Les ventirads heatpipe : Aerocool et TTIC

« Devant la montée en fréquence de nos CPU, comme Moore l’avait prévu… » Mince, déjà fait.
« C’est un fait, les ventirads vivent leurs dernières heures; voici donc les derniers représentants de...» Déjà vu aussi.
« Alors qu’il y a encore 10 ans, nos processeurs pouvaient se passer de quelconque convection forcée… ». J’abandonne.

Difficile en effet d’introduire de manière convaincante un comparatif de ventirads, tellement tout a déjà été dit sur ce sujet aujourd’hui tari.

Pourtant, récemment sont arrivés sur le marché quelques modèles assez atypiques, et qui ont introduit un changement d’architecture. Actuellement, et à quelques exceptions près, on peut en effet décomposer les radiateurs des ventirads usuels en deux familles :

  • Les radiateurs standards, composés d’une base en cuivre épaisse et de nombreuses ailettes perpendiculaires au processeur (concept éculé s’il en est…)
  • Les radiateurs munis de heatpipes (caloducs). Ils sont similaires à la première catégorie, mais sont dotés de heatpipe pour améliorer l’échange thermique (ex : Coolermaster HC-001)
Les ventirads qui nous intéressent aujourd’hui ont ceci de particulier d’avoir leurs ailettes parallèles au processeur. À l’origine, deux constructeurs qui ont développé leur modèle chacun de leur côté, mais qui au final commercialisèrent deux produits très proches dans leur concept. Et surtout, qui ne ressemblaient à rien de connu.