Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Microsoft veut ressusciter son ReadyBoost

Par - Source: Microsoft Research | B 12 commentaires

Les laboratoires de Microsoft tentent d’améliorer les performances des PC en utilisant de la mémoire Flash. C’est l’histoire ReadyBoost qui recommence.

Oubliez ReadyBoost !

À la sortie de Windows Vista, Microsoft avait fait un lourd tapage médiatique sur sa technologie ReadyBoost qui utilisait des clés USB certifiées pour accélérer le système. Au lieu d’utiliser la mémoire centrale, certaines informations étaient stockées sur le support Flash. Le problème est que les gains étaient inexistants, Vista fut l’échec que l’on connait et Microsoft arrêta d’en parler.

Microsoft aussi fait dans le rebabdging

Curieusement, Redmond revient à la charge. Le nom de la technologie a changé. Il parle maintenant de FlashStore. Il ne mentionne plus de clé USB, mais explique qu’il s’agit d’une mémoire Flash qui vient s’intercaler entre le disque dur et la RAM. Il met l’accent sur une nouvelle méthode d’écriture de la NAND et un index spécialisé dans la RAM afin d’optimiser les opérations d’écritures et de réécriture ainsi que l’accès aux données par le système.

Selon les chercheurs, les premiers résultats seraient « impressionnants » et un SSD pourrait remplacer « 10 à 20 disques durs ». Nous restons très sceptiques. L’étude semble pour l’instant se limiter au monde des serveurs sur des machines complexes et très loin de la configuration moyenne grand public. La firme ne parle pas non plus de commercialisation.

Afficher 12 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • Basilic et Pistou , 21 février 2011 09:04
    Recussiter ??? WOW !

    Ressusciter serait déjà bien ! ;) 
  • sebbk , 21 février 2011 10:27
    ben oui. tu reCussites le rebaBdging :p 
  • Oracle , 21 février 2011 11:06
    Citation :
    À la sortie de Windows Vista, Microsoft avait fait un lourd tapage médiatique sur sa technologie ReadyBoost qui utilisait des clés USB certifiées pour accélérer le système. Au lieu d’utiliser la mémoire centrale, certaines informations étaient stockées sur le support Flash. Le problème est que les gains étaient inexistants, Vista fut l’échec que l’on connait et Microsoft arrêta d’en parler.


    La fonction ReadyBoost est toujours disponible sur Windows 7, elle n'a pas disparu avec Vista.

    Citation :
    Selon les chercheurs, les premiers résultats seraient « impressionnants » et un SSD pourrait remplacer « 10 à 20 disques durs ».


    Je ne vois pas en quoi cette technique pourrait remplacer des disques durs puisqu'elle est censée utiliser de la mémoire flash comme cache non volatile entre la RAM et le disque dur.
  • Blastm , 21 février 2011 11:34
    ouais, sauf qu'entre la sortie de vista et celle de seven, les ssd sont arrivés auprès du grand public...
    donc même si elle est toujours la, ca servais a rien de mettre en avant un techno qui apporte des gains marginaux dans des situations très spécifiques...
    pt'et que si le sub3 était arrivé plus tôt...
  • Big Monstro , 21 février 2011 11:48
    Blastmouais, sauf qu'entre la sortie de vista et celle de seven, les ssd sont arrivés auprès du grand public...donc même si elle est toujours la, ca servais a rien de mettre en avant un techno qui apporte des gains marginaux dans des situations très spécifiques...pt'et que si le sub3 était arrivé plus tôt...

    Sauf que l'écrasante majorité des utilisateurs n'utilisent pas encore de SSD.
    A mon avis, ce qui a rendu la technologie caduque est surtout l'accroissement de mémoire vive des ordinateurs. Il est possible que la technologie ReadyBoost pouvait améliorer les performances lorsque l'ordinateur avait peu de mémoire vive (comme... 512 Mo par exemple) mais qu'elle perdait son intérêt avec plus d'un giga de RAM (car la mémoire vive - devenue suffisamment abondante désormais - reste plus performante que la mémoire flash)
  • Anonyme , 21 février 2011 12:24
    la firme de Redmond n'a rien inventée il suffit d'utiliser FancyCache.Disk pour avoir des débits qui ridiculisent meme les SSD en raid 0 sur carte fille avec des débits de 3275 Mo/s en read sous chrystaldisk3.0.1 et de 2487Mo/s en write sur des fichiers de 50Mo en séquentiel

  • fitfat , 21 février 2011 12:35
    xdocsteph>Et tu le case où ton cache disk dans tes 2-4Go de RAM ?

    Sinon, y a que moi qui bute sur le sens de cette phrase ?
    Citation :
    un SSD pourrait remplacer « 10 à 20 disques durs »
  • Oracle , 21 février 2011 12:38
    Citation :
    xdocsteph>Et tu le case où ton cache disk dans tes 2-4Go de RAM ?

    Sinon, y a que moi qui bute sur le sens de cette phrase ?
    Citation :
    un SSD pourrait remplacer « 10 à 20 disques durs »


    Non il n'y a pas que toi !

    PS : Voir mon commentaire précédent. :D 
  • Ctrolon , 21 février 2011 13:27
    Je l'ai aussi en travers de la gorge.
    Nous avons bien des difficultés à nous procurer, ne serait-ce qu'un seul SSD (au vu des prix pratiqués / capacités). De là à remplacer 10 à 20 disques durs...

    Soit les Scientifiques-Technico-Commerciaux (oui, je sais, j'apprécie beaucoup les néologismes) étaient fortement alcoolisés lorsqu'ils ont sorti cette petite tirade soit ils n'ont vraiment pas le sens des réalités.
    Ou... Il reste aussi une dernière possibilité, cette techno. ne s'adresse pas au lambda du coin.

    Bonne journée à tous.
  • c_planet , 21 février 2011 15:50
    à mon avis c'est mal traduit, MS dit simplement que les vitesses d'exécution des opérations sont X fois plus rapides qu'avec des hd seuls.

    Aussi, ce n'est pas annoncé pour le grand public dans un premier temps mais pour les servers application, xbox live ou le cloud.

    Citation :
    Le problème est que les gains étaient inexistants,


    à l'époque, il me semble avoir vu des bench positifs dans certains cas (photoshop ?)
  • Ctrolon , 21 février 2011 23:16
    Me voilà donc rassuré.
    Je vous remercie.
  • Mictateur , 22 février 2011 03:48
    C'est marrant parce qu'en fait ils ne parlent pas du tout de ReadyBoost, mais d'un truc similaire à... ReadyDrive.
    Au passage, en effet, ReadyBoost existe toujours dans Windows 7, au point qu'il a même été amélioré.