Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Voici les premières DDR3 LRDIMM

Par - Source: techPowerUp | B 0 commentaire

Micron vient de présenter les premières barrettes de DDR3 LRDIMM destinées à améliorer les performances des serveurs.

Réduire le flot d’information

Ces modules Load-Reduced Dual Inline Memory Module de 16 Go ont la grande particularité de décharger le contrôleur mémoire. Demandant 1,35 V, ils intègrent des puces DDR3 50 nm de 250 Mo.

Pour arriver à ses fins, Micron a fait appel à une puce iMB (isolation memory buffer) de Inphi qui remplace le buffer présent sur les RDIMM qui sert de mémoire tampon pour les adresses et les commandes. L’iMB est plus efficace réduisant le flot d’information circulant entre la mémoire et le processeur de 50 % pour les modules deux rangées et 75 % pour les mémoires quatre rangées.

Augmenter ses possibilités

Le bus mémoire est donc moins sollicité, ce qui permet de monter en fréquence est de placer plus de mémoire sur la carte mère. Un serveur ne peut généralement accueillir que trois modules de 16 Go quatre rangées avant de saturer, pour un total de 48 Go par processeur. Avec cette nouvelle technologie, il est possible de placer neuf modules de quatre rangées pour un total de 144 Go par processeur.

Les DDR3 LRDIMM 8 Go sont en phase de test et les 16 Go seront produites en masse l'année prochaine.

Il y a 0 commentaire.
Cette page n'accepte plus de commentaires