Le HRD, un disque dur rectangulaire à 500 Mo/s

La technologie des disques durs magnétiques traditionnels trouve aujourd'hui ses limites. Elle est progressivement dépassée par les SSD à mémoire Flash, non seulement en termes de performance, mais aussi, bientôt en capacité (les SSD 2,5" de 500 Go et plus seront disponibles cette année). Pourtant, le stockage sur plateaux magnétiques n'a pas dit son dernier mot. Une start-up anglaise, DataSlide, a développé une technologie réellement révolutionnaire.

Des disques... rectangulaires

Au lieu d'utiliser un plateau circulaire tournant à vitesse constante et une seule tête de lecture tangentielle, les chercheurs de DataSlide ont utilisé un plateau rectangulaire qui se déplace sur un axe sous une matrice de milliers de têtes de lecture. Les mouvements ont une amplitude très limitée, de 250 µm environ. Cela suffit néanmoins à créer le champ électromagnétique nécessaire à la lecture.

Le plateau est mû par des moteurs piézoélectriques, et oscille à une fréquence de 800 Hz, ce qui correspond à une vitesse de rotation de 96 000 tr/min pour un disque dur traditionnel. Par ailleurs, jusqu'à 64 têtes de lecture/écriture peuvent être activées simultanément. Tout cela résulte en un débit de 500 Mo/s et jusqu'à 160 000 requêtes traitées par seconde. Rappelons que les meilleurs SSD Intel de bureau culminent dans le meilleur cas à 15 000 requêtes par seconde, et que même les SSD en PCI-Express de Fusion-io n'atteignent que 120 000 iops.

96 000 tr/min, 500 Mo/s, 4 Watts

Qui plus est, les mouvements étant très limités et l'enregistrement magnétique étant beaucoup plus économe que la mémoire Flash, les besoins en énergie d'un "disque dur" DataSlide (que la compagnie baptise HRD, Hard Rectangular Drive) sont de l'ordre de seulement 4 W.

Déjà adoptée par Oracle et bientôt par M. tout-le-monde ?

Le rêve ? Attendez, ce n'est pas fini. Au contraire d'autres technologies très attirantes mais trop coûteuses à mettre en pratique, celle de DataSlide pourrait être appliquée très rapidement : le plateau serait fabriqué exactement de la même manière que les plateaux de disques durs actuels, les matrices de tête de lecture également.

D'ailleurs DataSlide vient d'annoncer un partenariat avec Oracle, pour vendre des "périphériques de stockage intelligents", embarquant une base de données BerkeleyDB stockée sur un disque HRD avec son contrôleur, sous la forme d'une carte PCI-Express. DataSlide indique également être en discussion avec d'autres grands OEM du stockage.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
63 commentaires
    Votre commentaire
    Meilleurs commentaires
  • pluies
    L'expression "mon rectangle dur" a quelque chose de dérangeant. :D
    11
  • malfretup
    Ca a l'air super, mais il faudra arreter d'appeler ça un disque ;)
    10
  • Tous les commentaires
  • malfretup
    Ca a l'air super, mais il faudra arreter d'appeler ça un disque ;)
    10
  • matthieu lamelot
    Quoi ? Tu as quelque chose contre les "disques rectangulaires" ?
    Faut être open, quoi :)
    6
  • pluies
    L'expression "mon rectangle dur" a quelque chose de dérangeant. :D
    11