Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Microsoft Business Hardware Pack

Comparatif kits clavier/souris
Par
Se plaçant en face de kits comme le Logitech MX Office Desktop, ce kit comporte un clavier et une souris tous deux filaires, ce qui est plutôt chose rare à l’heure actuelle. Le clavier reprend ainsi le design du Multimedia Keyboard, qu’il remet au goût du jour en intégrant de nouvelles fonctions, et est secondé par une antique souris IntelliMouse Optical.

Le Digital Media Keyboard : un clavier bas de gamme

Disposition et touches classiques

Vous l’aurez peut-être remarqué, mais ce clavier reprend la disposition ainsi que les touches de son grand frère haut de gamme. S’agissant d’un héritage relativement intéressant, ce clavier conserve des touches de qualité, un peu fermes mais confortables.

Le fossé est donc énorme à ce niveau par rapport au Logitech MX Office Desktop, qui intègre un clavier de type UltraX Flat, à savoir doté de touches type portable. Celles-ci, bien que plus silencieuses, ne conviendront pas à l’ensemble des utilisateurs. Ce clavier marque donc ici un point plutôt important face à son adversaire direct.

Bien peu de fonctions

Avec seulement 16 commandes spéciales, soit près de la moitié de ses grands frères haut de gamme, on peut raisonnablement affirmer que ce clavier est plutôt pauvre en fonctions. De plus, près de la moitié de ces touches correspondent aux raccourcis « Mes Favoris », permettant d’accéder directement à 5 sites ou applications.

Les 10 touches restantes se partagent entre les habituels raccourcis vers le navigateur Internet, les messageries classiques et instantanées, les commandes de volume, la calculatrice, et des fonctions déconnexion et veille. On retrouve également la glissière de Zoom qui semble avoir fait son apparition sur tous les nouveaux claviers de la firme de Redmond. Son intérêt parait pourtant quasiment inexistant avec un clavier filaire, d’autant plus que la combinaison Ctrl+molette de la souris remplit parfaitement ce rôle depuis toujours.

Aux abonnés absents : le panel multimédia. Les commandes de lecture si pratiques et présentes sur nombre de claviers concurrents, ou même au sein de la gamme Microsoft n’ont visiblement pas été jugées utiles pour un clavier se destinant à une utilisation bureautique… Mais quel travailleur, même forcené, n’a jamais lancé son lecteur audio favori en arrière plan ?

Ne comptez pas sur la concurrence chez Logitech pour combler une éventuelle boulimie de fonctions puisque l’UltraX Flat en est encore plus dépourvu…

Une finition plutôt cheap

Arborant des tons bleus si sombres qu’ils en paraissent noirs, ce clavier est constitué de matériaux plutôt peu flatteurs. Les plastiques utilisés ne sont en effet pas particulièrement agréables, que ce soit à l’œil ou au toucher. De plus, on ne retrouve pas d’éléments haut de gamme comme le superbe repose-poignet matelassé en similicuir présent sur d’autres modèles de la marque.

Par rapport à son concurrent direct du kit MX Office Desktop, on peut néanmoins souligner le fait que la conception très classique employée est un certain gage de fiabilité. En effet, de nombreux utilisateurs font état de barres Espace défectueuses au bout de quelques mois sur le clavier Logitech, ainsi que des soucis au niveau de la peinture des touches et du clavier lui-même. On peut supposer qu’un clavier comme le Digital Media Keyboard est nettement moins soumis à ce genre de défauts de conception, puisque son design est directement inspiré de modèles n’ayant pour l’heure connu aucun soucis de ce type.

Bas de gamme, et conçu comme tel

Le constat eut été assez alarmant si ce clavier avait été destiné à d’autres utilisations que la bureautique. En effet, le devenir d’un clavier très classique, dépourvu de certaines fonctions utiles, au design vraiment peu accrocheur et prétendu comme multimédia et/ou haut de gamme est plus qu’incertain.

Reste que, pour son utilisation typique, à savoir la bureautique et, comme son nom semble l’indiquer, le travail, la qualité de ses touches contrebalance son manque d’attrait, puisque ce clavier se révèle très agréable à l’usage. Parfait pour travailler, donc !