Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Fujitsu-Siemens AMILO M1437G 74008

Comparatif ordinateurs portables 15"
Par
Fujitsu-Siemens nous présente ici un portable homogène, doté d’excellents composants, et d’un design épuré. Mais où se cache le ver ?


Châssis

Reçu en version argent (version noire également disponible), l’Amilo M1437G fermé rappelle nettement le HP Pavillon ZV6149 : même coloris, même sobriété, même contraste avec la noirceur du châssis inférieur. La similitude s’arrête toutefois ici, puisque outre une ligne bien plus mince, l’Amilo se tord bien plus facilement dès qu’une pression est exercée sur le dos de l’écran, trop facilement même.


En revanche, ce problème ne se retrouve pas au niveau des reposes-poignets, eux aussi argentés. Un rectangle noir assez étroit reste présent en en-tête, borné par les deux baffles. Le son y reste malheureusement enfoncé, et n’arrive à aucun moment à prendre de l’ampleur. Astucieusement, toutes les LED sont rassemblées sur la charnière, ce qui permet de les rendre visibles écran fermé comme ouvert. Seul soucis : le M1437G chauffe, plus que tous les autres, et cette chaleur est transmise à le coque. Et particulièrement au repose-poignet droit, situé au-dessus de la carte graphique. Cela reste supportable, mais désagréable.

Clavier et Touchpad


Le clavier reste classique mais complet, avec la présence de la dernière colonne de touches de droite, et l’inversion des touches Fn et Ctrl. A ce sujet, notez que contrairement à tous les autres modèles de ce comparatif, la fonction secondaire assignée à certaines touches du clavier est inscrite de la même couleur que la fonction primaire. Traditionnellement, une autre couleur est utilisée (typiquement le bleu), ce qui rend la différenciation nettement plus clair ! La frappe est souple et silencieuse. Remarquez tout de même que la barre d’espace a subie une cure d’amaigrissement afin de laisser la place aux touches Inser, Suppr, mais aussi > <.

Le Touchpad présente une nette séparation pour la zone de défilement vertical, ce qui en revanche est très clair et supprime quelques approximations dans la maîtrise du pointeur. Ses deux boutons présentent l’inconvénient d’être mal finis, bruyants et plus encore d’émettre une sonorité désagréable. Notez qu’un bouton est également là pour désactiver le Touchpad. Toujours pas le moindre signe d’un Trackpoint en revanche. Quatre touches de raccourcis sont présentes et proposent une configuration par défaut inhabituelle, puisque outre le client mail, elles permettent de lancer le portable en mode multimedia (voir plus bas), la page Internet de Fujitsu-Siemens (peu utile pour le coup), et enfin de forcer la réduction de fréquence du processeur (petit ventilateur).

Notez enfin qu’une molette de contrôle du volume est présente directement sur la tranche gauche, à côté de la prise casque ; sur la tranche avant, c’est un cran de lancement du Wi-Fi qui prend place.

Connecteurs et périphériques intégrés

Connecteurs/périphériques
Côté gaucheArrièreCôté droitAvant

2 ports USB 2.0

Grilles d'aération

Port ExpressCard/54SIR-115.2Kbps
Graveur DVDVerrou Kensington1 port USB 2.0Cran Wi-Fi
Entrée micro / ligne

Modem (RJ11)

Mini-Firewire-

Sortie casque / S/PDIF

Connecteur d'alimentation

Lecteur MMC/SD/MS/MS Pro-
Molette de volume

-

Ethernet (RJ45)-
--Sortie TV-
--Port DVI-

Les connecteurs présents sur les différentes tranches de ce portable sont intéressants. Premièrement, sans doute le plus important, on retrouve enfin un port DVI, le seul à permettre pour rappel de récupérer le signal vidéo en numérique, l’adaptateur DVI -> VGA étant bien sûr présent dans le bundle. On retrouve ensuite un port Express Card/54, où Fujitsu-Siemens a eut la bonne idée de loger non pas un cache, mais une télécommande infrarouge.





C’est à ce moment que nous avons saisi le caractère multimédia de cet Amilio : vous pouvez bien sûr utiliser cette télécommande pour démarrer le PC à distance, diriger le pointeur, et contrôler la lecture et le niveau sonore du lecteur audio. Toutefois, une autre manière d’utiliser ce portable est de presser le bouton multimédia de la télécommande, ou du raccourci clavier. Le portable démarre alors a priori normalement, mais pour arriver directement sur le menu principale de PowerCinema, le Media Center de Cyberlink ! Si le Tuner est malheureusement absent, il reste toutefois possible d’accéder ainsi très facilement aux films, vidéos, musiques et images, inclues sur le disque dur ou dans un CD/DVD à insérer. Un Media Center classique, simple et rapide, avec en prime l’indication du niveau restant de la batterie sur le menu principal. Bien vu.


A noter qu’un micro est présent en-dessous du clavier.