant. Affirmer que sa croissance rapide est due à sa petite taille est donc un raccourci trop simpliste. Ses performances furent en grande partie tirées par d’excellents résultats tout au long de l’année. Au premier trimestre 2011, son chiffre d’affaires prenait +158,5 %. Au dernier trimestre 2011 ses revenus ont atteint 65,2 millions d’euros, soit un gain de 83 % par rapport à la même période l’année d’avant.

Fondé en 1988 par Henri Crohas, qui est toujours à la tête de la société, Archos (anagramme du nom de famille de son leader) s’est d’abord distingué par ses baladeurs et a pris de l’ampleur sur le marché français puis européen. Pour mémoire, il est le premier à avoir commercialisé un baladeur numérique à disque dur. Le Jukebox 6000 fut mis sur le marché en 2000, un an avant le premier iPod. Néanmoins, le grand tour de force de l’entreprise cette année est d’avoir réussi à dépassé son catalogue et son marché de prédilection pour s’être imposé en Asie, sur le segment des tablettes.

La niche des G9

En effet, les tablettes G9 du constructeur ont réussi à prendre la deuxième place du marché européen, derrière Apple et ex aequo avec Samsung, selon une étude de GfK citée par le fabricant. Cela le place donc devant Acer et Asus qui sont pourtant nettement plus gros que lui en terme purement financier. Ces compagnies disposent aussi d’une couverture médiatique relativement plus élevée en Europe et surtout en Asie. Qu’est-ce qui explique alors qu’Archos a réussi à prendre la première place du marché européen des tablettes à moins de 400 € avec 24 % de parts  ?

La réponse se trouve dans le succès des tablettes G9 qui ont réussi à séduire une clientèle qui ne se retrouvait pas dans l’iPad (cf. ARCHOS double son chiffre d’affaires grâce aux tablettes). Archos ne vend pas ses tablettes à plus de 260 €, ce qui le place loin du modèle à la pomme et lui permet de pénétrer un marché où Apple est complètement absent. Il a ainsi fleuri en apportant des fonctionnalités et une politique tarifaire destinée à un marché de niche. Tout comme le Galaxy S II, les G9 d’Archos montrent que la guerre des systèmes d’exploitation est un mythe. Sur le terrain, les utilisateurs cherchent avant tout un produit.

+464 % en Asie

L’autre succès d’Archos est d’avoir réussi à pénétrer le marché asiatique. En effet, ses résultats dans cette région du monde dépassent toutes les prévisions. Son chiffre d’affaires a crû de 464 % sur ce continent. Les bénéfices restent encore inconnus et seront annoncés le 14 mars prochain, mais nous savons déjà que la marge brute de la société est de 20 %, ce qui est un très bon signe et une valeur proche de celle d’une compagnie comme Samsung, par exemple. La pénétration asiatique semble donc avoir été fructueuse. En attendant d’avoir des informations plus concrètes, on peut facilement spéculer que les prix ont séduit ces consommateurs aux budgets restreints.

La firme se rapproche de la barre symbolique des 200 millions d’euros de chiffres d’affaires qu’elle devrait en principe dépasser cette année. Archos devra néanmoins faire face à une concurrence encore plus rude que l’an dernier. En effet, le marché de niche qu’il domine aujourd’hui est très convoité par ses concurrents. Le Kindle Fire d’Amazon marche sur ses platebandes et le Galaxy Note 10.1 pourrait lui faire de l’ombre. La baisse du prix de l'iPad 2 pourrait aussi être très dommageable. Les ripostes qu’il avancera cette année seront donc fondamentales pour maintenir cette croissance exceptionnelle.

Il y a 0 commentaire.
Cette page n'accepte plus de commentaires