Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Global Foundries accélère vers le 14 nm : arrivée en 2014

Par - Source: Tom's Hardware FR | B 1 commentaire

Global Foundries (GloFo), le fondeur issu de la scission d'AMD, a dévoilé ses plans concernant la gravure de transistors 3D, ou FinFET. Ils commenceront à sortir de ses usines en 2013 pour une production de masse attendue en 2014. Ils feront partie du futur procédé de gravure en 14 nm. GloFo entend donc rattraper en partie son retard sur Intel, qui grave des transistors en 3D (aussi appelés Tri-Gate ou FinFET) depuis plus d'un an et à grande échelle (tous les processeurs Ivy Bridge en utilisent) et passera au 14 nm en 2013.

La nouvelle roadmap dévoilée par GloFo montre une accélération de la transistion vers le 14 nm. En effet, jusqu'à maintenant, AMD (qui utilise exclusivement GloFo pour produire ses CPU x86) prévoyait de lancer des puces 14 nm en 2015. Seront-elles en avance d'un an ? Non, car le procédé 14 nm FinFET annoncé par GloFo aujourd'hui est dédié aux puces mobiles. Il est d'ailleurs baptisé 14XM (eXtreme Mobility). Il ne sera donc pas applicable directement à des CPU x86 optimisés pour la performance plus que pour la consommation.

En outre, ce n'est pas un pur 14 nm. GloFo explique que son 14XM combine des transistors 14 nm FinFET et des éléments 20 nm. Malgré cette concession, les bénéfices du 14XM semblent importants : Global Foundries promet entre une consommation en baisse de 40 à 60 % ou des performances en hausse de 20 à 55 % par rapport à une puce en 20 nm. L'amélioration par rapport aux puces en 28 nm (tels que les Snapdragon S4 de Qualcomm) sera donc encore plus sensible.

Afficher 1 commentaire.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • toto408 , 21 septembre 2012 15:44
    En fait Intel et le reste de l'industrie mesurait pas la même chose en parlant de nœud techno. Intel parle en longueur physique de grille, tandis que le reste parlait en 1/2 pitch (en gros la moitié de la taille d'un transistor). Avant c'était équivalent, maintenant moins: pour des raisons marketing, le reste de l'industrie va donc compter comme Intel, et comme par magie refaire une bonne partie de leur retard...