Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Intel Viiv vs AMD Live! : le point

Intel Viiv vs AMD Live! : le point
Par

Une nouvelle guerre est en train d'être livrée sur la scène des ordinateurs de bureau. Alors qu’Intel et AMD se querellent à coup de processeurs, ils se battent désormais aussi à coup de labels. Viiv et AMD Live! sont en effet deux nouvelles étiquettes certifiant qu’un PC est apte à trôner dans votre salon comme roi du Home Cinema et du divertissement numérique. Les détails de ces solutions étant assez flous, il est important d’éclaircir quelques données avant que les produits n’envahissent nos étals.

Viiv Live! même combat

Le premier à avoir fait parler de lui est le Viiv d’Intel, à prononcer comme « five » avec un « v ». Le nom était au début porteur de deux idées : un processeur 64-bit puisque ViiV représente les chiffres 6 et 4 en nombre romain (VI IV), mais aussi un processeur double cœur en raison de la symétrie de cette appellation. Néanmoins, depuis sa présentation officielle lors du dernier IDF au mois de septembre dernier, le label a été élargi à une gamme de produits dépassant le simple cadre du processeur et n’est plus réduit au processeur 64-bit puisqu’il inclut aussi les Core Duo.

La réponse d’AMD se fut un peu attendre, mais arriva lors du CES 2006 avec la présentation d’AMD Live! Si cette appellation fut moins énigmatique que celle de son concurrent, le point d’exclamation transpire la rage d’affronter le géant de Santa Clara. Nous nous souvenons d’ailleurs que lors de l’IDF, Intel avait refusé de se livrer à un duel Athlon/Pentium demandé par AMD.

Le label du succès ou le succès du label

Historiquement, Intel a toujours su tirer partie des labels, ne serait-ce qu’avec Intel Inside et le Centrino qui eu tellement de succès que beaucoup croient encore qu’il s’agit d’un processeur alors que ce n’est qu’une certification pour ordinateur portable. De l’autre côté, AMD n’a pas joué la politique de l’autruche et distribua gratuitement à qui en faisait la demande des stickers à coller sur les boîtiers de nos machines, quelques années après la sortie des premiers Athlon (K7) et riposta au Centrino avec son étiquette Turion64.

Néanmoins, aux regards du Viiv et AMD Live!, il est important de comprendre ce qui se cache derrière ces labels et savoir s’il s’agit vraiment de produits qui influenceront nos achats comme le Centrino ou qui seront le sujet des histoires drôles entre informaticiens comme l’autocollant Pentium III qui accélérait Internet.