CSA : le blog bloque, et le crash s'écrase

Patriiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiick !Déjà, nous vous parlions il y a quelques temps des recommandations de la Commission Nationale de Terminologie et de Néologie à propos des termes employés dans le monde des nouvelles technologies. Ainsi, pour mémoire, l’institution du renouveau de la langue française suggérait de remplacer le terme «Wi-Fi» par ASFI, pour «accès sans fil à l’Internet»

Si ces recommandations n’ont été à peu près JAMAIS suivies, il va falloir changer de comporter, tout du moins, dans les médias, puisque le sacro-saint CSA a décidé de bouter les anglicismes hors de France.

Il va sans dire qua dans sa sagesse infinie, le CSA n’impose pas, mais «conseille» aux présentateurs de l’audiovisuel d’arrêter de se servir de termes comme «crash», «best of», «pitch» et «blog».

Si la solution de remplacement a été simple pour le mot «crash», traduit par «écrasement», on ne peut pas dire que cette logique fut gardée pour les autres termes. Ainsi, pour remplacer «blog», la commission a suggéré «Bloc» , par abréviation du terme français «bloc-notes». «Pitch», de son côté a droit à plusieurs traductions selon le contexte. On a le choix entre «résumé», «abrégé», «présentation», «promotion», «histoire» ou «intrigue» (bref, on ne dira plus "Pitch Black", mais "résumé noir"). Reste «best of», qui deviendra à terme «le meilleur de», «compilation» et son abrégé «compil» restant la chasse gardée de l’industrie du disque.

Moralité, au journal télévisé, Patrick Poivre d’Arvor ne dira plus «Nous avons eu droit à un pitch, présentant ce best-of du groupe «crash test», dont beaucoup de blog en disaient long à propos du suspens inhérent à sa date de sortie». Maintenant, il dira «Nous avons eu le droit à un résumé présentant le meilleur du groupe «teste d’écrasement», dont beaucoup de blocs en disaient long à propos du suspanse inhérent à sa date de sortie».

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
41 commentaires
    Votre commentaire
  • cyrano
    "«Wi-Fi» par ASFL, pour «accès sans fil à l’Internet»…"

    Ils ont fumé quoi ? C'est quoi le rapport à la choucroute ?
    0
  • Shor-T
    Ils ont vraiment rien d'autre à faire pour inventer ces conneries ?

    On se demande pourquoi ils sont payé ...
    0
  • vanbmath
    "«Wi-Fi» par ASFL, pour «accès sans fil à l’Internet»…"

    En effet, je veux bien qu'on essaye de trouver des traductions mais faudrait il encore que celles-ci aient un sens. Je ne vois pas ce qu'internet vient faire dans le "Wi-Fi"... ils auraient pu plus sobrement parler de "réseau de sans fil"...et encore le terme reste vague...
    0