Le jeu Tactical Iraqi au hit parade de l'armée US

Pour l’armée US présente en Irak, la communication entre les soldats et la population irakienne passe par les jeux vidéo. Convaincant ?

Eviter les bavures

Face à la montagne d’incompréhension entre les soldats américains et la population locale, l’armée américaine propose un jeu vidéo destiné à permettre aux soldats de se familiariser avec la gestuelle irakienne, et ce afin d’éviter les bavures, aux check-points notamment. Car en plus du climat de tension qui règne en ce moment en Irak, c’est un véritable monde qui existe entre les gestuelles occidentales et orientales. Et les exemples sont nombreux ces derniers mois d’irakiens sortants de leur véhicule à l’arrêt, face à un check point, alors que pour un soldat américain le conducteur doit rester à sa place, les mains sur le volant. Le soldat américain ouvre le feu et abat le conducteur, alors que ce dernier agissait de manière à montrer qu’il n’avait pas un comportement hostile. A l’inverse, les soldats américains se retrouvent dans des situations très tendues de par leur simple gestuelle, mal interprétée, parce qu’ils ignorent les codes de la population locale. Et le drame du coup de feu n’est jamais loin…

Jeu de communication

D’ou une formation pour comprendre une gestuelle différente et ne pas la considérer comme hostile à priori. Voilà qui semble positif (quoique l’on puisse se demander après 5 ans de guerre si ceci n’aurait pas du être fait avant…). Ce qui est étonnant et nouveau, c’est que cet entraînement se fait par l’intermédiaire d’un jeu vidéo. Selon les créateurs du jeu, intitulé "Tactical Iraqi", cet entraînement est d’ors et déjà un franc succès (le site web de Tactical Iraqi est assez explicite, mais en anglais). Financé par le DARPA (Defence Advanced Research Projects Agency), ce projet veut combler les lacunes des soldats en terme de communication, tout en restant devant un écran d’ordinateur.

Apprendre le respect

Parmi les conseils donnés par l’intermédiaire du programme, on trouve celui d’enlever ses lunettes de soleil quand on parle aux irakiens, l’inverse étant perçu comme extrêmement agressif. On y apprend aussi à ne pas montrer les gens du doigt, signe extrême d'agression. De même, on y enseigne le geste "ralentir et s’arrêter", effectué de la main droite (mouvement lent de haut en bas) à utiliser quand on veut qu’un véhicule s’arrête pour un contrôle. On se demande comment faisaient les patrouilles américaines avant de se voir prodiguer des conseils aussi détaillés par un logiciel informatique…

Comprendre les irakiens

Sur le plan de la gestuelle irakienne, les soldats américains apprennent surtout à contenir leurs nerfs. Les populations du moyen orient montrent souvent leur pacifisme par de grands mouvements amples, qu’en d’autres lieux et dans un autre contexte n’importe qui qualifierait de sympathique quoiqu’un peu envahissant. Mais ici en Irak, ce type de comportement met les soldats US sur les dents, surtout quand le civil s’approche trop près, et la tension monte aussi rapidement que l’incompréhension réciproque. "En Irak, pour montrer que vous êtes sincère vous devez appuyer vos gestes. Dans les pays occidentaux, nous contrôlons plus notre langage corporel. Dans la culture arabe, il est très important de montrer à quel point vous êtes ouvert" dit le Dr Vilhjalmsson, défenseur du logiciel Tactical Iraqi. De même, il évoque le fait que si un soldat américain a une gestuelle trop réservée au goût des irakiens, cela peut être perçu comme une menace imminente.

Le moteur de Unreal Tournament

Techniquement, Tactical Iraqi tourne avec le moteur de Unreal Tournament, un FPS bien connu, dont le pacifisme sonne de manière assez ironique dans cette situation (les vidéos de démonstration sont présentes sur le site de Tactical Iraqi. Regardez celle intitulée "bad outcome" jusqu'à la fin, c'est assez symptomatique de la manière dont une situation banale peut dégénérer). Selon les autorités américaines, le logiciel est un tel succès qu’une version "Afghanistan" est prévue, intitulée elle "Tactical Pashto", puisque la communication entre l’armée US et les afghans n’est pas au beau fixe non plus. Et interprétez cela comme vous voulez, mais sachez que la version "Tactical Levantine", destinée au Liban, est en cours de réalisation. De quoi donner de l’espoir aux libanais…

A noter un article très intéressant de Libération sur l’impact et la présence du numérique dans le quotidien de l’armée américaine stationnée en Irak.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
18 commentaires
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire
  • dju
    ah non hein, pas le liban quoi merde :o
    0
  • kopok
    qu'ils en soient réduit à passer par des ordinateurs pour apprendre les relations humaines est assez symptomatiques. :sweat:
    0
  • mickooz
    tant que ça peut les aider à se faire comprendre et à pas tuer des gens sans intentions hostiles je trouve ça bien
    0