Le Hardware Open Source

Envie d'aller plus loin ?

Même si les FPGAs ont fait et continuent à faire des progrès, jamais ils ne seront aussi performants que des circuits issus de fonderie, c'est le prix à payer pour la « reconfigurabilité ». Cependant, le Hardware libre ne s'arrête pas là : le Lip6, laboratoire rattaché à l'université Pierre et Marie Curie de Paris, fournit une suite logicielle complète d'outils de CAO orientés ASIC : les outils ALLIANCE, conçus pour Linux et évidemment sous licence GPL.
Avec ALLIANCE, on est bien en présence d'un outil professionnel, certes en deçà des performances des outils industriels mais quand on sait qu'il est difficile de se procurer légalement des outils de CAO ASIC à moins de 50.000 Euros, la licence GPL prend ici tout son sens et est fort appréciée.

Ceci est juste un screenshot d'un des innombrables outils d'ALLIANCE : l'éditeur de layout. Il faut savoir que la plupart des autres outils font essentiellement de la manipulation de fichiers textes (codes sources, netlists, etc...) et sont donc en ligne de commande. Il est en effet assez inutile de s'embarrasser d'une interface GUI pour ces taches et c'est même parfois un souhait de la part du concepteur.

Les outils ALLIANCE sont déjà utilisés avec succès dans de nombreux projets de recherche comme le processeur VLIW StaCS qui contient 875 000 transistors.

Bref, le hardware libre ne se cantonne pas aux seules applications FPGA, grâce notamment au travail effectué par l'équipe de Jussieu.