GeForce 9800 GX2 : le nouveau très haut de gamme nVidia

Après plusieurs retards et un lancement allégé (les tests en quad-SLI ont été repoussés faute de drivers suffisamment performants), c’est finalement aujourd’hui que la GeForce 9800 GX2 voit le jour. Un lancement dans la douleur, les cartes disponibles quelques jours à peine avant s’avérant particulièrement rares.

Contrairement à ATI (qui a lancé sa Radeon HD 3870 X2 il y a près de deux mois), la dernière carte multi-GPU de nVidia est assez récente : la GeForce 7950 GX2 avait été lancée il y a un an et demi. Comme cette dernière, la genèse de la GeForce 9800 GX2 s’explique, à l’instar de toute carte très haut de gamme, par un objectif simple : reprendre le titre si convoité de carte 3D la plus puissante du moment, que nVidia a contre toute attente perdue de peu lors de la sortie de la 3870 X2. Il n’est en effet pas très naturel aujourd’hui encore d’architecturer une carte autour de deux puces milieu de gamme même si comme nous l’avons déjà souligné à de nombreuses reprises, cette approche se défend aussi du point de vue de la production.

Le précurseur de la 9800 GX2

Et nous ne sommes pas les seuls à le penser, puisque le PDG de nVidia lui-même affirmait le mois dernier qu’il était convaincu que la GeForce 8800 GTX restait la carte la plus performante et qu’il n’y avait aucun doute sur le fait que le single-GPU constituait la meilleure approche. Tout en nuançant que si une carte bi-GPU disposait des meilleures performances au monde, elle serait acceptée. Sera-ce le cas de cette GeForce 9800 GX2 ?