Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

L'ARCEP valide la candidature de Free

Par - Source: AFP, PCI | B 34 commentaires

C’est officiel : Free Mobile est le seul à avoir déposé un (volumineux) dossier de candidature auprès de l’ARCEP concernant l’attribution de la quatrième licence 3G. L’Autorité de régulation des télécoms devrait donc, si tout va bien, rendre sa décision avant la fin de l’année.

Note sur 500

En pratique, l’ARCEP  va devoir noter le dossier de Free Mobile suivant un certain nombre de critères : la cohérence et la crédibilité du projet (note sur 100), le déploiement et la couverture du territoire (note sur 100), la cohérence et la crédibilité du plan d’affaires  (note sur 65), les relations avec les différents fournisseurs de services (note sur 60), la qualité de service (note sur 25), les relations avec les clients (note sur 25), l’emploi (note sur 25) et enfin la politique de préservation de l’environnement (note sur 25).

Free Mobile devra par ailleurs, si son dossier est accepté, se plier à un certain nombre d’obligations en matière de couverture du territoire, de qualité de service et de services proposés. La couverture voix devra obligatoirement atteindre 25% sur 2 ans, et 80% sur 8 ans. La couverture « data » devra quant à elle atteindre 20% sur 2 ans, et 60% sur 8 ans. Le taux de réussite dès la première tentative, quel que soit le service, devra être supérieur à 90%. Free Mobile devra participer au financement de deux enquêtes annuelles réalisée pour le compte de l’ARCEP et portant sur la couverture 3G de la population et la qualité de service. Enfin, des services de voix, d’accès à Internet, de transferts de données (144 kbps à 7,2 Mpbs), de géo-localisation et « d’environnement domestique virtuel » devront être proposés. Bref, rien n’est encore joué : la suite au prochain épisode...

Afficher 34 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • Anonyme , 30 octobre 2009 13:02
    vivement que ca se mette en place , histoire de nous liberer des 3 autres mafieux
  • Yannick G , 30 octobre 2009 13:15
    resaultvivement que ca se mette en place , histoire de nous liberer des 3 autres mafieux


    Quand ton téléphone portable affichera "PPP" en boucle, on en reparlera



    ...
  • Anonyme , 30 octobre 2009 13:41
    Ce marché avait grand besoin d'avoir un acteur tel que free qui viennent bousculer leurs habitudes d'entente sur les prix depuis des années.
    Free n'y est pas encore mais je croise les doigts pour le voir arriver.

    Quand on voit que les trois ont eu des amendes pour entente sur les prix et que l'on observe leur acharnement à éviter l'entrée d'un nouveau concurrent, on a le droit de se demander mais de quoi ont ils si peur ?

  • pluies , 30 octobre 2009 13:44
    Yannick GQuand ton téléphone portable affichera "PPP" en boucle, on en reparlera ...

    Souvenirs, souvenirs... :D 
  • tarass , 30 octobre 2009 13:52
    la dématérialisation des appels d'offre il ne connaissent pas...
  • florent-36 , 30 octobre 2009 14:06
    moi ça me laisse sceptique, supposons que leur candidature soit accepté, où vont-ils trouver des clients les premières années ??

    car même si les tarifs proposés sont ultra compétitifs , je me vois pas du tout passer chez un opérateur qui a à peine 20% de couverture ... je suis certain que beaucoup de monde va se faire avoir avec ça en pensant que c'est un autre opérateur du style virgin/m6/etc...

    donc perso , tant que Free n'aura pas la meme couverture que ses concurrents ça ne risque pas de m'intéresser :D 
  • dark-jedi , 30 octobre 2009 14:12
    florent > ils passeront au début par le réseau des 3 autres tout simplement, ils me vont loués...
  • Anonyme , 30 octobre 2009 14:15
    @tarass : la dématérialisation de l'appel d'offre aurait pesé plus lourd !!

    quelques centaines de milliers de tera méga octets !! pour l'envoyer, bonjour le débit et la connection.
    Ils l'auraient alors livré sous forme de plusieurs disque durs lol

    désolé c'était mon délire du jour ...
  • shodan , 30 octobre 2009 14:18
    @florent-36 : c'est pour ca que les autres opérateurs doivent lui ouvrir leurs réseaux le temps qu'il développe son propre réseau. Sinon c'est sur que Free n'irait pas bien loin ...
  • Ye-ren , 30 octobre 2009 14:28
    Une alternative pour free serait justement d'avoir son propre réseau et de louer de la bande passante aux autres opérateurs en zones non couvertes pendant la période de déploiement !
  • toto408 , 30 octobre 2009 15:01
    La couverture devrait augmenter rapidement au début, je pense qu'ils ont été malin et ont inclue des antennes "femto cell" dans les FBX V5 pour avoir une couverture efficace en agglomération
  • malfretup , 30 octobre 2009 15:07
    Le jour ou l'ARCEP travaillera déjà réellement sur des projets concret, comme une véritable transparence des couts pour les numéros spéciaux, que ce soit à partir d'une ligne FT, d'une ligne FAI ou d'une ligne PORTABLE..
    Que l'arcep permette une excellente mutualisation du tirage des fibres etc etc.
    Et j'espère que FREE qui attends depuis des années d'arriver sur ce marché y arrivera...
  • Anonyme , 30 octobre 2009 15:25
    Bonjour,
    Est bien personnellement je suis très content de cette nouvelle.
    Rappeller vous a l'époque du 56 K c'était 50 euro pour 50 heures qu'elle que chose comme sa.
    Free est arrivé et à lancer l'offre 30 euro illimité.
    Puis à lancer sa box.
    Si les prix sont aussi bas et qu'on est aussi développée c'est grâce à eux et à leur politique agréssive.
    Je pense qu'il en sera de même pour Free mobil !
  • Yannick G , 30 octobre 2009 15:41
    intensseBonjour,Est bien personnellement je suis très content de cette nouvelle.Rappeller vous a l'époque du 56 K c'était 50 euro pour 50 heures qu'elle que chose comme sa.Free est arrivé et à lancer l'offre 30 euro illimité.Puis à lancer sa box. Si les prix sont aussi bas et qu'on est aussi développée c'est grâce à eux et à leur politique agréssive. Je pense qu'il en sera de même pour Free mobil !


    C'est marrant, il me semblait que c'était AOL qui avait lancé le premier ce type d'offres (à 99 francs si mes souvenirs sont exacts, puis 199 francs)...
  • pluies , 30 octobre 2009 16:08
    Yannick GC'est marrant, il me semblait que c'était AOL qui avait lancé le premier ce type d'offres (à 99 francs si mes souvenirs sont exacts, puis 199 francs)...

    Tiens ils fabriquaient autre chose que des frisbees gratuits et livrés à domicile chez AOL ? :o 
  • zoidberg , 30 octobre 2009 16:09
    Free... Souvenez vous comme ça marchait bien au debut, souvenez vous votre premier probleme avec eux (meme le plus banal devenait extremement compliqué a expliquer), souvenez vous du temps d'attente incroyablement long, souvenez vous du surcout de la hotline, souvenez vous de l'incompetence de cette meme hotline, souvenez vous du mepris total de l'operateur quant a votre probleme, et enfin souvenez vous que vous l'avez quitte pour en rejoindre un autre plus cher mais qui lui au moins fonctionne.
    souvenez vous en bien parce que ca sera surement pareil ;) 
    Bref, je suis impatient qu'ils arrivent (si si, pour faire chuter les prix), mais je ne passerai certainement pas chez eux :D 
  • turlupin en ptard , 30 octobre 2009 16:10
    Yannick GQuand ton téléphone portable affichera "PPP" en boucle, on en reparlera ...
    Quand on lit dans la news "la qualité de service (note sur 25), les relations avec les clients (note sur 25)," on voit que ces deux points ne comptent chacun que pour 5% de la note du dossier et rien n'est dit sur la façon d'utiliser ces notes.
    Considère-t-on juste la note totale ou existe-t-il une note minimum sur chaque critère ?
    Parce que, dans le premier cas, le dossier pourrait passer même avec zéro point pour la qualité de service et les relations client, comme on n'en est pas loin pour l'ADSL il y a de quoi se faire du mouron.
    Enfin... pas moi, je ne pourrais envisager d'aller chez eux que si c'était quasi gratuit...
    florent-36moi ça me laisse sceptique, supposons que leur candidature soit accepté, où vont-ils trouver des clients les premières années ?? car même si les tarifs proposés sont ultra compétitifs , je me vois pas du tout passer chez un opérateur qui a à peine 20% de couverture
    Ils feront comme ont fait les autres et comme ils ont fait pour l'ADSL et la fibre : on équipe d'abord les zones "denses" (lire "rentables") avec son propre matos et pour le reste on loue les infrastructures des autres ou on leur achète des unités de com.
    Dans la mesure ou on fonctionne sur un modèle économique du type "faire pleurer le cochon de payant" il n'y a pas d'autre solution.
  • tehar , 31 octobre 2009 16:57
    Citation :
    Souvenez vous comme ça marchait bien au debut, souvenez vous votre premier probleme avec eux (meme le plus banal devenait extremement compliqué a expliquer), souvenez vous du temps d'attente incroyablement long, souvenez vous du surcout de la hotline, souvenez vous de l'incompetence de cette meme hotline, souvenez vous du mepris total de l'operateur quant a votre probleme, et enfin souvenez vous que vous l'avez quitte pour en rejoindre un autre plus cher mais qui lui au moins fonctionne.


    Ca c'est de la démagogie car tu pourras facilement trouver des milliiers d'internautes qui te parleront des débuts chaotique des FAI.

    Debut des années 2000, tout les FAI avaient de gros problèmes, et quelque soit le prix qu'on y mettait, et ceci même sur des offres PRO. Wanadoo et les fameux modem ADSL ECI USB qui marchaient quand ils voulaient (et qui étaient facturés plus de 150 euros), mais qu'ils ont vendus des années. AOL qui devant le succès de son offre iilimité à 99 Francs, à procédé à des vagues nationale de déconnexion, où l'utilisateur ne pouvaient pas rester sur internet plus de 15 ou 30min selon la zone géographique. Neuf, Alice, Numéricable, Noos, Tiscali, World on Line and Co, tous le même combats.

    La technologie était loin d'etre maitrisée, et le réseau à dut passer par une phase d'adaptation, qui c'est faite au départ, au détriment du client, payant un service non fourni, mais ca a etait chez tout les FAI.
  • puffyblair , 31 octobre 2009 19:47
    Abonné free depuis ses debuts, je compte bien m'abonner sur free mobile des que ce sera disponible (et si ca l'est), ne serait-ce parce que j'en ai un peu marre de voir ces 3 gros colosses s'en mettre plein les fouilles, s'entendre sur les prix et profiter d'un surcout de communication depuis un poste fixe COMPLETEMENT inutile et qui aurait dû etre supprimé il y a bien longtemps.. A croire que leur lobby fait plier l'ARCEP.. C'est d'ailleurs pour ca que j'y crois qu'a moitié..
  • Yannick G , 31 octobre 2009 19:52
    Citation :
    Citation :
    Souvenez vous comme ça marchait bien au debut, souvenez vous votre premier probleme avec eux (meme le plus banal devenait extremement compliqué a expliquer), souvenez vous du temps d'attente incroyablement long, souvenez vous du surcout de la hotline, souvenez vous de l'incompetence de cette meme hotline, souvenez vous du mepris total de l'operateur quant a votre probleme, et enfin souvenez vous que vous l'avez quitte pour en rejoindre un autre plus cher mais qui lui au moins fonctionne.


    Ca c'est de la démagogie car tu pourras facilement trouver des milliiers d'internautes qui te parleront des débuts chaotique des FAI.

    Debut des années 2000, tout les FAI avaient de gros problèmes, et quelque soit le prix qu'on y mettait, et ceci même sur des offres PRO. Wanadoo et les fameux modem ADSL ECI USB qui marchaient quand ils voulaient (et qui étaient facturés plus de 150 euros), mais qu'ils ont vendus des années. AOL qui devant le succès de son offre iilimité à 99 Francs, à procédé à des vagues nationale de déconnexion, où l'utilisateur ne pouvaient pas rester sur internet plus de 15 ou 30min selon la zone géographique. Neuf, Alice, Numéricable, Noos, Tiscali, World on Line and Co, tous le même combats.

    La technologie était loin d'etre maitrisée, et le réseau à dut passer par une phase d'adaptation, qui c'est faite au départ, au détriment du client, payant un service non fourni, mais ca a etait chez tout les FAI.


    Sauf que chez certains, on n'est toujours pas sorti de cette "phase d'adaptation"
Afficher plus de commentaires