Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Corsair Flash Survivor : sécurité et performances ?

Corsair Flash Survivor : sécurité et performances ?
Par , Equipe Tom's Hardware FR

Quand on parle de mémoire flash, on pense généralement aux clés USB ou aux cartes mémoires utilisées dans les appareils photos, mais le nombre d’applications de ce type de support est bien plus important. Après avoir fait ses débuts comme mémoire non volatile pour le firmware des périphériques PC et grand public, la mémoire flash, devenue support de stockage ultra portable décliné en multiples formats, du Compact Flash au SD, s’est attaquée au monde de l’informatique et de l’électronique grand public. Aujourd’hui, son développement est tel que les disques à base de mémoire flash (ou SSD) affichent des performances supérieures à celles des disques durs traditionnels, au détriment toutefois de la capacité.

La possibilité d’avoir accès à ses données importantes où que l’on se trouve va sans le moindre doute prendre une importance croissante au cours des années à venir, et tant que les réseaux sans fil (GSM, 3G, WiMAX et WiFi) ne seront pas absolument omniprésents, c’est bien entendu la mémoire flash qui s’annonce comme le meilleur candidat pour accomplir cette mission. À bien y réfléchir, il est fort probable que ce soit encore le cas après que les réseaux sans fil auront recouvert la planète, la disponibilité d’un support de stockage « en dur », portable et capable d’emmagasiner les données en toute sécurité risquant de rester une priorité pour nombre d’utilisateurs.

Corsair Flash Survivor

La concurrence est rude dans le secteur de la mémoire, mais quelques marques sont parvenues à tirer leur épingle du jeu : G.skill, Mushkin, OCZ, Patriot et Supertalent sont connues pour leurs produits de niche axés sur le haut de gamme, tandis que d’autres, comme A-Data, Buffalo, Crucial, GeIL ou Kingston, proposent du matériel plus générique mais toujours de très bonne facture. Corsair, qui a été le premier vendeur de mémoire à commercialiser du matériel overclockable à l’époque de la SDRAM de première génération, est aujourd’hui encore considéré comme le numéro un du secteur et tente de faire profiter ses autres gammes de produits de sa bonne réputation.

La mémoire flash semble être un bon moyen pour les fabricants de toucher un public plus large, s’agissant d’une technologie attractive non seulement pour les plus geeks d’entre nous, mais également pour les utilisateurs moyens. La première clé USB de Corsair se nommait Flash Voyager. Elle est encore commercialisée aujourd’hui, dans des capacités allant de 2 à 32 Go. La Flash Voyager GT est son équivalent hautes performances, uniquement disponible en version 16 Go mais affichant un débit dépassant les 20 Mo/s. Si la plupart des fabricants de clés USB se concentrent sur la conception d’appareils aussi compacts que possible, d’autres tentent de proposer des produits axés sur la solidité et la fiabilité. C’est exactement l’objectif de Corsair avec sa gamme Flash Survivor, qui prétend associer robustesse et sécurisation des données.