Cisco va aider la Chine à surveiller ses citoyens

Cisco va être un des grands partenaires du gouvernement chinois dans la création d'un système de vidéo surveillance composé de 500 000 caméras situées dans la ville de Chongqing. Le but officiel de ce programme nommé Paisible Chongqing est de combattre la criminalité, mais les associations de protection des droits de l'homme affirment qu'il s'agit d'un moyen de plus facilement suivre et arrêter les dissidents politiques, selon le Wall Street Journal qui estime qu'il pourrait s'agir d'un des systèmes de vidéo surveillance les plus importants du monde.

La ville de Chongqing a une superficie de plus de 82 000 km2. À titre de comparaison, c'est deux fois plus grand que la région Aquitaine. Selon le quotidien, Cisco devrait fournir, dans le cadre de ce projet, les équipements réseau nécessaires pour opérer un système de surveillance large et complexe. La loi américaine interdit l'exportation vers la Chine de certains outils qui pourraient être utilisés à des fins répressives. C'est par exemple le cas de lecteurs d'empreintes digitales. Néanmoins, les associations s'insurgent du manque de pertinence de la loi qui n'interdit pas l'exportation de caméras ou logiciels censurant Internet.

Cisco se refuse à tout commentaire et explique seulement qu’il n’a pas vendu de caméras ou de solutions de vidéo surveillance. Cette affaire ternit néanmoins un peu plus son image alors qu’il a été accusé en mai dernier de fournir les équipements utilisés par le gouvernement chinois pour capturer les membres du mouvement religieux Falun Gong (cf. « Cisco accusé d’aider la Chine à bloquer Internet »). Il ne serait pas néanmoins le seul Américain à participer à l’opération. HP pourrait vendre des serveurs et solutions de stockage.

Le projet devrait coûter 2,2 milliards de dollars (env. 1,5 milliard d’euros). Seulement 800 millions de dollars proviendraient du gouvernement (env. 500 millions d’euros). Les 1,6 milliard de dollars (1 milliard d’euros) restant seraient issus de sources qui n’ont pas été dévoilées.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
20 commentaires
    Votre commentaire
  • Bof ! IBM avait bien fourni les machines destinées, entre autres, au recensement des juifs dans les ghettos et les camps de concentration et à la gestion de l'emploi des prisonniers politiques dans l'Allemagne des années 30...
    Et d'autres entreprises US ont fourni du carburant et des matières premières au régime nazi même après le début de la guerre...
    Les affaires, que voulez-vous, les affaires...
    Si ce n'est pas l'un ce sera l'autre, la concurrence est impitoyable et les fonds de pension sont exigeants quant au rendement de leurs placements.
    Il faut bien assurer les retraites...

    Et les entreprises françaises ou européennes en général ne sont sûrement pas en reste.
    Les affaires, je vous dis, les affaires...
    Comment voulez-vous, sinon, que les entreprises du CAC40 puissent verser plusieurs millions d'euros par an à leurs dirigeants et alimenter les fonds de corruption destinés à acheter les consciences des politiciens en place, quelle que soit leurs options apparentes ou les remercier de leur "compréhension".

    Franchement, s'indigner du comportement des entreprises, quand on se rappelle la phrase de John Maynard Keynes : Le capitalisme est cette croyance étonnante que les hommes les plus mauvais feront les pires des choses dans l'intérêt de l'humanité, c'est comme s'étonner que le loup mange l'agneau à la fin de la fable.
    9
  • +1 turlupin
    mais ce qui m'inquiète plus c'est que nos gouvernements "démocratiques" peuvent évaluer les fonctionnalités de ces solutions de contrôle et les reproduire chez nous.
    C'est ca qui me gène, et pas que des entreprises vendent.
    -1
  • turlupin en ptardBof ! IBM avait bien fourni les machines destinées, entre autres, au recensement des juifs dans les ghettos et les camps de concentration et à la gestion de l'emploi des prisonniers politiques dans l'Allemagne des années 30...Et d'autres entreprises US ont fourni du carburant et des matières premières au régime nazi même après le début de la guerre...Les affaires, que voulez-vous, les affaires...Si ce n'est pas l'un ce sera l'autre, la concurrence est impitoyable et les fonds de pension sont exigeants quant au rendement de leurs placements.Il faut bien assurer les retraites...Et les entreprises françaises ou européennes en général ne sont sûrement pas en reste.Les affaires, je vous dis, les affaires...Comment voulez-vous, sinon, que les entreprises du CAC40 puissent verser plusieurs millions d'euros par an à leurs dirigeants et alimenter les fonds de corruption destinés à acheter les consciences des politiciens en place, quelle que soit leurs options apparentes ou les remercier de leur "compréhension".Franchement, s'indigner du comportement des entreprises, quand on se rappelle la phrase de John Maynard Keynes : Le capitalisme est cette croyance étonnante que les hommes les plus mauvais feront les pires des choses dans l'intérêt de l'humanité, c'est comme s'étonner que le loup mange l'agneau à la fin de la fable.

    Oh toi t'es en ptard !
    -1