Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Intel publie de très bon résultats et pense au 7 nm

Par - Source: Tom's Hardware FR | B 10 commentaires

Intel vient de publier ses résultats financiers pour le deuxième trimestre de cette année et les chiffres sont très encourageants. Il annonce un chiffre d’affaires record de 13,1 milliards de dollars (env. 9 milliards d’euros), soit une hausse de 22 % par rapport à l’année dernière, et un bénéfice de 3,2 milliards de dollars (env. 2 milliards d’euros), soit une augmentation de 10 %. Le fondeur a aussi fait état de ses faiblesses et ses plans pour l'avenir.

Si le chiffre d’affaires augmente de 2 % par rapport au trimestre présent, les bénéfices baissent de 3 %, ce qui est relativement bon signe alors que le deuxième trimestre est en principe plus lent que le premier. Ces chiffres sont d’autant plus remarquables qu’une étude d’IDC montre que la demande en PC n’a augmenté que de 2,6 % par rapport à 2010.

La baisse des profits peut aussi s’expliquer en partie par le fait que le fondeur a dépensé 2 milliards de dollars (env. 1,5 milliard d’euros) pour racheter 93 millions de ses actions. De plus, Intel a vu les revenus en provenance de ses Atom chuter de 15 % d’une année sur l’autre, contrairement aux ventes de composants pour centres de données qui ont crû de 15 %. Ces chiffres témoignent bien de la nouvelle tendance de 2011 où le parc informatique des entreprises se renouvelle et la forte croissance des centres de données est liée en grande partie à la démocratisation des clouds. Les netbooks sont par contre beaucoup moins populaires et Intel compte sur ses prochains Atom destinés aux smartphones et tablettes pour mieux concurrencer ARM sur ces marchés émergents (cf. « Les smartphones Moorestown pour 2011 »).

Intel a aussi annoncé qu’il allait augmenter ses investissements dans ses usines et machines. Il compte dépenser 16,2 milliards de dollars (env. 11,4 milliards d’euros) cette année au lieu de 15,7 milliards de dollars précédemment (env. 11 milliards d’euros). Ces fonds seront utilisés pour mettre à jour les fonderies pour pouvoir graver en 14 nm et commencer à préparer le 10 nm et le 7 nm. Pour mémoire, les Sandy Bridge commercialisés aujourd’hui sont gravés en 32 nm et Intel devrait sortir ses premiers processeurs en 22 nm au deuxième trimestre de l’année prochaine (cf. « Ivy Bridge retardé à avril 2012 »). Intel a promis qu’il rentrerait « bientôt » dans le « cycle d’achat » d’équipements nécessaires pour graver en 14 nm et il garantit que le 22 nm est en bonne voie.

Intel va aussi investir un demi-milliard de dollars (env. 350 millions d’euros) dans des recherches portant sur des processeurs x86 pouvant rivaliser avec ARM sur les tablettes et les ordinateurs ultras fins, un marché que l’Anglais espère commencer à pénétrer en 2015. Il devrait s’étaler plus longuement sur ce sujet lors de l’Intel Developper Forum qui se tiendra en septembre.

Commentaires
Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie Les news : vos réactions du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Cette page n'accepte plus de commentaires
  • -1 Masquer
    geek_du_44 , 21 juillet 2011 07:17
    ca et bénef en augmentations, c'est pas bon pour AMD! et pour les prix :( 
  • jankeke , 21 juillet 2011 08:05
    7 nm !!! Il faudra encore attendre quelques années, mais c'est bien de s'y preparer tôt. :) 
    Sait-on quelle est la limite de finesse de gravure avec les technologies actuelles ?
  • StanThall , 21 juillet 2011 08:35
    Et bah, peut être que c'est étonnant, mais je suis bien plus impressionné (et satisfait) par les résultats d'Intel que ceux d'Apple. (j'ai un Macbook Pro Thunderbolt, histoire de couper court à tout Troll)

    Intel reste une des entreprises dans le monde qui, pour moi, investit le plus dans la R&D.
    Les prix de leur processeurs sont certainement hauts, dû au manque de concurrence, néanmoins, ils ont une telle R&D, qui permet par la suite de faire évoluer l'ensemble du secteur, que ça reste très appréciable de voir qu'ils ne se reposent pas vraiment sur leur lauriers.
  • Afficher les 10 commentaires.
  • Dawnrouille , 21 juillet 2011 09:49
    Citation :
    Intel a promis qu’il rentrerait « bientôt » dans le « cycle d’achat » d’équipements nécessaires pour graver en 14 nm et il garantit que le 22 nm est en bonne voie.

    Est-ce que celà veut dire qu'ils ne comptent utiliser l'EUV (ultra violet extreme) qu'au 14nm?
  • arthur1976 , 21 juillet 2011 10:50
    Intel reste une des entreprises dans le monde qui, pour moi, investit le plus dans la R&D.

    Oui. Ils sont toujours en avance. Et toujours avec une meilleure technologie. Suffit de voir les finfet.
  • 1815 , 21 juillet 2011 14:25
    Citation :
    Intel va aussi investir un demi-milliard de dollars (env. 350 millions d’euros) dans des recherches portant sur des processeurs x86 pouvant rivaliser avec ARM


    pourquoi ne pas acquerir une licence ARM et aller concurrencer directement sur ce segment?
  • shooby , 21 juillet 2011 19:10
    jankeke7 nm !!! Il faudra encore attendre quelques années, mais c'est bien de s'y preparer tôt. Sait-on quelle est la limite de finesse de gravure avec les technologies actuelles ?

    on attendra pas aussi longtemps que duke nukem forever cependant ;) 
  • VicentiuB , 22 juillet 2011 13:19
    Je trouve ca stupide d'allonger le temps et argent en construisant a chaque fois des nouvelles usines et payer encore d'autres recherches en jonglant avec les finesse de gravure , 32 , 22 , 10 , 7 ...a la place de passer directement a 1 nanometre directement , sa peut risquer de prendre un peu plus de temps mais certainement beaucoup moins de temps et d'argent que d'investir a chaque fois pour une nouvelle finesse de gravure et en sortant a chaque fois une nouvelle gamme de processeurs .
  • 1815 , 22 juillet 2011 14:40
    donc on reste a 3ghz pendant 10ans et on embraye direct sur 20ghz?
  • castavins , 24 juillet 2011 04:18
    Bah en fait c'est surtout que de 1 les transistor classiques ne marche pas en dessous d'un processédé de 2nm et qu'on a pas encore les techniques meme "théorique" pour y aller directement.

    C'est comme develloper des cpu non 64bit sans virtu mono coeur pendant 10ans pour atteindre 10ghz ou plus sans changer d’architecture de façon fondamentale et finalement se dire "bon bah les gars pour dans 3 ans il nous faut un nouveau cpu, j'ai déjà des idées: nouvelle instruction, genre 2 nouveaux ssse, des trucs vectoriels, du 64bit, du triple ou quad channel ram, un cpu capables de faire deux unités logique avec un coeur physique, avec 4 à 6 core physique, relié entre eux par un bus super rapide, et avec des puces directement intégré au cpu comme le north et south bridge et enfin on abandonne presque le cache l2 mais on met plein plein plein de cache l3" * regard hébété des ingenieurs présent dans la salle* ... "mais vous attendez des quois, aller, aux boulot, ou j'en trouve de meilleur que vous chez ibm !"


    Bah tient justement, y'a ibm qui fait énormément de recherche aussi !