Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Intel laisse Micron gérer IMFT

Par - Source: Tom's Hardware FR | B 0 commentaire

Intel et Micron ont annoncé une réorganisation de la coentreprise IMFT (Intel Micron Flash Technology). Le fondeur de Santa Clara va renoncer à ses droits sur deux usines en échange de 600 millions de dollars, ce qui représente plus ou moins les parts qu’il avait dans la société. Il reste tout de même un client de IMFT qui lui fournira ses puces NAND en 20 nm. La société ne devrait pas être dissoute, mais continuera à fonctionner sous la gestion de Micron

Les termes du communiqué sont ambigus. Les deux sociétés parlent d’une « expansion de leurs relations ». Dans les faits, l’annonce du retrait d’Intel dans la gestion de l’entreprise est dans la continuité des choses. En effet, depuis fin 2010, Micron contrôle déjà seul une usine à Singapour alors qu'Intel qui a vu son rôle au sein de IMFT diminuer (cf. « Micron fait de la flash sans Intel »). Le fabricant de processeurs n’a plus les mêmes problèmes qu’en 2006, lorsqu’il a cofondé IMFT avec un des plus grands fabricants de mémoire pour pallier le manque de fournisseur NAND.

Aujourd’hui, les puces sont beaucoup plus courantes et Intel peut donc se retirer de la coentreprise sans que cela ait un impact sur ses SSD. Parmi les 600 millions de dollars qu’il recevra, seule la moitié lui sera versée en cash. L’autre moitié servira de crédit pour l’achat de puces mémoires fabriquées par IMFT. Bref, Intel continue de profiter d’un fournisseur privilégié sans avoir à s’occuper de la gestion des usines qui semblent bien tourner sous Micron.

Commentaires
Il y a 0 commentaire.
Cette page n'accepte plus de commentaires