surrender
Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Les cartes

GeForce GTX 480 et 470 : révélation ou déception ?
Par , Chris Angelini

Bien que les GeForce GTX 480 et la 470 soient dotées du même GPU (comme les Radeon HD 5870 et 5850 chez ATI), elles sont conçues de manière fondamentalement différente.

GeForce GTX 480

La GeForce GTX 480 est une carte de 26,7 cm, soit un bon centimètre de moins que la Radeon HD 5870. Côté alimentation, elle a besoin d’un connecteur à huit broches et d’un autre à six broches en plus du port PCI Express. Nvidia recommande une alimentation de 600 watts minimum et annonce pour sa carte un TDP de 250 watts. C’est nettement moins que la Radeon HD 5970, qui passe tout juste sous le plafond de 300 watts imposé par le PCI-SIG.

Mais les chiffres officiels ne disent pas tout : bien que sur papier, la GeForce GTX 480 soit moins gourmande que le produit phare d’ATI (nous verrons ce qu’il en est réellement plus loin), elle a l’inconvénient de chauffer énormément, à tel point que son ventirad est l’un des plus impressionnants que nous ayons jamais vu sur une carte de référence. La chaleur du GPU et des puces mémoire est transmise via 4 caloducs à une batterie d’ailettes en aluminium, où elle est dissipée par un ventilateur repoussant l’air hors du boîtier, par l’arrière de la carte.

Le plus interpellant reste probablement le fait que la surface de la carte, par-dessus les ailettes, fait en réalité partie du ventirad ! Il s’agit normalement d’un élément que l’on peut prendre en main lorsqu’on désire extraire la carte de l’ordinateur, mais après nous être brûlés en effectuant cette opération, nous nous sommes dits qu’il pourrait être intéressant d’en mesurer la température. Il en ressort que dans les jeux (en situation réelle sous Crysis, donc, pas sous un benchmark artificiel comme FurMark), la température du métal de couverture dépasse les 71 °C. Cela aura évidemment un impact sur le fonctionnement en SLI, mais c’est un sujet que nous aborderons plus tard.


GeForce GTX 480
GeForce GTX 470
Graphics Processing Clusters (GPC)
4
4
Streaming Multiprocessors (SM)
15
14
ALU
480
448
Unités de texture
60
56
ROP
48
40
Fréquence GPU
700 MHz
607 MHz
Fréquence ALU
1401 MHz
1215 MHz
Fréquence mémoire
924 MHz
837 MHz
Quantité de mémoire
1,5 Go GDDR5
1,25 Go GDDR5
Interface mémoire
384 bits
320 bits
Bande passante mémoire
177,4 Go/s
133,9 Go/s
Fillrate
42 GTexels/s
34 GTexels/s
Finesse de gravure
40nm (TSMC)
40nm (TSMC)
Sorties vidéo
2 x DVI dual-link, 1 x mini-HDMI
2 x DVI dual-link, 1 x mini-HDMI


GeForce GTX 470

La GeForce GTX 470 est plus élégante que sa grande sœur : longue de 24,1 cm (soit, une fois encore, un bon centimètre de mois que sa concurrente, l’ATI Radeon HD 5850), elle ne nécessite « plus que » deux connecteurs à six broches en plus du port PCI Express et consomme donc un maximum de 215 watts, c’est-à-dire environ 30 watts de moins que la Radeon HD 5870.Les caloducs et le radiateur exposé font place à un boîtier recouvrant l’ensemble de la carte et contenant un ventilateur extrayant l’air chaud par une grille adjacente aux sorties vidéo.

Les températures au repos et en charge ne sont pas aussi élevées que celles de la GTX 480, bien que le GPU des deux cartes soit prévu pour supporter des chaleurs pouvant atteindre les 105 °C. Il est intéressant d’observer leur comportement thermique en temps réel : en charge, la température monte graduellement jusqu’à atteindre son niveau maximal (97 et 96 °C respectivement pour la GTX 480 et la GTX 470), et c’est à ce moment que le ventilateur accélère d’un cran afin de réduire la chaleur de quatre ou cinq degrés.Pour comparaison, la plupart des autres grosses cartes que nous avons testées deviennent également de plus en plus chaudes mais n’enclenchent leur ventilateur qu’à l’approche de leur enveloppe thermique, et les températures finissent par se stabiliser à ce niveau.