Comparatif des offres Haut-Débit ADSL

Nous avons publié une nouvelle version du comparatif que vous pouvez consulter à cette adresse. Vous pouvez néanmoins consulter l'ancien dossier ci-dessous si vous le désirez.

Après des années de retard, force est de constater que la France est devenue est un des pays les mieux équipés au monde en matière de connexions haut débit. Il est en effet possible aujourd'hui d'avoir une connexion 8Mbits pour moins de 15 euros par mois, sous réserve d'être situé dans une ville de taille moyenne. Ceci est la résultante de plusieurs facteurs : une volonté politique, par des décisions obligeant l'opérateur historique France Télécom à collaborer avec les fournisseurs d'accès internet, mais aussi la concurrence farouche entre ces mêmes fournisseurs d'accès. Celle-ci s'est d'ailleurs effectuée à 2 niveaux : tarifaire et technologique. Aujourd'hui, on semble entrer dans une période où la course à la vitesse va ralentir sensiblement. En effet, les débits maximum proposés par Free par exemple sont conséquents pour un particulier et il va être difficile d'occuper à plein régime une telle bande passante. Il est donc fort probable que les fournisseurs d'accès s'orientent vers des services plus performants et des tarifs plus intéressants. Cette tendance se confirme à l'occasion de la mise à jour de début d'année du comparatif.

Cette mise à jour est tout d'abord l'occasion de mettre en exergue une tendance qui se retrouve chez beaucoup de fournisseurs d'accès : le forfait unique. En effet, comme nous avons pu le voir les mois précédents, les FAI ont multiplié les forfaits, ce qui a pu dérouter les clients, ne sachant plus quel forfait prendre. Wanadoo en fin d'année a réussi la performance de proposer plus de 10 forfaits différents ! Aujourd'hui, on va vers la simplicité : un forfait unique et une vitesse de connexion qui dépendra tout simplement de l'éligibilité de votre ligne. Plus facile pour l'abonné, mais moins évident dans le cadre d'un comparatif puisque l'éligibilité à un débit varie selon le fournisseur d'accès. Voyons en détail ce qu'il en est pour chaque fournisseurs d'accès à internet.

Concernant les vitesses de connexion, les développements qui suivent s’analysent ainsi : un débit de 1024 kbps est à diviser par 8 pour obtenir la vitesse de téléchargement en kilo-octets par seconde, ce qui nous fait 128 Ko/s. Les informations données ont toutes été prises à partir des sites de chaque fournisseur d’accès, au 23 janvier 2004.