Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Duel Turion 64 / Pentium M - Asus A6000

Duel Turion 64 / Pentium M - Asus A6000
Par
Vous êtes de plus en plus nombreux à vous intéresser aux portables, par simple curiosité pour certains, mais aussi dans l’optique d’un achat à plus ou moins court terme pour d’autres. Plus encore que la croissance de leur demande comparativement à la morosité concernant les PC classiques, un phénomène intéressant et moins chiffré concerne le nombre d’entre vous qui voient en le portable un remplaçant à votre PC, et non une extension. Bien sûr, cela peut se comprendre facilement vu les sommes qu’il faut régulièrement débourser pour maintenir un PC à jour, et qui explosent donc avec deux machines. Mais les portables pourraient être considérés comme de simples solutions occasionnelles, utiles uniquement pour s’avancer dans son travail pendant les déplacements, et qui ne nécessitent donc que peu d’investissement et de mises à jours. Ce n’est visiblement pas le cas pour une bonne partie, qui attend donc que son portable remplace entièrement un PC classique tout en permettant d’économiser de la place sur son bureau, et sans forcément tomber dans le transportable.


Avec le lancement du Sonoma en début d’année, nous en sommes donc à la deuxième génération du Centrino. La période étant bizarrement propice aux déplacements à travers ce qu’une poignée d’élite s’autorise à nommer "vacances", nous avons donc réalisé un duel entre cette technologie et le Turion 64 d’AMD. Au travers de ce dernier, AMD a récemment réaffirmé sa volonté de percer dans le marché mobile, dominé quasiment à tous points de vue par Intel. Comme ce duel n’a d’intérêt que dans le cadre de portables, nous utiliserons comme support une des gammes les plus attirantes dans la catégorie abordable, la A6 d’Asus, avant de nous livrer plus tard à d’autres modèles. Histoire de vous inciter à rester connecté même sur le sable, tout bienveillant qu’on est. Blague à part, notez que le portable reste un outil de choix pour se protéger du soleil : ouvert à 90° et posé sur le sable orienté vers le haut, l’espace est parfait pour y glisser sa tête. Qui a dit que l’informatique était incompatible avec les vacances ?