Kepler approche : que sait-on des GeForce GTX 680 ?

Nvidia est en retard. AMD a eu le temps de lancer ses Radeon HD 6000 et ses Radeon HD 7000 sans que le caméléon réagisse, autrement que par des séries plus ou moins spéciales (GeForce Ti) et des baisses de prix. Heureusement, la traversée du désert de Nvidia touche à sa fin, Kepler arrive. Petit tour d'horizon des rumeurs et autres fuites.

La prochaine génération de GeForce serait lancée avant la fin mars. Une présentation à la presse devrait avoir lieu mi-mars, le lancement public suivant une semaine plus tard le 23 mars. Sur weibo (l'équivalent chinois de twitter), un représentant de Zotac a déclaré que « le lancement du GK104 [le nom de code des premiers GPU Kepler] ne sera pas retardé en avril »

Le nom commercial du GK104 serait GeForce GTX 680 ou GTX 670 Ti, ou peut-être les deux, Nvidia pouvant lancer une variante un peu moins puissante pour écouler les puces légèrement défectueuses et pour mieux répondre aux Radeon 7970 et 7950.

Des photos des PCB (ci-contre) révèlent que le GPU aurait une surface d'environ 320 mm2. Par comparaison, Tahiti, le GPU des Radeon HD 7970 mesure 365 mm2 (ces deux puces sont gravées par TSMC en 28 nm). Les cartes possèderaient deux ports d'alimentation, un 6 broches, l'autre 8 broches, ce qui dénote une consommation comprise entre 225 W et 300 W. Les cartes seraient aussi munies de deux connecteurs SLI, et de quatre sorties vidéos : une HDMI, deux DVI, une DisplayPort.

L'architecture Kepler du GK104 sera, très logiquement, différente de Fermi, par conséquent interpréter les caractéristiques brutes est délicat. Le GK104 aurait 1536 CUDA cores, cadencés à 1411 MHz. Le reste du GPU tournerait à une fréquence moitié moindre (705 MHz). Nvidia aurait opté comme AMD pour un bus mémoire à 256 bits. Les GeForce GTX 680 seraient de base équipées de 2 Go de mémoire GDDR5 à 1,5 GHz, délivrant une bande passante de 192 Go/s.

Les performances, elles, seraient excellentes, mais pour en être sûr, il faudra que nous testions !