Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Comparatif de kits watercooling

Comparatif de kits watercooling
Par
Un an s’est écoulé depuis notre bref tour d’horizon des kits watercooling, mais depuis on ne peut pas dire que les nouveautés et plus encore les vraies innovations se soient bousculées. Sur le plan des performances, on ne peut plus attendre de gains exceptionnels du point de vue purement technique : bien sûr, quelques entreprises continuent leur lutte acharnée pour la quête du meilleur waterblock, mais d’une part le problème de départager équitablement ces waterblocks devient de plus en plus complexe vu la variance des performances suivant le circuit utilisé, et d’autre part en pratique les différences ne se jouent plus qu’à quelques dixième de degré avec les circuits et pompes habituellement utilisées. Dixièmes de degré qui pourront être complètement anéanti par une installation maladroite ou inappropriée. De ce point de vue, la sortie par Swiftech du Radbox il y a quelques mois, un dispositif à la simplicité affligeante mais qui permet tout simplement de refroidir le radiateur avec l’air extérieur et non l’air du boîtier, a certainement fait plus pour les performances finales que toutes les innovations apportés au waterblock Swiftech depuis sa première génération.


De même, d’autres composants comme les radiateurs n’ont plus progressés depuis très longtemps maintenant, faute de pouvoir faire mieux que ce qui est disponible actuellement.

Pour les constructeurs qui se consacrent d’origine à un tout autre domaine que le refroidissement, le watercooling reste une des voies privilégiées lors d’un processus de diversification, parce qu’il n’est pas très difficile de reprendre le kit d’un autre constructeur ou de mettre au point relativement rapidement un kit aux performances honnêtes. C’est bien sûr le cas pour Corsair, mais aussi Gigabyte et Coolermaster.

Enfin, il y a les quelques entreprises qui sont impliquées depuis le début dans le refroidissement liquide ou à changement de phase, et d’où proviennent les principales avancées. Cela concerne essentiellement Swiftech (avec l’intégration de Bill Adams, ancien testeur du site overclockers.com, dans la recherche et le développement), Asetek (annonce récente de la première pompe configurable via logiciel) et Innovatek (premier à proposer les pompes Eheim en 12 V, il était également assez en avance sur le plan des performances il y a quelques années) bien que inactif ces derniers temps.

Comment se comportent les dernières solutions des constructeurs dans la catégorie "kit watercooling à radiateur de 12 cm" ?