Un Blu-ray de 400 Go

Pioneer et son disque 16 couchesPioneer a fait la démonstration d’un disque disposant de 16 couches pour un total de 400 Go.

Le disque en démonstration

Chaque couche peut contenir 25 Go d’information. Il est intéressant de noter que Pioneer parlait de ce disque pour la première fois au mois de juillet dernier (cf. Pioneer : Blu-ray de 16 couches et 400 Go). Utilisant la technologie Blu-ray, Pioneer a fait appel à des matériaux réfléchissants permettant d’empiler toutes ces couches tout en assurant que la lentille arrive à les distinguer. Ce disque n’est pas réinscriptible, mais il est intéressant de noter qu’il peut être lu par les lasers déjà présents dans les platines Blu-ray puisqu’il ne demande pas une nouvelle tête de lecture.

Le futur chez Pioneer

On s’attend à ce que Pioneer continue le développement entre 2008 et 2010. A titre d’information, ce disque est beaucoup plus proche de la commercialisation que le disque 20 couches de 500 Go présenté en septembre dernier qui devrait demander une nouvelle tête de lecture (cf. « Pioneer : le Blu-ray atteint les 500 Go »). Entre 2010 et 2012, il devrait se concentrer sur un disque réinscriptible pour enfin arriver à un disque disposant de 1 To (40 couches) en 2013.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
16 commentaires
    Votre commentaire
  • Anonyme
    N'empèche que comme pour tout les support disque, un rayure malheureuse, et hop!!
    Et 400 Go de perdu, ouch
    5
  • carbonized
    Heureusement que le blu-ray ne se raye pas comme un DVD... Le coating est très efficace.
    0
  • tilt1001
    418919 said:
    Pioneer a fait la démonstration d’un disque disposant de 16 couches pour un total de 400 Go. Chaque couche peut contenir 25 Go d’information.


    Faut-il comprendre que l'apparition d'un disque de 800Go (16 couches de 50Go chacune) est une possibilité qui va bientôt se concrétiser ?

    En tout cas, le fait qu'ils rendent lisibles ces nouveaux Blu-Ray sur les platines actuelles est une très bonne nouvelle. :)

    Avec une telle capacité, le Blu-Ray a toutes les chances de devenir le futur support des films en relief. Ce format semble bien parti pour être suffisamment pérenne, plus que ne pouvaient l'être ces prédécesseurs comme le CD ou le DVD.

    D'après moi, la dématérialisation est loin de pouvoir le tuer, contrairement à l'idée qui se répand.

    En outre, les disques holographiques risquent d'avoir à attendre un fameux moment avant d'espérer remplacer les Blu-Ray.
    0