Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Coup de chaud pour les serveurs chez Level3

Par - Source: Tom's Guide | B 9 commentaires

De nombreux sites Internet ont souffert aujourd’hui de problèmes de stabilité ou d’accessibilité aujourd’hui en raison d’une panne qui a touché Level3 Communications, une société américaine spécialisée dans les télécommunications et informations et qui possède un important datacenter en France.

C’est plus exactement une panne du système de climatisation – une canalisation d’eau alimentant le circuit de refroidissement ayant lâché – qui est à l’origine de la panne. Sans refroidissement digne de ce nom, la température a rapidement atteint un niveau intolérable pour les serveurs : 55°C, soit plusieurs dizaines de degrés au dessus de la température préconisés pour un datacenter. Les techniciens ont bien tenté de mettre en place une solution temporaire à base de ventilateurs (sic), mais cela s’est sans surprise avéré insuffisant. Il a donc fallu attendre que la fuite soit réparée et que le système soit rempli et sous pression pour que la température revienne peu à peu à la normale, et avec elle la disponibilité de nombreux sites.

Une chose est sure : l’absence de redondance dans un système aussi critique est assez surprenante…

Commentaires
Interroger un expert

Votre question aux experts de la catégorie Les news : vos réactions du forum

Exemple : Android, ordinateur portable, usb, disque dur

Cette page n'accepte plus de commentaires
  • encoremoi7575@guest , 22 novembre 2011 20:55
    Ce matin, j'étais à Level 3 dans le fameux datacenter. La température du datacenter est montée à 42 mais pas plus (nous avons des sondes dans la salle). La photo montrant 55 a été prise par une personne visant un serveur dans une baie fermée et forcément un serveur, c'est plus chaud... Ensuite pour les ventilateurs, encore une fois, la même personne avait apporté des ventilateur de bureau pour tenter de ventiler sa baie et en a fait une photo que les media se sont empressés de relayer... Les équipes techniques de L3 ont mis en place une circulation d'air en ouvrant les fenêtres et les portes et ce avec de gros ventilateurs industriels. Ils ont fait ce qu'ils ont pu. Ceci précisé, il n'en reste pas moins que L3 est condamnable de pas avoir de système redondant pour le refroidissement de la salle.
    Ensuite, dans un datacenter, c'est 22 et pas 16 ! Pas la peine d'être dans un frigo... d'ailleurs en temps normal à L3, il fait 22.
  • Yannick G , 22 novembre 2011 21:21
    Citation :
    Ce matin, j'étais à Level 3 dans le fameux datacenter. La température du datacenter est montée à 42 mais pas plus (nous avons des sondes dans la salle). La photo montrant 55 a été prise par une personne visant un serveur dans une baie fermée et forcément un serveur, c'est plus chaud... Ensuite pour les ventilateurs, encore une fois, la même personne avait apporté des ventilateur de bureau pour tenter de ventiler sa baie et en a fait une photo que les media se sont empressés de relayer... Les équipes techniques de L3 ont mis en place une circulation d'air en ouvrant les fenêtres et les portes et ce avec de gros ventilateurs industriels. Ils ont fait ce qu'ils ont pu. Ceci précisé, il n'en reste pas moins que L3 est condamnable de pas avoir de système redondant pour le refroidissement de la salle.
    Ensuite, dans un datacenter, c'est 22 et pas 16 ! Pas la peine d'être dans un frigo... d'ailleurs en temps normal à L3, il fait 22.


    Merci pour ces infos complémentaires ;) 
  • DataJohnTheDoe@guest , 22 novembre 2011 22:36
    Certains Datacenter climatisent actuellement à 29 degrés Celsius, ça permet de sacrée économie et évite de gaspiller de l'énergie pour le refroidissement.

    De plus pour les serveurs, baies de stockage SAN, onduleurs actuels ça ne fait pas une grosse différence, ils fonctionnent sans problèmes à cette température.

    Climatiser autour des 20 degrés c'est un peu "old school".
  • Afficher les 9 commentaires.
  • kervern , 22 novembre 2011 23:42
    Une chose est sure : l’absence de redondance dans un système aussi critique est assez surprenante…
    je travail dans la clim et mettre de la redondance c'est énorme en taille et en cout après faut voir la taille du data center ! de toute façon on démarre pas un groupe frigorifique sans intervention d'un technicien qui dois être en astreinte..........
  • Col Hanzaplast , 23 novembre 2011 09:07
    29 degrés Celsius ! Les techniciens travaillent tous en string léopard ? :) 
  • dodutils , 23 novembre 2011 10:14
    Je vous raconte pas le nombre de disques durs qui ont lâché ! heureusement que Monsieur RAID était là pour minimiser les dégâts.
  • sebbk , 23 novembre 2011 10:17
    kerven : rien que dans une petite salle serveur on avant plusieurs blocs clim pour etre surs que si un casse les autres peuvent produire suffisamment de froid. Ce dimensionnement de clim est clairement incomparable et plus facile à réaliser que ce que doit mettre en place level3
    MAIS Un prestataire comme level 3 DOIT investir dans des clims redondantes ET des générateurs. Je pense qu'un coup comme ca va leur faire perdre des clients.
    Et 29° dans la salle ca veut dire 35-40 au cul des serveurs. Même le string léopard est de trop dans ces conditions.
  • mdv@guest , 23 novembre 2011 11:51
    Tout à fait d'accord avec vous pour les niveaux de températures.
    Suivant la configuration de la salle et la conception de la diffusion des flux d'air frais, l'air est en général pulsé à une température ne générant pas de point de condensation (minimum 15°C), les flus d'air traversent les armoires contenant les serveurs, les refroidissent et sont rejetés dans la salle pour une température ambiante permettant un certain confort de travail pour les opérateurs; l'air ambient est extrait vers les unités de refroidissement pour nouveau cycle. En général, un apport partiel d'air neuf permet le renouvellement de l'air en fonction du nombre d'opérateurs pouvant se trouver simultanément dans la salle.
    Normalement, l'ensemble des circuits de production d'énergie et de refroidissement de l'air doivent être redondés de manière à éviter un "point of failure", mais... cela a un certain prix.
    Pour un datacenter aussi stratégique que celui de L3, l'absence de redondance complète des circuits d'eau froide est condamnable.
    Sans connaître l'installation existante et le risque zéro n'existant pas en matière de piping, une double alimentation en boucle des équipements de diffusion de froid avec vannes d'arrêt entre chaque équipement, eut été un minimum de précaution à prendre.
    MDV-D2C
  • Melt-x , 25 novembre 2011 14:44
    Le cas est déjà arrivé dans une entreprise par laquelle je suis passé. Des conteneurs de système de climatisation ont été mit en place assez rapidement et de gros tuyaux du style 80cm de diamètre courraient à travers toutes les salles. C'était pas très pratique pour se déplacer, mais au moins c'était efficace. Sinon, je me suis déjà retrouvé dans des endroits où il faisait 33°c, photo à l’appui, et là, c'est vraiment pas top de rester, sauf en string léopard :D