Se connecter avec
S'enregistrer | Connectez-vous

Stocker sa batterie

Batterie Lithium-ion et ordinateur portable (1ère partie)
Par

La batterie doit être conservée chargée à 40 %. Ce seuil a été défini par précaution. Plus le seuil est bas et plus on prend le risque d’épuiser totalement la batterie et de l’endommager définitivement. Par contre, une batterie pleine stockée pendant une période prolongée est extrêmement mauvais, car l’accu perdra plus rapidement de sa capacité. La raison est que la tension interne est plus forte lorsque la batterie est pleine, augmentant le stress et l’usure. 40 % est donc établi par les experts comme le meilleur compromis.

Attention, il est préférable d’atteindre les 40 % en chargeant et non en déchargeant la batterie. En effet, le système d’exploitation mesure le niveau de charge en fonction de l’activité actuelle de l’ordinateur. Par exemple, si le système est en pleine charge, il va calculer l’autonomie restante et déterminer le taux de charge approprié, mais ce chiffre peut rapidement changer si la fréquence de fonctionnement du processeur ou la clarté de l’écran baisse en cours de route. Même si aujourd’hui, le système est très précis, il est préférable, pour être certains d’avoir une mesure fiable, d’atteindre 40 % en chargeant la batterie.

Problème de chaleur

La chaleur impacte directement les accumulateurs. Il est donc crucial de garder sa batterie au frais et au sec. Le meilleur endroit est d’ailleurs le réfrigérateur. En effet, on estime qu’une batterie au Lithium-ion, chargée à 40 % et conservée à 0°C maintiendra 98 % de sa capacité sur une année. À 25°C (température ambiante en principe), on passe à 96 % de sa capacité, à 40°C on passe à 85 % et à 60°C, on passe à 75 %. Comme nous l’avons vu, en moyenne, une batterie perd environ 10 % de charge par mois. Comparativement, une batterie pleine et stockée pendant un an à une température de 0°C ne maintiendra que 94 % de sa capacité. À 25°C, on parle de 80 % contre 65 % à 40°C.

À titre d’information, sachez que l’électrolyte présente dans les accus gèlent à partir de -40°C (selon L.M Cristo et T. B Atwater dans le livre Characteristics and Behavior of 1M LiPF6 1EC:1DMC Electrolyte at Low Temperatures. Fort Monmouth, NJ : U.S. Army Research). Concrètement, cette valeur est discutée, certains parlant de -75°C, d’autres de -30°C. Nous avons choisi celle qui nous semble la plus sûre. Néanmoins, nous n’avons trouvé aucune source qui déconseille de placer sa batterie dans son frigo et de s’approcher le plus possible de 0°C, température optimale de stockage.

Il est aussi important de bien nettoyer les contacts métalliques de la batterie avec de l’alcool et de bien la sécher avant de la replacer dans son ordinateur. Cette opération, à réaliser tous les deux mois, assure une meilleure conductivité.

Les traces du temps

Une constatation vous aura peut-être choqué, mais quelque soit la température à laquelle la batterie est stockée ou son niveau de charge, un accu Li-ion perd de sa capacité au fil du temps. En fait, une batterie commence à vieillir dès sa fabrication. En moyenne, une batterie bien conservée et entretenue dure en principe deux à trois ans après sa date de fabrication. C’est le résultat de l’oxydation des cellules, phénomène normal alors que la batterie est utilisée ou qu’elle vieillit. Il est donc important de connaître la date de fabrication avant ou au moment de l’achat. Si vous avez commandé par Internet, n’hésitez pas à renvoyer la batterie si elle a été conservée sur l’étagère du magasin pendant 6 mois. Ce sont six mois de perdus pour vous.

Enfin, une fois que votre batterie aura rendu l’âme, que faire ? Les risques pour l’environnement sont faibles alors que ces batteries sont conçues pour ne pas connaître de fuite et sont plus sûres que celles au cadmium par exemple. Néanmoins, il est clair que l’incinération va dégager des gaz toxiques. Si vous connaissez un programme de recyclage, alors bien évidemment, tirez-en parti en disposant de vos batteries dans les conteneurs appropriés. Vous pouvez aussi faire jouer la règle du « un pour un » mis en place lors de la transcription des directives européennes sur le recyclage des équipements électroniques dans le droit français par le décret d’application 2005-829.

Ce décret dispose, entre autres, qu’un revendeur (offline ou online) se doit de récupérer votre ancien matériel à condition que vous ayez acheté un produit similaire chez lui (un écran pour un écran, un PC pour un PC) et que vous en fassiez la demande. Sachez que l’enlèvement est censé être gratuit. Une batterie tombe sous la catégorie des déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE). Si vous achetez donc un ordinateur portable ou simplement une batterie, vous devriez être en droit de demander la reprise de la batterie ou de l’ordinateur par le revendeur. Après tout, l’écotaxe est justement là pour venir épauler les coûts de cet effort de recyclage.