Voyage au coeur de l'Atom Centrino

Intel a lancé officiellement mercredi matin ses nouveaux processeurs Atom, connus précédemment sous les noms de Silverthorne et Diamondville. Le fondeur a de grands espoirs pour ces CPU, aux caractéristiques totalement inédites : ils ont été taillés sur mesure pour deux nouvelles générations de produits : les Mobile Internet Devices (MID), ou terminaux internet mobiles, qui ressemblent à des smartphones survitaminés et dont nous avions pu découvrir les premières prototypes lors du dernier IDF ; et les Netbooks, des PC portables légers, simples et peu chers, incarnés aujourd’hui par l’Eee PC d’Asus.

Le die du Silverthorne

Si Intel réussit son pari, les Atom pourraient marquer l’entrée dans une nouvelle ère de croissance du fondeur, encore plus forte que celle initiée par le 486, le plus gros succès d’Intel à ce jour. Dans cet article nous reviendrons sur les aspects techniques des Atom, leurs performances attendues et les raisons qui feront leur succès... ou leur échec.