Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Bridge Sony Cybershot H7 : un pont trop loin ?

Par , 2007-11-08 - Source: Les Numériques | B 6 commentaires

Sony DSC-H9Le Cybershot DSC-H7 est un bridge très ambitieux, doté d’un capteur 8 Mpix et d’un zoom 31-465 mm stabilisé mécaniquement. On peut même craindre qu’il n’en veuille trop. Heureusement, en pratique, il sait produire de très bonnes images, et profite d’un autofocus assez rapide pour un bridge. Là, où le bât blesse, c’est au chapitre sensibilité. Notez que le H7 a un grand frère le DSC-H9, 50 € plus cher et doté d’un écran de 3" articulé.

Le Sony H7 est un bridge plutôt intéressant : zoom optique 15x (avec grand angle 31 mm), stabilisation optique, mode macro 1 cm et sensibilité 3200 ISO. Le H7 a-t-il toutes les qualités pour devenir une référence ? La réponse dans notre test.

Commentaires
Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie Les news : vos réactions du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Cette page n'accepte plus de commentaires
  • turlupin en ptard , 5 juin 2007 15:48
    Citation :
    mode macro 1 cm et sensibilité 3200 ISO.

    Qui ne sert à rien ou presque sans un flash annulaire qui n'existe pas pour cet appareil et qui serait, de toute façon, hors de prix.
    Quant aux 3200 ISO, la qualité devenant très moyenne dès les 400 ISO... inutile de préciser ma pensée.

    Il va bien falloir lancer un jour une pétition contre les capteurs trop petits, cause de tous les malheurs des "photographes numériques".

    Allez ! on commence :



    Na !
  • matthieu lamelot , 5 juin 2007 15:53
    oui enfin le zoom 31-465mm f/2.7-4.5, il sert tout de même un peu, et en plein format, il pèserait 250 kg, hein :) 
  • blaise18 , 5 juin 2007 16:53
    Citation :
    Il va bien falloir lancer un jour une pétition contre les capteurs trop petits, cause de tous les malheurs des "photographes numériques".

    Allez ! on commence :

    http://img502.imageshack.us/img502/3258/imgfi7.png

    Na !

    C'est où qu'on signe ? :D 

  • Afficher les 6 commentaires.
  • turlupin en ptard , 6 juin 2007 15:07
    Citation :
    oui enfin le zoom 31-465mm f/2.7-4.5, il sert tout de même un peu, et en plein format, il pèserait 250 kg, hein :) 

    Il serait bien moins lourd, rassure-toi.

    Le problème de ce genre de zoom c'est la qualité de l'image. En général on obtient beaucoup de distorsions et des aberrations chromatiques en pagaille.
    Si on veut une bonne image il faut y mettre le prix et, si les dimensions des lentilles jouent un rôle sensible dans le prix, le coût de la R&D est loin d'être négligeable.

    Après il faut se poser la question de l'utilité d'une telle amplitude.

    On retombe dans le syndrome du kikalaplugrosse, comme avec tous les gadgets de substitution que la société marchande propose aux consommateurs afin de leur faire oublier que la seule vraie utilité de tels objets est de les pousser à acheter un bidule que la prochaine génération (dans 6, 3, 2, 1 mois ou 3 jours plus tard) rendra "obsolète" et les frustrera de manière assez subtile pour susciter un sentiment d'insatisfaction diffus qui entretiendra la compulsion de recherche d'un nirvana inaccessible car sans cesse repoussé plus loin dans l'imaginaire.
    C'est le principe même de la publicité que de créer de la frustration, du désir, de proposer des idéaux inaccessibles accompagnés de codes de reconnaissance (les marques ou les "fonctionnalités" des objets symboles).

    Ce qui rejoint aussi le syndrome du "est-ce le bon moment pour acheter ou dois-je attendre encore un peu dans l'espoir qu'un truc encore plus hyper-méga-dément-de-la-mort-qui-tue-grave sorte sur le marché".

    D'où les effets d'annonce, le vaporware permanent de certains constructeurs ou éditeurs.

    La recherche constante du "dernier cri" repose à la fois sur le désir d'appartenance à une communauté en adoptant ses symboles et ses codes : la mode et sur celui de dominer cette communauté en se singularisant par la possession du "tout dernier cri" de cette mode : la frime.

    Après, on a le droit de se faire plaisir, de céder au chant des sirènes, de s'autoriser une conduite gratifiante, mais être dupe de ces mécanismes qui exploitent des pulsions psychologiques élémentaires risque d'entraîner une sorte de dépendance, de comportement addictif dont les victimes se livrent à des achats compulsifs.
    Du genre de ceux qui changent d'ordinateur ou d'appareil photo tous les 6 mois.

    Perso, dans le choix d'un appareil photo, le critère premier à prendre en compte n'est pas l'amplitude du zoom ou de savoir s'il enregistre la video, s'il est doté de fonctions de trucage "en direct" ou autre conneries de gadgets sans rapport avec son usage initial.

    Un bon appareil photo doit produire de bonnes images, point final.

    Au-delà de ces considérations, un bon appareil dans de mauvaises mains fera toujours de moins bonnes photos qu'un appareil moyen dans de bonnes mains. Et c'est applicable à n'importe quoi d'autre que la photo.
  • matthieu lamelot , 6 juin 2007 15:19
    A peu près d'accord, mais il ne faut pas non plus tomber dans l'excès inverse de la vieuxconattitude du genre "mais non la mise au point auto ou l'expo matricielle ça ne sert à rien, c'est juste du marketing"

    Pour donner un exemple, j'applaudis Sigma quand ils sortent leur compact à capteur APS-C DP1, mais je me mords les c... quand je vois qu'il n'a qu'un équivalent 35 mm f/4, pas interchangeable. Pour moi c'est aussi con que d'avoir un zoom x15 avec un viseur électronique et un capteur dégueu au dessus de 200 iso.
  • turlupin en ptard , 7 juin 2007 17:26
    Citation :
    A peu près d'accord, mais il ne faut pas non plus tomber dans l'excès inverse de la vieuxconattitude du genre "mais non la mise au point auto ou l'expo matricielle ça ne sert à rien, c'est juste du marketing"

    Nous sommes bien d'accord pour distinguer ce qui sert à améliorer l'utilisation et les performances de ce qui sert uniquement à "tromper le couillon" et lui faire croire au Père Noël.
    Tout cela est affaire d'expérience, de prise de recul, toutes choses qui s'acquièrent avec la pratique, donc le temps.
    C'est d'ailleurs pour la MAP auto et l'amélioration des systèmes de mesure que j'ai remplacé mon FTb QL après 18 ans de bons et loyaux services pour le remplacer par un EOS 600 il y a... pfiouuuuu ! longtemps... (pas loin de 16 ans) avant que son moteur tombe en rade.

    Ma situation présente ne me permettant de faire des folies je me suis limité l'an dernier à un petit compact Powershot A620.

    En espérant pouvoir, un jour, passer à un reflex plein format pour utiliser mes objectifs EOS... à moins que je ne me résigne à les vendre, contraint et forcé... :cry: