Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Automatiser le parallelisme sous Java

Des chercheurs de l’Université de l’Illinois at Urbana-Champaign (UIUC) ont publié un outil (DPJizer) destiné à faciliter le développement d’applications Java tirant parti des processeurs multicores.

Le programme analyse le code et génère automatiquement des annotations requises pour synchroniser les tâches tournantes en parallèle. Selon les chercheurs, cette méthode peut être encore plus précise que des annotations manuelles.

Disponible sous la forme d’un plugin Eclipse il est proposé gratuitement en ligne et le code est open source. Les travaux ont été financés par Microsoft et Intel (cf. « Microsoft et Intel s'allient pour les applications multithread »). Le parallélisme en programmation continue d’être largement sous-exploité et en conséquence, la grande majorité des programmes ont des performances bien en deçà de ce qu’ils pourraient atteindre. Les initiatives encourageant les projets de ce genre se multiplient, mais nous sommes encore loin d’une solution miracle.

Afficher 5 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • mdc888 , 21 décembre 2010 08:48
    En tous cas ca va dans le bon sens...
    Maintenant, trouvez une solution pour faire pareil avec PHP !!!
  • ofunk , 21 décembre 2010 09:26
    ce qui est toujours sympa avec le multithread c'est le debugging :9
  • dodutils , 21 décembre 2010 09:38
    @ofunk : pas faux ;-)
  • Anonyme , 21 décembre 2010 13:13
    mdc888En tous cas ca va dans le bon sens...Maintenant, trouvez une solution pour faire pareil avec PHP !!!

    Quel intérêt de multhreader le PHP?

    Vu que les serveurs sont limités en nombre de core et qu'il y a généralement pas mal d'utilisateurs qui y accèdent simultanément de quoi bien charcher les divers core, je ne vois pas l'intérêt de multithreader.
  • zozolebo , 22 décembre 2010 11:23
    Je trouve étonnant qu'il y ait besoin de ce genre de choses... Un programme bien modélisé sera bien programmé, et donc bien parallélisé. Les développeurs n'accordent souvent qu'une importance relative à la phase de conception "papier".