Se connecter / S'enregistrer

GeForce 7950 GX2 : la carte 3D ultime ?

GeForce 7950 GX2 : la carte 3D ultime ?
Par
L’histoire des cartes graphiques multi-GPU grand public commença avec l’apparition du port AGP, signant la fin – temporaire – des solutions multi-cartes, introduites via l’Infinite Reality de SGI puis via la Voodoo 2 de 3dfx pour les joueurs. Puisqu’il était impossible de placer 2 ports AGP sur une même carte mère (contrairement au PCI), le seul moyen de doubler la puissance de calcul 3D brute sans attendre l’arrivée d’une nouvelle puce était de placer plusieurs puces sur la même carte. Une de ces cartes les plus emblématiques reste l’ATI Rage Fury MAXX, qui fut une déception comme un certain nombre de cartes de ce type. Bien sûr, personne n’a oublié la Voodoo 5 5500 qui elle laissera un bien meilleur souvenir de ce type de solution, comparé à sa version single-chip (Voodoo 4500) qui ne pouvait alors tenir la comparaison par rapport aux concurrents. Il s’agit d’ailleurs de la principal différence de cette carte avec la situation actuelle, le VSA100 ayant dès le départ été conçu afin d’obtenir les meilleures performances en en couplant 2 voir 4, la version single-chip étant reléguée à l’entrée/milieu de gamme.

3dfx Voodoo 5500

Le principal problème de ce raisonnement réside dans le fait qu’utiliser 2 puces par carte graphique représente un coût de production considérable, et ne peut être viable que si la part du coût de production est très inférieure à celle des autres coûts (Recherche & Développement, marketing, etc.). Ce qui n’est pas le cas, les GPU étant parmi les premières puces à utiliser les dernières finesses de gravure, ce qui au vu de leur complexité et de leur nombre de transistors, maintient ces coûts à un niveau assez important. C’est sans doute ce qui explique qu’après la Voodoo 5 5500, les cartes multi-chips furent soit des échecs (Volari V8 Duo), soit des cas isolés (récemment : cartes Asus N7800GT ou encore HIS Gemini Dual X1600XT), soit des cartes spécifiques (borne d’arcade Sega Naomi 2, Evans & Sutherland simFUSION6000, 3DLabs Realizm 800).

Aussi la sortie aujourd’hui d’une carte officielle nVidia multi-GPU est elle relativement surprenante : le PCI Express et sa flexibilité ont permis le retour des solutions multi-cartes (le nouveau SLI). Reste que cette solution est toujours un peu contraignante, ne serait-ce parce qu’elle nécessite un chipset SLI, contrairement au SLI de 3dfx. En outre et surtout, ATI conserve à ce jour le titre de carte graphique la plus rapide avec sa X1900 XTX, malgré les qualités de la 7900 GTX et ses performances proches. Nvidia présente donc sa GeForce 7950 GX2 comme une carte très haut de gamme "classique", ne nécessitant qu’un seul slot PCI Express 16X et pouvant s’accommoder de tout chipset, mais capitalisant sur l’expérience et la maîtrise du SLI afin de maximiser les gains et rendre possible une telle carte.