Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

[MAJ] Kodak s'en prend au Galaxy Tab

Par - Source: PC World | B 3 commentaires

Kodak vient de porter plainte contre Samsung. Il affirme que sa tablette Galaxy Tab viole cinq de ses brevets. L’affaire est intéressante, parce qu’un des brevets soulevés par l’américain a déjà été brandi contre le Coréen en 2008 qui a accepté de payer 550 millions de dollars (430 millions d’euros) pour pouvoir continuer à utiliser la technologie. L’accord a été passé avant la commercialisation du Galaxy Tab. La question est de savoir s’il peut être étendu à la tablette ou non et si d’autres fabricants de terminaux Android sont aussi menacés.

Kodak voudrait-il attirer un repreneur ?

Les technologies en question porte sur le traitement des images, leur capture, leur transfert par email ou sur un réseau Wi-Fi ou cellulaire. Les rumeurs autour du dépôt de bilan de Kodak se font de plus en plus pressantes et certains voient dans cette manoeuvre un désir de mettre en avant ses technologies pour attirer un repreneur. Kodak en a d’ailleurs profité pour rappeler qu’il avait vendu des licences à plus de 30 compagnies, dont LG, Motorola et Nokia. Il a aussi porté plainte contre HTC et Apple.


Mise à jour : Kodak vient d'annoncer à l'instant avoir déposé le bilan. Il fera l'objet d'une procédure de redressement judiciaire. Dans son communiqué de presse, il continue de mettre en avant sa volonté de profiter de ses brevets (cf. « Kodak en faillite »)

Afficher 3 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • CounterFragger , 19 janvier 2012 08:05
    Une manœuvre désespérée d'une société qui a raté le train du numérique... ou l'a pris beaucoup trop tard. Avant d'attaquer sur tous les fronts, il faudra déjà que Kodak trouve un repreneur pour son portefeuille de brevets, et que ce repreneur ait envie d'enchaîner une procédure judiciaire...
  • Melaure , 19 janvier 2012 09:39
    En fait ils avaient au contraire très bien abordé le numérique dans les années 90 (premiers appareils photos numériques, Photo CD, etc ...), et après ... plus rien ... juste des patrons incompétents qui se sont succédé (d'ailleurs HP me fait actuellement beaucoup penser à eux ...) C'est triste vu que je connaissais assez bien cette entreprise, et on voit que les actionnaires essayent de rentabiliser ce qui peut encore l'être d'où cette flopée de procès. Il vont vendre leur portefeuille au plus offrant en mettant un peu la pression. Et la boite disparaitra, ainsi qu'un grand nom de la photographie et du 20ème siècle (le siège à Rochester comptait jusqu'à 50 000 employés).
  • tantal_fr , 19 janvier 2012 10:23
    D'ailleurs la mise à jour de la news ne laisse plus trop planer de doute quant à l'avenir de Kodac.

    Citation :

    Mise à jour : Kodak vient d'annoncer à l'instant avoir déposé le bilan. Il fera l'objet d'une procédure de redressement judiciaire. Dans son communiqué de presse, il continue de mettre en avant sa volonté de profiter de ses brevets.