Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

D-Wave One : le premier ordinateur quantique est en vente

Par - Source: Tom's Hardware FR | B 29 commentaires
Qubit ?

Contrairement à un processeur classique qui gère des bits (soit un 0, soit un 1), le qubit ou quantum bit (la plus petite unité de stockage d’information quantique), porte soit un 1, soit un 0, soit une superposition d’un 1 et d’un 0.

Il y a un peu plus de quatre ans, D-Wave présentait Orion, un processeur « quantique » composé de 16 Qubit et censé pouvoir être commercialisé. Le constructeur avait d’ailleurs réalisé dans la foulée une démonstration d’un « ordinateur quantique », une expérience à l’époque contestée par un certain nombre d’académiciens.

L'informatique quantique

Il faut dire que les difficultés à mettre au point un ordinateur quantique sont nombreuses : température de fonctionnement du processeur très légèrement supérieure au zéro absolu, champs magnétiques et matériaux supraconducteurs sont des éléments indispensables à la mise au point d’un tel ordinateur, sans compter le phénomène de décohérence qui complique le développement d’un ordinateur quantique.

Pourtant, l’intérêt d’un tel ordinateur n’est plus à démontrer, en particulier dans le domaine de la résolution de problèmes de cryptanalyse et plus globalement de la résolution de problèmes non déterministes polynomiaux, des problèmes extrêmement complexes où chaque variable ajoute une dimension à la solution possible, ce qui allonge de façon exponentielle le temps de calcul sur un ordinateur – ou un superordinateur - classique.

Une puce à 128 Qubits

Le constructeur vient donc d’annoncer le D-Wave One, le premier ordinateur quantique commercialisable de la firme. Basé sur un processeur quantique à 128 Qubits, cet ordinateur serait capable d’effectuer en un temps record certaines taches spécifiques, et uniquement celles-ci. De l’aveu même de D-Wave, les calculateurs quantiques ont en effet encore besoin des ordinateurs classiques pour les algorithmes classiques et quelques pré-calculs.

La possibilité de commercialiser dès aujourd’hui un tel ordinateur n’en est pas moins impressionnante, et cela laisse espérer le meilleur pour le futur de l’informatique quantique. Reste à savoir si votre banquier acceptera de vous prêter les 10 millions de dollars que coûte à l’heure actuelle le D-Wave One…

Commentaires
Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie Les news : vos réactions du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Cette page n'accepte plus de commentaires
  • kev-47 , 23 mai 2011 18:49
    Le record est de 14 qubits...
    http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/physique-1/d/record-du-monde-dintrication-quantique-14-qubits_29247/

    A moins que ce calculateur permette seulement de modéliser les algo pouvant être utilisés sur un ordinateur quantique possédant 128 qubits.
  • delphi_jb , 23 mai 2011 19:52
    Pas possible. Désolé pour mon pessimisme mais le problème de la décohérence n'a pas été résolu. Comme le dit kev-47, le record est de 14Qbits. Si la décohérence avec été résolu, ça aurait fait un boom/buzz médiatique tellement grand que vous auriez été saoulé d'émission télé en tout genre sur le sujet avec en tête de fond commun Albert Einstein.

    passer de 14Qbits à 15Qbits apporte proportionnellement autant de puissance de traitement que de problème de décohérence à résoudre, soit le double. La on est a 128Qbits, soit de quoi craquer en 1 fraction de seconde n'importe quel cryptage actuelle et futur, même les chiffrements RSA 1024 bits and more. 10.000.000$ pour craquer la carte bancaire et en regagner potentiellement autant en fraudant, je trouve ca... trop gros.. ^^
  • Yannick G , 23 mai 2011 20:01
    delphi_jbPas possible. Désolé pour mon pessimisme mais le problème de la décohérence n'a pas été résolu. Comme le dit kev-47, le record est de 14Qbits. Si la décohérence avec été résolu, ça aurait fait un boom/buzz médiatique tellement grand que vous auriez été saoulé d'émission télé en tout genre sur le sujet avec en tête de fond commun Albert Einstein.passer de 14Qbits à 15Qbits apporte proportionnellement autant de puissance de traitement que de problème de décohérence à résoudre, soit le double. La on est a 128Qbits, soit de quoi craquer en 1 fraction de seconde n'importe quel cryptage actuelle et futur, même les chiffrements RSA 1024 bits and more. 10.000.000$ pour craquer la carte bancaire et en regagner potentiellement autant en fraudant, je trouve ca... trop gros.. ^^


    Moi c'est le prix que je trouve faible par rapport au machin

    Accessoirement, ils le commercialisent, mais on n'a pas de date de disponibilité...
  • Afficher les 29 commentaires.
  • delphi_jb , 23 mai 2011 20:13
    Citation :
    Moi c'est le prix que je trouve faible par rapport au machin

    Accessoirement, ils le commercialisent, mais on n'a pas de date de disponibilité...

    Y a une adresse Mail. Etant le seul moyen de se renseigner pour s'octroyer cette utopie matériel, j'ai bien envie de le faire :D 
  • Yannick G , 23 mai 2011 20:36
    Citation :
    Y a une adresse Mail. Etant le seul moyen de se renseigner pour s'octroyer cette utopie matériel, j'ai bien envie de le faire :D 


    Dis leur que tu veux en prendre une dizaine :D 
  • 1815 , 23 mai 2011 20:43
    y'a le capitaine picard qui vous somme de lui rendre son PC...
  • batchy , 23 mai 2011 21:25
    Citation :
    La on est a 128Qbits, soit de quoi craquer en 1 fraction de seconde n'importe quel cryptage actuelle et futur, même les chiffrements RSA 1024 bits and more.
    Gné ? pour factoriser, faut au moins avoir autant de qubit que la taille de la clef ...
  • batchy , 23 mai 2011 21:32
    Citation :
    Moi c'est le prix que je trouve faible par rapport au machin
    Y a pas que le prix d'achat, y a les coûts de fonctionnements aussi. L'hélium liquide et autres conneries réfrigérantes doivent coûter, sans parler de la conso éléctrique des décompresseurs. Et je suis sûr qu'il y a bien d'autres contraintes opérationnelles.
  • 1815 , 23 mai 2011 21:36
    z'en ont plein à l'area 51...
  • Anonyme , 23 mai 2011 21:47
    cest qui est anormal si cest si revolutionaire en plus touche aux probleme de sécurité entre autres, il est etonnant que cet ordinateur ( mais ca aurait pu etre autre chose) soit comercialisé .

    A mon avis argent ou pas argent il faut avoir une autorisation spéciale pour l achetter . Et de toute façon il est etonnant que l armer us ou la nsa n ai pas fait main basse sur le projet si il etait fiable et reelle .
  • 1815 , 23 mai 2011 21:56
    si ça existe vraiment, tu penses qu'il en ont pas déjà tout plein depuis un bail? sérieusement?
  • neob , 23 mai 2011 22:30
    128 Qubits... Pffff, DSK avec un seul Qubit, vous avez vu quel Buzz il a fait ;O)))
  • xinyingho , 23 mai 2011 22:33
    kev-47Le record est de 14 qubits...http://www.futura-sciences.com/fr/ [...] its_29247/A moins que ce calculateur permette seulement de modéliser les algo pouvant être utilisés sur un ordinateur quantique possédant 128 qubits.

    Si tu vas voir le site de D-Wave, ils expliquent que leurs processeurs contiennent en fait 16 cellules de 8 qubits chacun, 8*16=128, CQFD !
    Je sais pas si les cellules sont équivalents aux cores 64 bits des Intel Core i3/5/7...64*4=256 ?
  • kev-47 , 23 mai 2011 22:54
    xinyinghoSi tu vas voir le site de D-Wave, ils expliquent que leurs processeurs contiennent en fait 16 cellules de 8 qubits chacun, 8*16=128, CQFD !Je sais pas si les cellules sont équivalents aux cores 64 bits des Intel Core i3/5/7...64*4=256 ?

    Même 8 bits c'est beaucoup trop. Surtout pour ce prix comme l'a dit Yannick G. Les expériences les plus poussées permettent de créer en conserver assez longtemps pour les étudier 14qubits et ne sont théoriquement pas plus puissant qu'une calculette (je ne sais plus où je l'ai lu). Le temps de maîtriser des qubits de façon stable suffisamment longtemps, de trouver une façon de les exploiter pour des calculs, créer les supports assez rapide pour en stocker les résultats, pour un prix tournant autour de millions d'euros... Soit il y a un génie qui révolutionne une partie de la physique quantique et qui terminera au minimum avec le prix Nobel, soit tu ne verras pas cela de ton vivant.

    Ne confond pas bits et qubits. D'ailleurs pour les "cores" des procos le "nombre" de bits correspond à la longueur des adresses mémoire.

    Pour les explications sur les qubits et autre je te laisse faire une petite recherche sur le net ;) 

    batchyY a pas que le prix d'achat, y a les coûts de fonctionnements aussi. L'hélium liquide et autres conneries réfrigérantes doivent coûter, sans parler de la conso éléctrique des décompresseurs. Et je suis sûr qu'il y a bien d'autres contraintes opérationnelles.

    Quand tu vois l'énergie engloutie par un supercalculateur je ne pense pas que la consommation des compresseurs soit un gros problème.
    D'ailleurs le LHC est pas mal niveau quantité d'hélium liquide. :sarcastic: 
  • delphi_jb , 23 mai 2011 23:23
    Citation :
    Si tu vas voir le site de D-Wave, ils expliquent que leurs processeurs contiennent en fait 16 cellules de 8 qubits chacun, 8*16=128, CQFD !
    Je sais pas si les cellules sont équivalents aux cores 64 bits des Intel Core i3/5/7...64*4=256 ?

    il faut des lors, pour que ce soit interressant, que les grappe de 8Qbits soit tous lié quantiquement parlant entre eux, sinon ca equivaut a un malheureux 8Qbits a 16hz... soit 8 * 256 opérations en parallèle. (je préfere des lors le cpu de la montre casio de mon voisin ^^)

    l'astuce est donc de savoir s'il s'agit d'un équivalent 8Qbits @ 16hz (ce qui me semble bien plus plausible), ou bien un 128 vrai Qbits...

    8Qbits * 16hz = 2048 opérations en //
    128Qbits * 1hz = 340.282.366.920.938.463.463.374.607.431.000.000.000 opérations en //...

    Ce qui est intéressant dans un premier temps, c'est probablement de pouvoir tester des algorithmes étudié pour le monde quantique comme le résultat parallélisé, ou plutôt le parallélisme des opérations afin de trouver un bon résultat.
    Citation :
    Gné ? pour factoriser, faut au moins avoir autant de qubit que la taille de la clef ...

    j'en convient. petite erreur d'interprétation. :whistle: 


  • xinyingho , 23 mai 2011 23:35
    Même si tu soutiens que ça devrait être impossible, c'est trop gros pour qu'une société fasse une annonce pareil qui passe en plus dans Nature pour se retrouver à la fin avec un canular...
    On verra bien dans quelques mois si c'était du vent.
  • kev-47 , 23 mai 2011 23:54
    xinyinghoMême si tu soutiens que ça devrait être impossible, c'est trop gros pour qu'une société fasse une annonce pareil qui passe en plus dans Nature pour se retrouver à la fin avec un canular...On verra bien dans quelques mois si c'était du vent.

    C'est la différence entre les journalistes de revues scientifiques généralistes et les chercheurs/étudiants/ingénieurs. Il est possible qu'un des premiers veut faire son article sans prendre la peine de recroiser l'information et d'en vérifier la véracité.
    Si tu veux te faire une idée sur la chose tu peux très bien acheter des bouquins sur les bases de la physique quantique voir des cours d'univ.

    Pas dans quelques mois je pense mais dans quelques dizaines d'années ! :D 

    Sinon après avoir fait un petit tour sur leur site ce dernier n'est pas top tout, totalement creux, aucun détail. Bref une jolie pencarte. Le site est aussi passionnant que celui de Reynholm Industry.
    D'après moi cette société n'existe pas réellement et n'est qu'un canular/escroquerie.


    Cette société avait déjà annoncé qu'elle avait créé un calculateur quantique de 16 qubits (début d'article) il y a 4 ans. Et dont on n'a jamais entendu parler depuis.
    Mais bon les adeptes de la théorie du complot ou ceux qui gobent tout ce qu'on leur dit me diront que se sont les chinois du FBI qui ont volé le processeur et les données qui vont avec pour attaquer les ordinateurs de la NASA pour trouver des infos sur les OVNI de Roswell. Bien qu'au final se sont les souris qui sont derrière tout cela.
  • Yannick G , 24 mai 2011 07:40
    Citation :
    D'après moi cette société n'existe pas réellement et n'est qu'un canular/escroquerie.


    La Nasa parle quand même de cette société sur son site :

    http://microdevices.jpl.nasa.gov/capabilities/superconducting-devices/quantum-computation.php

    http://microdevices.jpl.nasa.gov/about-mdl/annual-reports/MDL_AR08_050109.pdf (pages 25 et surtout page 39, où on parle de processeurs allant jusqu'à 28 Qubits)

    http://instrumentsystems.jpl.nasa.gov/docs/MDL_Annual_Report.pdf (page 27, on y apprend d'ailleurs qu'Orion travaille en 4 x 4 Qubits)

    Après, on est peut-être encore loin de voir fonctionner un tel ordinateur quantique à 128 Qubits.
  • -3 Masquer
    Anonyme , 24 mai 2011 11:17
    de toute façon cest tellement révolutoirnaire et donnerait le reigne du decryptage , entre autres , a celui qui le possederait que l armer us par ex aurait deja fait main basse sur le projet si il etait viable fiable et reelle , ce qui ne veut pas dire que cette sociétè ai frabriqué un ordi quantique mais surment quelque peu different de ce qu il anonce .

    Inutile de croiser quelconc infos , cest ainsi sur tout projet revolutoinaire en lien avec un quelconc probleme ou non de securité et ou de secu militaire .


    Bon bah l iran a deja comandé cette ordi ? Ils vont reigné en maitre dans le domaine du crytage et décryptage si j ai bien compri ce qu offre cet ordi ? l armé us n en veut pas ? la nsa non plus ? etc Et de plus l iran peut l achetter sans une quelconc autorisation ?


    Non mais faut arreter de delirer , inutile de partir dans des envolé scientiphique pour savoir que cet ordi tel quil est présenté tel que ses possible ses capacité sont présenté n existe pas . cest un buzz pour avoir des subventions , pieger des scientiphiques enemie , savoir ou en sont les recherche dans ce domaine chez l enemie économque ou militaire et surtout ce faire un gros coup de pub .

    nan mais je reve quelle naivetée ambiante .

  • -3 Masquer
    Anonyme , 24 mai 2011 11:22
    c est comme celui qui avait fabriqué la carte a puce , le français , il pensait vivre au pays bref dans un monde des bisounourse comme beaucoup ici .

    On sait tous ce quil lui est arrivé et ce quil vécus aprés l invention de sa carte enfin de la puce . En plus ce n était qu un puce alors le gars ou la sociétè qui invente l ordi qui donne le reigne absolu sue le crytage decrytage par ex a l heure du tout crypté , non svp il faut etre sérieux deux minutes .
Afficher plus de commentaires