Guide de Noël 2005

Carte son, enceintes

Carte son

Si plus aucune carte mère aujourd’hui n’est disponible sans codec son (alors qu’il y a encore quelques années les modèles haut de gamme dédiés aux joueurs en étaient dépourvus), la qualité de ces derniers reste variable, même si l’arrivée du HD Audio a amené un sympathique bond en avant par rapport à l’antique AC’97. Surfant avec aisance sur la vague du numérique, ils parviennent en pratique à rendre superflu l'ajout d'une carte dédiée dès lors que seules les sorties numériques sont utilisées (afin de relier leur PC à un kit d’enceintes muni d’un décodeur, ou à un amplificateur Home Cinema par exemple). Pour tout autre amateur de son sur pc, l’offre est finalement assez variée...

En guise de révolution, le Creative X-Fi a surtout amené une gamme de cartes assez chères (110 € pour le ticket d’entrée), mêlant surtout pêle-mêle évolutions discutables (à l'instar du crystalizer et de sa conception en termes d'entrées/sorties), promesses encore inexploitées (EAX5.0, Open AL) et avancées réelles par rapport à l’Audigy 2 (qualitatives, mais aussi fonctionnelles comme l'application du CMSS aux casques). L’ Xtreme Music reste cependant un très bon choix, dont la principale qualité est une fois encore sa polyvalence (Hi-fi, Home Cinema et Jeux). Ceux qui ne disposent pas de ce budget mais pouvant cibler davantage leurs besoins trouveront leur bonheur avec des cartes telles que la M-audio Revolution 5.1 (pour les amateurs de PCHC, dès 90 €), l’Audigy 2 ZS pour les joueurs (dont l'intérêt va croissant avec sa chute de prix, puisqu’on la trouve désormais aux alentours de 60 euros), et bien entendu la Fortissimo IV, qui pour moins de 50 euros vous offrira une restitution musicale de haut niveau.

Le meilleur rapport qualité/prix reste cependant la Live ! 24 bits, qui permettra à tous ceux qui ne souhaiteraient ni bâcler leur installation, ni sacrifier une trop importante part de leur budget à l'audio de remplacer très avantageusement n'importe quel chipset intégré (notamment ceux sujets à des craquements ou autres bugs) à partir de 25 euros.

Enceintes PC

Cette catégorie est l'une des plus ardues à traiter dans le cadre d’un
guide pratique, car la notion de son plaisant est extrêmement subjective, et donc sujette à discussion. En l’absence d’auditoriums permettant à chacun
d’écouter et comparer ces kits d’enceintes, le meilleur outil à leur disposition reste
donc la lecture de comparatifs tout en sachant se situer un minimum par
rapport aux critères objectifs. La bonne nouvelle est que les nouvelles sorties se
font non seulement rares par rapport aux rythmes effrénés d'autres secteurs, mais aussi qu'elles n'invalident pas systématiquement tout achat antérieur, pérennisant les investissements judicieux.

En 5.1, les Creative Inspire T5900 restent une référence puisque malgré
un prix de 75 €, elles restent capables d'assurer des prestations globalement polyvalentes, et ce même si remises en question par les X530. En haut de gamme, les Logitech Z-5500 confirment leur statut de rapport qualité prix du moment, avec un son plus neutre
et fidèle que leurs prédécesseurs, même si cela les rend parfois moins savoureux. Les Creative Megaworks restent un très bon kit, polyvalent et précis mais démuni de décodeur, alors que son prix est seulement une vingtaine d’euros inférieur. Alors que les très satisfaisants Gigaworks restent à des prix prohibitifs, quelques nouveaux kits pointent désormais à l'horizon, même si la confrontation entre les HMX7051 et G500 reste à venir.

Côté 2.1, en entrée de gamme notre préférence va au surprenant et
homogène Logitech X230, disponible dès 35 €. Un cran au-dessus, de solides ensembles peuvent désormais être retrouvés tels que l'XPS 2.101 (un peu moins bien équilibré mais aux médiums bien présents) et les I-Trigue 3600 (d'une ampleur et d'une neutralité toutes autres, même si manquant légèrement de dynamique). Cependant, pousser jusqu'aux Altec Lansing CS21 vous permettra d'accéder à des performances bien supérieures, sans pour autant perdre en rapport qualité prix. Quand au FX 6021, il reste à part au vu des performances de ses microdrivers, malgré un prix à peine passé sous la barre des 200 €.