Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

HP s'est-il fait arnaquer de 9 milliards $ ?

Par - Source: Tom's Hardware FR | B 10 commentaires
Thèmes :

Meg Whitman n'a pas le sourire aujourd'huiMeg Whitman n'a pas le sourire aujourd'huiHP a publié un communiqué pour avertir les marchés qu’il avait procédé à une dépréciation de 8,8 milliards de dollars (7 milliards d’euros) pour refléter la différence de valeur des actifs issus de l’acquisition d’Autonomy.

HP doit faire face à la réalité qui lui coûte cher

Palo Alto a acheté Autonomy en août 2011 pour 11,1 milliards de dollars (8,6 milliards d’euros) (cf. « HP met fin au TouchPad et veut vendre sa division PC »). Concrètement, HP acquit une série d’actifs qu’il a enregistré dans ses comptes. Les principes comptables demandent de réévaluer leur valeur systématiquement et Palo Alto doit aujourd’hui affronter le fait que le montant qu’il avait mis sur ses livres ne correspond pas à la réalité.

Meg Whitman jette le blâme sur son prédécesseur, Léo Apotheker qui n’aurait pas vu qu’Autonomy était extrêmement surévalué en raison de pratiques comptables qui auraient surreprésenté la valeur de la société de plus de 5 milliards de dollars (4 milliards d’euros). Les comptes d’Autonomy avaient pourtant été revus par deux firmes indépendantes avant le rachat et approuvées par le comité de direction de HP.

HP a des problèmes qui dépassent largement le cadre du rachat d’Autonomy

Palo Alto a affirmé avoir saisi les autorités américaines et britanniques pour déterminer s’il y avait eu des pratiques illégales. Reuters a recueilli les propos de l’ancien président d’Autonomy qui nie tout problème comptable. Il affirme que la dépréciation d’aujourd’hui est due uniquement à de grosses erreurs de gestion de la part de HP. Pour rappel, c’est la deuxième dévaluation du genre pour la société qui a effacé 8 milliards de dollars de ses comptes l’été dernier.

Cette nouvelle dépréciation de 8,8 milliards de dollars a été comptée comme une dépense dans les résultats catastrophiques publiés aujourd’hui où il annonce un chiffre d’affaires trimestriel de 30 milliards de dollars (23,5 milliards d’euros) et une perte de 6,9 milliards de dollars (5,3 milliards d’euros). Sur l’année budgétaire 2012, il totalise un chiffre d’affaires de 120,4 milliards de dollars (94 milliards d’euros) en baisse de 5 % et une perte de 12,7 milliards de dollars (10 milliards d’euros). Les livraisons trimestrielles de PC grand public ont chuté de 12 % d’une année sur l’autre et les livraisons des imprimantes grand public ont baissé de 22 %.

Commentaires
Afficher les 10 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • tribule , 21 novembre 2012 07:26
    Pour le titre, j'aurais plutôt écrit : "HP s'est-il fait arnaquER de 9 milliards $ ?".
  • mogg , 21 novembre 2012 07:59
    marrant mais on parle pas de compétitivité dans ce cas là tiens donc?

    faudra combien de suppression de poste de pauvres types pour renflouer les erreurs de qqs uns au management?
    l'incompétence n'est pas toujours là ou le système néo libéral voudrait nous le faire croire.
  • turlupin en ptard , 21 novembre 2012 09:51
    Et dire qu'il y a encore de pauvres cons (ou de fameux pourris) pour dire que le système capitaliste se distingue par son efficacité économique, que la "main invisible" du marché est plus efficace que le contrôle exercé par les institutions représentant les peuples (si on néglige le fait que ces représentants sont tous corrompus par les tenants du capitalisme qui truquent le système à leur avantage).

    Belle démonstration ! :lol: 
  • Frujid , 21 novembre 2012 10:13
    Oh, tu associes le système capitaliste à la main invisible ? Comme c'est intéressant (et totalement erroné).
  • -5 Masquer
    Melaure , 21 novembre 2012 11:25
    Il aura vraiment été nul sur tout cet Apotheker, et je suis sur qu'il est parti avec un beau chèque ...

    Après de là à faire les louanges d'institutions quand on voit l'énorme gaspillage chez nous, il ne faut pas exagérer ...
  • jamais content , 21 novembre 2012 12:46
    Evaluer une société qu'on rachète est très délicat... En général, ça se passe pas si mal, mais il y a de grosses exceptions. Récemment, il y a eu la fusion AMD/ATI, mais déja en 1997, 3COM s'est fait un peu avoir par USR dont le marché des modems 56K était à son apogée et n'a ensuite fait que dégringoler face à l'ADSL.

    Il faut voir que pas mal de grosses boites fusionnent pour des questions de convergence de marchés, mais aussi pour une question de brevets. Et surtout elles ont un problème de croissance chronique: comment croitre de 5 à 10% chaque année pour plaire aux actionnaires alors que t'es déjà un mastodonte ? Et bien tu achète d'autres boites (croissance externe donc) et ainsi tu ajoute le Chiffre d'Affaire du nouveau au tien..
  • -3 Masquer
    tranche , 21 novembre 2012 14:20
    +1 Melaure
    Ce Apotheker aura même était plus nul que ce que je pensais jusqu'à présent (et je pensais pas que c'était possible).
    Son palmares durant sa courte (mais déjà trop longue) carrière à Hp :
    - Anéantir les possibilitées pour Hp d'innover sur les marchés emergent en tuant palm (les pertes pour avoir investi en tuant les produits avant retour sur investissement avaient était évaluées à 3,3 milliards)
    - ce faire avoir avec le rachat d'Autonomy (9 milliards de pertes apparement)
    J'ai du mal à croire qu'on puisse être aussi incompétent.
    Franchement je serais pas étonné qu'on lui découvre des actions dans Autonomy (avant rachat par Hp), à lui ou ses proches... à défaut d'être une bonne nouvelle ca expliquerai ses décisions.
  • dextermat , 21 novembre 2012 15:31
    Au Québec, le on est en plein enquête sur le crime organiser qui a infiltré le domaine de la construction...
    J'ai tendance a voir plusieurs autre domaine et pays qui ont le même problème.
  • -1 Masquer
    tatawin33 , 21 novembre 2012 22:20
    nul besoin de voir le crime organisé là dedans, ce qui est certain ces que ces 9Md ne sont pas perdus pour tout le monde. déjà ça permet a hp de ne pas être (ou si peu) imposable.
  • cladsam , 16 mai 2013 15:07
    D'un autre côté ils auraient pu se méfier chez HP, pourquoi croyez vous que Apotheker se soit retrouvé chez HP ? Vous pensez que chez SAP ils l'ont viré juste pour le plaisir ?