nVidia 9600 GT, la première GeForce 9

Il est toujours intéressant de constater à quel point une situation bien établie peut évoluer rapidement dans le monde des cartes 3D. Prenez l’année dernière. Malgré la réussite certaine (avec beaucoup de différences certes) des nouvelles architectures et cartes haut de gamme lancées par nVidia et AMD, nous nous sommes lamentés pendant des mois sur l’absence de milieu de gamme dignes de ce nom, vu la faiblesse des Radeon HD 2600 et autres GeForce 8600 et le prix des GeForce 8800 GTS 320 Mo.

GeForce 9600

Pourtant, il a suffit que nVidia lance sa GeForce 8800 GT fin octobre pour que se déchaîne un torrent de cartes graphiques séparées de seulement quelques dizaines d’euros et qui ont éclipsées à elles seules l’entrée et le haut de gamme de chaque constructeur, de par leur rapport performances/fonctionnalités/prix. Au point de ne plus pouvoir s’y retrouver et de friser le ridicule par certaines appellations ou séries ultra limitées. GeForce 8800 GT 256 Mo, 8800 GT 512 Mo, 8800 GT 1 Go, 8800 GTS 512 Mo, 8800 GS, Radeon HD 3850 256 Mo, HD 3850 512 Mo, HD 3870… A cette liste, il faudra désormais rajouter la GeForce 9600 GT. Constitue-t-elle une n-ième déclinaison du G92, l’unique puce à l’origine de toutes les GeForce précédemment listées, où s’agit-il d’un véritable nouveau GPU introduisant la génération GeForce 9 de cartes graphiques nVidia ?