Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Les CPU Intel Ivy Bridge "7 W" ont un TDP de 13 W

Par - Source: Intel | B 15 commentaires

Pschiiitt. Voilà en un mot ce que vient de faire l'annonce par Intel de processeurs d'architecture Ivy Bridge ne consommant que 7 W. Le constructeur a en effet savamment entretenu la confusion jusqu'à présent sur ce chiffre. Au final, la publication des fiches techniques des nouvelles puces "7 W" a permis de confirmer qu'il s'agit en réalité d'une nouvelle mesure, le SDP, Scenario Design Power.

Ivy Bridge série Y
Fréquence (base/turbo)
Nb. Coeur/Thread
Cache
GPU
Fréq. GPU (base/turbo)
TDP
SDP
Pentium 2129Y1,1 GHz
2/2
2 Mo
Intel HD Graphics






350 MHz / 850 MHz
10 W






7 W
Core i3-3229Y1,4 GHz





2/4



3 Mo





Intel HD Graphics 4000





13 W
Core i5-3339Y1,5 GHz / 2 GHz
Core i5-3439Y1,5 GHz / 2,3 GHz
Core i7-3689Y
1,5 GHz / 2,6 GHz
4 Mo

Vous pouvez-voir dans le tableau ci-dessus le détail des caractéristiques des processeurs Ivy Bridge "série Y". Leur TDP est de 13 W, à l'exception du moins puissant dont le TDP est 10 W. Quel est donc ce SDP qui permet à Intel d'annoncer 7 W ? Très probablement une mesure de la dissipation thermique typique dans le cadre d'un usage "normal" du processeur. Le TDP reste lui la puissance maximale dissipée par le processeur lorsque tous ses coeurs (CPU et iGPU) sont sollicités. Le SDP implique également une température de fonctionnement maximum de 80 °C.

La nouvelle gamme Y est donc bien loin d'être une révolution, le gain en TDP par rapport au CPU pour Ultrabook n'est que de 4 W. En pratique, le gain d'autonomie permis par ces puces devrait être très limité. Microsoft, par exemple, qui utiliserait un de ces CPU pour sa tablette Surface Pro a reconnu qu'elle n'offrirait que 4 h d'autonomie. Haswell sera-t-il la solution ? L'augmentation de la complexité de ces CPU (et de leur GPU) ne sera pas compensée par une diminution de la taille des transistors, il ne faut donc pas s'attendre à une vraie diminution du TDP. Le SDP lui pourra baisser grâce à des mécanismes d'optimisation de la consommation plus efficaces. En pratique, le gain sera donc notable, puisque les tablettes ou PC portables sont le plus souvent en état de veille.

Commentaires
Afficher les 15 commentaires.
Cette page n'accepte plus de commentaires
  • Chklang , 9 janvier 2013 13:58
    Enfumage médiatique POWA!!!!
  • Basilic et Pistou , 9 janvier 2013 16:06
    Un gain de 4W implique un gain de presque 24% (4/(13+4)). Donc, pas si "négligeable" que ce que le rédacteur veut bien le laisser croire.
  • -1 Masquer
    fitfat , 9 janvier 2013 16:48
    Ben... 24% de pas grand-chose, ça reste pas grand-chose
  • magellan , 9 janvier 2013 18:51
    Citation :
    Enfumage médiatique POWA!!!!


    ah et pourquoi? 1/4 de consommation en moins ça me semble tout à fait honnête et méritoire comme gain, d'autant plus que cela peut donner de sacrées bonnes pistes pour des processeurs intel embarqués... non? Donc de fait, peux tu expliquer où est "l'enfumage" ?
  • Chklang , 9 janvier 2013 20:40
    Je ne remets pas en question le gain de 4W, mais la nouvelle mesure d'Intel pour nous faire croire à une révolution -_-"
    Je pensais qu'une simple phrase valait mieux qu'un long discours...

    En gros :
    - Chef! Chef! Vous savez, hier, quand vous m'avez demandé, vers 2h du mat, le résultat des gains de la nouvelle architecture
    - Ben oui quoi?
    - Ben... C'était les 40ans de ma femmes, alors k'avais beaucoup bu....
    - C'est à dire??
    - Ben on sera bien en dessous de nos promesses
    - AAaaaarrg!! Ca va totalement éclipser le petit gain qu'on aura réllement, la presse va se foutre de nous... Bon c'est pas grave. Les indicateurs ne sont pas si bon que prévus? Ben on va les changer! Lancez moi un groupe d'étude pour trouver comment couilloner le pig.... heu, le client avec de supers chiffres. Mais attention, ils doivent être véridiques. Comme le disais certains : Il ne faut pas prendre les gens pour des cons.... mais il ne faut pas oublier qu'ils le sont....

    [Ca va là? Le "Enfumage médiatique POWA" est mieux détaillé??]
  • 1815 , 9 janvier 2013 22:01
    enfumage médiatique je sais pas mais foutage de gueule, assurément.
    l'indication du TDP existe depuis mathusalem, maintenant intel change la donne, et pour quelle raison? noyer le poisson, avoir l'air plus "green"?
    ensuite un TDP ça se calcule aisément, le dissipateur adéquat aussi, mais avec un SDP?
  • -1 Masquer
    dark-sorrow , 10 janvier 2013 01:42
    Basilic et PistouUn gain de 4W implique un gain de presque 24% (4/(13+4)). Donc, pas si "négligeable" que ce que le rédacteur veut bien le laisser croire.


    Comme la dit fitfat, 26% de pas grand-chose, ça reste pas grand chose.
    Et d'autant plus qu'on ne parle ici que du processeur et qu'il n'est pas tout seul dans une tablette ou dans un Ultrabook ... Donc le gain doit certainement même être inférieur à 5% si tu prends une tablette ou un Ultrabook et que tu remplaces uniquement son processeur par ce nouveau venu.
  • Basilic et Pistou , 10 janvier 2013 19:33
    25% de pas grand chose, ça reste 25%, hein !! On peut pousser l'absurdité jusqu'à dire que 100% de quasi rien c'est pas grand chose et pisser sur un composant qui ne consommerait rien ! Et pourtant, 4W, 1 million de tablettes, 4 MW économisés ...

    C'est pour ça qu'on différencie le relatif de l'absolu. Puis, ce raisonnement pourri qui met en balance le gain de conso vis à vis de la consommation globale de la tablette, ça me fait marrer !

    Donc, si je t'écoute, ça ne sert à rien de faire baisser la conso du proco parce que la dalle consomme plus ? :sarcastic: 

    Je crois que tu devrais aller expliquer aux gars des labs des fondeurs qu'ils se crèvent la paillasse pour peau de balle ! Je pense qu'ils sauront te réserver l'accueil que tu mérites ! :D 
  • fitfat , 11 janvier 2013 09:34
    B&P>Attention, tu viens d'augmenter ton taux de posts inutile de 100%. Aller, je te pardonne, après tous, ça ne fait qu'une augmentation de 1 post :) 
    La question n'est pas de savoir qu'elle économie ça engendre, mais d'obtenir une consommation compétitive face à ARM. Et 4W de gain sur une base de 17W, c'est simplement insuffisant.
  • magellan , 11 janvier 2013 10:55
    Sauf qu'on perd aussi de vue que les processeurs Intel (excepté l'Atom) n'ont pas eu vertu d'être intégrés dans des équipements aussi mobiles et peu gourmands sur le papier... donc le gain annoncé est peut-être insuffisant pour concurrencer de l'ARM (fitfat tu as raison là-dessus), mais c'est clairement un progrès non négligeable de plus de 20% (comme le dit très justement B&P).

    Par contre, juste pour une question d'ordre plus technique, en terme de traitement, quelles sont les performances de ce processeur Intel face à un ARM? Qui est le plus performant? Lequel a le meilleur ratio consommation/Mips? Ca peut aussi mener à une autre façon de voir les choses non?
  • Basilic et Pistou , 11 janvier 2013 14:59
    Citation :
    B&P>Attention, tu viens d'augmenter ton taux de posts inutile de 100%. Aller, je te pardonne, après tous, ça ne fait qu'une augmentation de 1 post :) 
    La question n'est pas de savoir qu'elle économie ça engendre, mais d'obtenir une consommation compétitive face à ARM. Et 4W de gain sur une base de 17W, c'est simplement insuffisant.


    Ah OK, les chèvres et les choux dans le même panier !! Toute comparaison n'est valable qu'à périmètre constant, hein !

    Parce que sinon, il faudrait parler de perf/Watt et là, pas sûr que les choses seraient à l'avantage d'ARM.

    Sinon, je relève à peine ta première phrase, tant elle révèle le peu d'estime que tu sembles avoir de toi et de tes avis ! ;)  :whistle: 

    EDIT: ARF, j'ai répondu sans lire le post de Magellan. Désolé pour la redite concernant le ratio perf/Watt.
  • magellan , 11 janvier 2013 15:52
    Pas de souci. Il est vrai que les fondeurs sont les experts du retournement de chiffres... Quand on a vécu la grosse époque des numérotations sans fréquence pour donner un pseudo indice de performance (cf AMD), on se retournait les neurones à coups de "C'est lequel le plus performant?" sans pouvoir donner une réponse précise, faute d'avoir un seul point précis et définitif.

    Typiquement, le coup du "perfs brutes? intel! Oui mais... pas sur tous les calculs", ce qui menait à des gros "WTF???" au moment de l'achat.

    On me bassine avec les ARM qui sont d'excellents processeurs, mais j'aime à rappeler qu'ils ne jouent pas dans la même cour que les processeurs desktop. Consommation bien moindre, intégrés, mais pas aussi performants que les fameux "concurrents". De là, comment les départager, puisqu'ils ne sont pas du tout sur la même cible?
  • Outpapa , 11 janvier 2013 17:11
    Faut bien reconnaître que nous sommes arrivés à un haut niveau de rendement aujourd'hui... Et maintenant on a la montée en puissance des puces ARM... C'est peut-être à ce niveau là que beaucoup de choses vont se jouer...
    (Ce n'est pas ce qu'a proposé Apple, bien que je hais leur politique, je ne critique pas leurs idées)
  • fitfat , 11 janvier 2013 17:49
    B&P>Oui, au final c'est le rapport flops/watt qui compte (encore que, en réalité, c'est plus complexe que ça, puisqu'on attend généralement un minimum de perf d'un proco avant de regarder sa conso, ce qui est précisément ce qu'essayes de contourner Intel avec ses Ivy Bridge basse conso, tandis qu'ARM essayes de multiplier les cœurs spécialisés sans toucher à la conso). En gros, pour le commun de l'informatique, comparer Intel et ARM est aussi pertinent que de comparer les perfs et la conso d'une voiture et d'un humain.

    Sinon, en terme de flops/watt, ARM reste devant Intel. C'est pour ça qu'une quantité d'étude ont été lancé pour faire des supercalculateurs exploitants des 100-ainetaines de milliers d'ARM plutôt que des dizaines de milliers d'x86 (les supercalculateurs ayant moins de contraintes quand aux perfs minimum requises par CPU). Il y a également quelques études cotés AMD pour voir s'il serait intéressant de faire des serveurs basés sur de l'ARM basse conso, ça peut-être intéressant dans certains scénarios où t'as besoin de peu de puissance mais de latence très faible avec beaucoup de concurrence (rôle que ne peuvent pas non plus tenir les GPUs).
  • magellan , 11 janvier 2013 18:12
    Je ne sais pas trop. Les scénarios sont complexes à mettre en œuvre, au titre qu'on parle de flops/watt, mais en oubliant la capacité limitée générale... c'est quand même délicat d'envisager des archis avec des centaines de milliers de processeurs, avec toute la complexité induite par les synchros, le code et j'en passe et des pires.

    De fait, j'attends quand même de voir quand, à ISO machine, on pourra dire ARM > Intel, ou inversement;)