Joyeux anniversaire Deep Blue !

Deep Blue contre KasparovCe vendredi 11 mai, nous célébrons un anniversaire spécial. C’était il y a dix ans jour pour jour qu’un ordinateur, affectueusement nommé Deep Blue, remporta un match d’échec en six parties contre le champion du monde en titre de la discipline, Garry Kasparov.

Une date symbolique

Deep Blue, armé de ses 32 processeurs, était capable de prévoir 200 millions de mouvements de pièces d’échecs par seconde. Pour l’époque, c’était énorme, et les ingénieurs de chez IBM ont dû porter des tongs pendant plusieurs mois tellement ils étaient fiers de leur bébé. Il faut ajouter qu’en février 1996, Kasparov avait battu la machine par 3 victoires, 2 nuls et 1 défaite. C’est une version upgradée de Deep blue qui vint à bout du champion du monde l’année suivante.

Aujourd’hui, le descendant direct du Deep Blue s’appelle le Blue Gene. En son sein s’activent 131 000 processeurs, pour une puissance totale de 280 TFlops, et plus moyen de trouver un seul joueur d’échec qui accepterait de se faire humilier par ce monstre.

Garry Kasparov, de son côté, a été emprisonné le 15 avril dernier pour son opposition au régime politique actuel de la Russie...

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
15 commentaires
    Votre commentaire
  • SpadVIII
    Il a peut être 32 processeurs intégrés, Deep Blue, mais il a besoin de lunettes en tout cas... comme quoi...


    [] <---
    0
  • mchauban
    Finalement la chose la plus importante de cette news et que nous devons tous retenir c'est :

    Garry Kasparov, de son côté, a été emprisonné le 15 avril dernier pour son opposition au régime politique actuel de la Russie...
    0
  • The RedBurn
    Quote:
    Garry Kasparov, de son côté, a été emprisonné le 15 avril dernier pour son opposition au régime politique actuel de la Russie...

    Pas emprisonné :non: , arrêté et détenu pendant une dizaine d'heures.
    Mais évidemment, c'est tout aussi inacceptable.
    Bien entendu, ne vous attendez pas à ce que nos dirigeants disent quoi que ce soit, ils (et nous) ont beaucoup trop besoin du gaz russe.
    0