Boîtier Antec NSK 4400

Sorti de ses boîtiers haut de gamme souvent réussit comme l’excellent P180, le succès que connaît Antec en France est aussi et surtout lié à ses modèles d’entrée/milieu de gamme -comme dans tout secteur -, jusqu’alors connus via la série SLK. Ces boîtiers ont en effet comme principale qualité de démocratiser une partie du savoir-faire d’Antec au niveau de la maîtrise des nuisances sonores, dans un boîtier au look simple mais agréable, sans fioriture, pour un prix abordable. Un des exemples les plus évidents est le SLK 3700 BQE, surnommé le "Sonata du pauvre" et qui reste une référence en matière de silence à ce niveau de prix, intégrant en effet une alimentation SmartPower de 350 W relativement discrète bien que malheureusement thermorégulée.

3,5 ans après son introduction, Antec décide toutefois de la remplacer, et plus généralement l’ensemble de la gamme SLK qui devient la NSK. Nous accueillons aujourd’hui son représentant le plus petit pouvant accepter une carte mère ATX standard, le NSK 4400. Un digne successeur ?