Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Intel Core 2 Duo : quelles performances ?

Intel Core 2 Duo : quelles performances ?
Par

Deux ans et demi. La traversée du désert aura donc durée deux ans et demi pour Intel, depuis la sortie début 2004 du Pentium 4 core Prescott et ses performances décevantes (non seulement face au Pentium 4 Northwood, mais surtout en comparaison des Athlon 64 Socket 754). Ni l’introduction de la plateforme Socket 775, du premier processeur dual-core grand public ou encore de ses multiples révisions ne changera ce constat qui au contraire ne ferra que se dégrader avec le temps, malgré l’immobilisme flagrant d’AMD et son retard technologique. Retard sur des points pourtant aussi cruciaux que le SSE3, la DDR2, le dual-core et la gestion de 4 threads, la quantité de mémoire cache L2, la fréquence, la finesse de gravure ou encore l’ensemble du marché des processeurs mobiles.

Si nous sommes déjà maintes fois revenus sur le problème se posant actuellement aux fondeurs, et particulièrement à Intel de par son architecture (cf Duel Pentium D VS Athlon X2), il restait jusque là à en sortir. Et ce, autrement que via la campagne marketing géante organisée depuis les 6 derniers mois, inhabituelle pour Intel et assez proche sur certains points de celle précédant la sortie du GeForce FX. Le but ? Occuper au maximum le terrain afin de détourner tous les regards du rapport de force actuel entre Pentium 4/D et Athlon 64/X2, et freiner les acheteurs de ces derniers en leur promettant très bientôt des processeurs encore meilleurs. Evaluations précises des gains en performance dévoilées dès l’IDF, en même temps que les premiers benchmarks indépendants réalisés sur des machines de tests contrôlées par Intel, puis prolifération de nombreux processeurs sur des sites d’enchères, et enfin concours d’overclocking extrêmes par les spécialistes faisant tomber un à un les records... Et tout cela bien longtemps avant le lancement officiel. Qui aurait pu croire il y a encore quelques mois à de tels agissements de la part d’un géant comme Intel qui avait jusqu’ici pris soin de contrôler ses lancements et la divulgation d’informations sous embargo avec une rigueur allemande ?

Lors de notre article descriptif de l’architecture Core 2 publié en début de semaine, nous sommes rentrés dans les détails des innovations apportées par Intel sur la base de son architecture P6. Innovations qui sur le papier sont bien présentes mais difficiles à évaluer, bien que ce genre de présentation arrive facilement à nous convaincre de l’intérêt, voir de la supériorité des choix effectués par les architectes, pourtant purement théorique. Comme lors du dévoilement des technologies embarquées sur les GeForce FX, pour poursuivre sur le même exemple. Mais qu’en est-il réellement en pratique sur les processeurs finaux, et surtout quel intérêt les Core 2 Duo offrent-ils réellement à l’utilisation ?