Google en Chine ou la censure qui vacille

Voici maintenant quelques jours que Google défraye la chronique. Alors qu’il tient tête aux législateurs américains pour une affaire concernant la vie privée et le gouvernement américain, il a rapidement plié devant les dirigeants chinois en acceptant de censurer son contenu, ce qui suscita le mécontentement de nombreux médias. Pour se défendre, Google avance qu’il vaut mieux pouvoir faire des recherches censurées sur Internet, que pas de recherche du tout.

Néanmoins, cette censure en plus d’être beaucoup critiquée, a rapidement montré ses limites. En effet, lundi dernier, pendant plus de six heures, Google a tout simplement « oublié » de filtrer les recherches composées des mots clés entièrement en majuscule.

Google a bien sûr réparé cet incident au plus vite, mais des internautes se sont déjà juré de trouver une autre faille. Après tout, la liberté vous rendra libre.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
6 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • Anonyme
    Citation:
    Alors qu’il tient tête aux législateurs américains pour une affaire concernant la vie privée et le gouvernement américain, il a rapidement plié devant les dirigeants chinois en acceptant de censurer son contenu

    Il me semblait que Google avait très rapidement abandonné la lutte avec le gouvernement américain, mais beaucoup plus silencieusement cette fois?
    0
  • fg03
    Je suis d'accord avec Google !
    Mieux vaut çà que pas d'Internet pour les chinois.. il va se developper un langage propre au surf chinois à l'image des texto pour les portables, qui permettra de passer outre les filtres de Google.
    C'est toujours un pas de plus vers la liberté !
    0
  • Sim's
    En Chine Google n'avait pas lancer une version miroir pour contrer la censure ?
    0