HP s'est-il fait arnaquer de 9 milliards $ ?

Meg Whitman n'a pas le sourire aujourd'huiMeg Whitman n'a pas le sourire aujourd'huiHP a publié un communiqué pour avertir les marchés qu’il avait procédé à une dépréciation de 8,8 milliards de dollars (7 milliards d’euros) pour refléter la différence de valeur des actifs issus de l’acquisition d’Autonomy.

HP doit faire face à la réalité qui lui coûte cher

Palo Alto a acheté Autonomy en août 2011 pour 11,1 milliards de dollars (8,6 milliards d’euros) (cf. « HP met fin au TouchPad et veut vendre sa division PC »). Concrètement, HP acquit une série d’actifs qu’il a enregistré dans ses comptes. Les principes comptables demandent de réévaluer leur valeur systématiquement et Palo Alto doit aujourd’hui affronter le fait que le montant qu’il avait mis sur ses livres ne correspond pas à la réalité.

Meg Whitman jette le blâme sur son prédécesseur, Léo Apotheker qui n’aurait pas vu qu’Autonomy était extrêmement surévalué en raison de pratiques comptables qui auraient surreprésenté la valeur de la société de plus de 5 milliards de dollars (4 milliards d’euros). Les comptes d’Autonomy avaient pourtant été revus par deux firmes indépendantes avant le rachat et approuvées par le comité de direction de HP.

HP a des problèmes qui dépassent largement le cadre du rachat d’Autonomy

Palo Alto a affirmé avoir saisi les autorités américaines et britanniques pour déterminer s’il y avait eu des pratiques illégales. Reuters a recueilli les propos de l’ancien président d’Autonomy qui nie tout problème comptable. Il affirme que la dépréciation d’aujourd’hui est due uniquement à de grosses erreurs de gestion de la part de HP. Pour rappel, c’est la deuxième dévaluation du genre pour la société qui a effacé 8 milliards de dollars de ses comptes l’été dernier.

Cette nouvelle dépréciation de 8,8 milliards de dollars a été comptée comme une dépense dans les résultats catastrophiques publiés aujourd’hui où il annonce un chiffre d’affaires trimestriel de 30 milliards de dollars (23,5 milliards d’euros) et une perte de 6,9 milliards de dollars (5,3 milliards d’euros). Sur l’année budgétaire 2012, il totalise un chiffre d’affaires de 120,4 milliards de dollars (94 milliards d’euros) en baisse de 5 % et une perte de 12,7 milliards de dollars (10 milliards d’euros). Les livraisons trimestrielles de PC grand public ont chuté de 12 % d’une année sur l’autre et les livraisons des imprimantes grand public ont baissé de 22 %.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
10 commentaires
    Votre commentaire
  • tribule
    Pour le titre, j'aurais plutôt écrit : "HP s'est-il fait arnaquER de 9 milliards $ ?".
    0
  • mogg
    marrant mais on parle pas de compétitivité dans ce cas là tiens donc?

    faudra combien de suppression de poste de pauvres types pour renflouer les erreurs de qqs uns au management?
    l'incompétence n'est pas toujours là ou le système néo libéral voudrait nous le faire croire.
    2
  • turlupin en ptard
    Et dire qu'il y a encore de pauvres cons (ou de fameux pourris) pour dire que le système capitaliste se distingue par son efficacité économique, que la "main invisible" du marché est plus efficace que le contrôle exercé par les institutions représentant les peuples (si on néglige le fait que ces représentants sont tous corrompus par les tenants du capitalisme qui truquent le système à leur avantage).

    Belle démonstration ! :lol:
    1